RSS
RSS


Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Paris. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble êre au bord du gouffre, et l'Institut le dernier rempart contre la fin du monde... Mais, est ce que ce sera suffisant ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue 02
Et si vous veniez gagner un nouveau pouvoir ?
01/08/2013
Ouverture du forum. Nous avons deux ans !
Intrigue suivie : le Graal
D'étranges livres... Quatre livres pourraient vous mener jusqu'au Graal
Où sont ils ? Pourquoi ont ils été créés ? venez trouver les réponses ici
Bienvenue
Soyez les bienvenus dans notre petite famille ! On n'attend que vous ;)

Partagez| .

(Nikita & Alanna) Premier jour de colocation... Premiers ennuis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




ღ bouclier humain ღ
avatar
Alanna O. Rockfeller
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 273 ► Date d'inscription : 04/01/2015
► Crédits : 2961 ► Chambre : Loft dans Paris ► Pouvoirs : Pyrokinésie +++
Contrôle de la gravité ++
Manipulation des ondes +
Persuasion -/+
Téléportation ++

Mémoire décuplée (passif)



MessageSujet: (Nikita & Alanna) Premier jour de colocation... Premiers ennuis ? Sam 8 Oct - 23:04


Premier jour de colocation... Premiers ennuis ?

❖ Nikita & Alanna ❖



Alanna avait évité sa maison toute la journée et une partie de la soirée. Elle avait été celle qui avait été quémander l’aide de Nikita pour que Lenaïs cesse de dépérir, mais elle n’était pas tout à fait prête à l’accepter telle quelle, cette colocation. Alors, elle avait passé une partie de la journée à faire du shopping, dans le côté humain de la ville, puis elle était passée déposer ses affaires chez elle. Ensuite, elle avait fait demi-tour et elle s’était rendue vers les rues sorcières pour dépenser quelques crédits dans la boutique d’ingrédients magiques. Elle avait besoin de refaire son stock de potions défensives, et certains sorts dépendaient de plantes ou de mélanges à disperser dans l’air. Du moins dans la culture magique des Valkyries, c’était ainsi. Elle allait aussi refaire ses onguents guérisseurs, car les demoiselles vivant dans les catacombes en avaient utilisé un grand nombre au cours des dernières semaines.

Il était près de vingt-et-une heure lorsqu’elle arriva devant chez elle, sans avoir dîné ni mangé quoi que ce soit depuis le déjeuner. La maison était située à la limite du quartier sorcier, dans un petit coin tranquille. Elle avait un jardinet où Lenaïs et Svéa allaient certainement adorer passer l’été. Il y avait une balançoire accrochée à la branche d’un arbre, à l’arrière. Les filles seraient bien. Vraiment. Elle s’immobilisa devant la porte, ses achats dans sa main droite, et finalement elle secoua la tête et se morigéna. Elle n’allait pas avoir peur de son ombre quand même ? Nikita était d’accord pour faire une trêve. Son loup probablement moins, mais bon. Elle inséra sa clef dans la serrure et poussa la porte. Un bruit de rires provenait du salon et la jeune femme s’y dirigea après avoir déposé ses sacs dans l’entrée. Lenaïs était debout sur le canapé. Elle tournait sur elle-même et l’épée magique tournait avec elle. L’enfant avait un sourire ravi sur le visage. Svéa était assise un peu plus loin, recroquevillée sur elle-même, un livre sur les genoux. C’était sa posture habituelle. Svéa passait des heures et des heures plongées dans ses livres. L’adolescente leva son regard bleu électrique vers Alanna et lui sourit. Ses cheveux blonds étaient attachés en une tresse sur le côté de son visage. Lenaïs était aussi brune que Nikita. C’était pour ça qu’il était facile de la faire passer pour sa fille à lui. Alanna aurait pu s’abroger la maternité de Svéa sans un souci, mais tout le monde se poserait la question pour Lenaïs. Dites donc mesdemoiselles… Que faites vous encore debout à cette heure ci ? Lenaïs s’immobilisa et sauta sur le sol pour venir sauter au cou d’Alanna qui la souleva pour la serrer contre elle. L’épée volante avait suivit le chemin et elle s’immobilisa à une vingtaine de centimètres du dos de Lenaîs, tournant lentement sur elle-même. Alanna lui jeta un regard inquiet, mais l’arme ne semblait pas vouloir l’attaquer. Elle voulait que tu lui lise une histoire. Et elle a pas arrêté de jouer avec son épée, répondit Lenaïs en refermant son livre. Et Nikita ? Elle fronça les sourcils. Certes il devait être en plein emménagement, mais laisser une gamine de douze ans et une autre qui donnait l’impression d’en avoir entre 6 et 8 jouer avec une épée toutes seules… C’était irresponsable !



