RSS
RSS


Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Paris. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble êre au bord du gouffre, et l'Institut le dernier rempart contre la fin du monde... Mais, est ce que ce sera suffisant ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue 02
Et si vous veniez gagner un nouveau pouvoir ?
01/08/2013
Ouverture du forum. Nous avons deux ans !
Intrigue suivie : le Graal
D'étranges livres... Quatre livres pourraient vous mener jusqu'au Graal
Où sont ils ? Pourquoi ont ils été créés ? venez trouver les réponses ici
Bienvenue
Soyez les bienvenus dans notre petite famille ! On n'attend que vous ;)

Partagez| .

~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Jeu 11 Aoû - 14:21


         
Donnez-moi de quoi raviver la flamme !
Moonlacre, Le Bar Et Vous, Samedi 27 Février 2016, 11pm

         
L'Institut Chevalier c'est vraiment l'endroit le plus sympa que j'ai eu la chance de connaître jusqu'à ce jour. Le temps est toujours agréable et les paysages magnifiques en toutes saisons. La majeure partie des personnes qu'on y croise sont charmante et il y a sans cesse quelque chose à faire ! Sauf un samedi de Février quand tout les autres élèves ont décidé de glander dans leur chambre. Mon dieu quel ennui mortel à rester entre quatre murs ! Bien-sûr je m’ennuie parce que je ne connais pas encore vraiment les autres et que mine de rien mon installation dans la chambre n'est pas complète mais tout de même on frise le 7 sur l’échelle du je me fait chier !
Bon okay j'admets que je suis un peu bougon mais dans le fond c'est surtout parce que j'avais envie d'enfin visiter Paris ;et surtout Moonlacre ! Rendez-vous compte voilà exactement 24 jours que j'ai débarqué dans la capitale et j'ai pas encore vu la tour Eiffel ! Bref vous l'aurez compris rester enfermer toute la journée à regarder les autres s'occuper ça me flingue le moral; alors même si sortir seul c'est pas non plus l'extase ça vaut toujours mieux que compter les poils de mon bras pour m'occuper.
Mon manteau sur les épaules je sortais donc d'un pas lourd des dortoirs pour rejoindre les bords de Seine. Une fois sorti de l'enceinte de l'institut, le vent glacé fouettant mon visage mon pas s’allégea et j'entrepris de remonter les grandes avenues Parisiennes.
°A moi Paris !°
Durant plusieurs heures je fit le tour des principaux monument comme n'importe quel touriste qui se respecte avec les yeux pétillants d'un enfant, des rêve de grandeur pleins la tête. En passant devant la Sorbonne je rêvais de devenir  professeur de lettres anciennes, devant l'opéra de Paris je voulais devenir danseur étoile, à Montmartre je devenais poète... cette ville n'est peut-être pas aussi magique que nous les faës, mais elle dégage quand même quelque chose qui transforme les gens ! Une fois ce beau tour terminé je décidai de m'attaquer à la seconde parti de ma visite : Moonlacre.
Je regrettais un peu de n'avoir personne avec qui partager cet instant mais après tout c'est souvent seul qu'on part à l'aventure !
Je marchais à travers les rues étroites en tachant de me souvenir de mon chemin, parlant à voix basse.
« Si je me souviens bien il faut encore que je tourne deux fois à gauche puis que je frappe à la porte rouge... ou la bleue. Putain mais quelle galère ! »
Par chance une elfe passait justement l'angle de la rue en sens inverses, un cache-oreilles à la main. Elle saura forcément me guider.
« Bonjour mademoiselle, excusez-moi de vous déranger mais comment puis-je accéder à Moonlacre ? »
Elle me sourit en plaçant le cache oreille sur sa tête.
« Tout droit à l'angle, la porte verte ! Faite attention à vous jeune-homme. »
« Merci beaucoup ! »
°Heureusement qu'elle était là elle.°
J’atteignis rapidement la porte que je ne passais qu'après avoir pris une grande inspiration, heureusement d'ailleurs car j'eus le souffle coupé. Non pas par la jolie petite place qui s'offrait à moi mais par l'air abattu des créatures magiques qui passaient là.
« Bonjour l'ambiance. »
Tous marchaient rapidement, l'air craintif. Je sentais dans l'atmosphère un sentiment que j'ai longtemps connu pendant ma fugue : la peur propre à la proie en fuite. La chasse au sorcière n'atteignait pas l'endroit directement mais son impact avais comme terni Moonlacre qui