Alanna
Le temps passe, les choses chantent mais jamais, jamais je ne guéris. Jamais mon coeur n'a l'impression de vivre. Jamais mon coeur n'a l'impression d'arriver à battre pour quelque chose qui en vaut le coup.•MP
Revenir en haut Aller en bas




ღ bouclier humain ღ
avatar
Nikita I. Rytchenkov
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 299 ► Date d'inscription : 27/06/2014
► Crédits : 2901 ► Pouvoirs : Hydrokinésie/Cryokinésie
Psychométrie
Vue améliorée
Apprentissage accéléré
Métamorphose loup
Manipulation des ombres


MessageSujet: Re: (Nikita & Alanna) Premier jour de colocation... Premiers ennuis ? Mer 12 Oct - 13:43

L'emménagement chez Alanna se fit dans les jours qui suivirent sa visite dans l'immeuble des Chasseurs. J'avais préparé le minimum vital pour vivre chez elle, ce qui représenta quatre cartons qui je déchargeai une fois rentré du travail. Lenaïs n'avait pas manqué de me sauter dessus lorsque je franchis le pas de la porte. Elle sautilla de joie de voir Excalibur à mes cotés et sur sa demande, je lui laissai l'épée. Je saluai Svéa qui resta sur la réserve puis je m'assurai qu'elles aient mangé avant de les laisser toutes les deux dans le salon en mettant assuré qu'il n'y aurait pas de souci avec l'artéfact.

Je ne pensais pas m'absenter longtemps, juste le temps de déballer quelques unes de mes affaires. Pourtant lorsque j'entendis Alanna rentrée il était déjà vingt-et-une heures. Je les rejoignis dans le salon pour constater l'air désapprobateur de mon ex. Je fronçai quelques peu les sourcils, m'attendant à une remontrance.

- Pourquoi cet air renfrogné ? Regard interrogateur car un tour de la pièce me permit de constater qu'il n'y avait pas lieu de rouspéter.

Certes, j'aurai pu la saluer vu qu'on ne s'était pas croisé de la journée, mais si je devais me faire remonter les bretelles autant lui signaler que je pouvais ne pas être disposé pour une dispute. Etrange comme on pouvait donner l'illusion d'une famille, alors que cela ne faisait qu'accentuer le vide que je ressentais à l'idée de fonder une famille. Parfois, je me demandais jusqu'où allait nous conduire cette cohabitation.
Revenir en haut Aller en bas




ღ bouclier humain ღ
avatar
Alanna O. Rockfeller
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 273 ► Date d'inscription : 04/01/2015
► Crédits : 2961 ► Chambre : Loft dans Paris ► Pouvoirs : Pyrokinésie +++
Contrôle de la gravité ++
Manipulation des ondes +
Persuasion -/+
Téléportation ++

Mémoire décuplée (passif)



MessageSujet: Re: (Nikita & Alanna) Premier jour de colocation... Premiers ennuis ? Sam 29 Oct - 23:57


Premier jour de colocation... Premiers ennuis ?

❖ Nikita & Alanna ❖


Nikita débarqua à ce moment là et Alanna lui jeta un regard grognon. Elle se passa la main dans les cheveux et elle secoua la tête. Au lit les filles. Pas de « Mais ». Svéa, vérifie que Lenaïs se lave bien les dents. Je monte vous embrasser dans un instant. Svéa se leva après avoir refermé son livre et elle attrapa Lenaïs dans ses bras avec un « Viens là crapaud » qui tira un sourire maternel à la Valkyrie.

Un fois les deux demoiselles parties à l’étage, Alanna se tourna vers Nikita et soupira. Elle devraient être au lit depuis un moment, tu sais. Ce n’était pas un reproche, juste une indication. Elle se retint de lui demander de faire attention la fois suivante. Parce qu’elle savait que c’était en partie sa faute : l’immortelle n’avait pas voulu le croiser. Vraiment pas. Elle avait eu peur, et cette peur n’avait fait que… l’affaiblir. Elle avait peur de ses sentiments envers Nikita et peur qu’ils la détruisent. Elles ont besoin de plus d’heures de sommeil que nous, tu sais. Après, Lenaïs est grognon et Svéa se plaint tout le temps. Elle sourit. Elle était fatiguée d’avance. Elle savait cependant qu’il y avait des choses à mettre au clair avec Nikita. Je vais vérifier qu’elles sont dans leurs lits. Tu veux bien me servir un verre de jus de fruit pour qu’on discute des règles concernant ces deux terreurs ?



Alanna
Le temps passe, les choses chantent mais jamais, jamais je ne guéris. Jamais mon coeur n'a l'impression de vivre. Jamais mon coeur n'a l'impression d'arriver à battre pour quelque chose qui en vaut le coup.•MP
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (Nikita & Alanna) Premier jour de colocation... Premiers ennuis ?

Revenir en haut Aller en bas

(Nikita & Alanna) Premier jour de colocation... Premiers ennuis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» 01 . Premier jour de travail
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» Premier jour [ Fini ]
» Le premier jour du reste de notre vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: Maison d'Alanna-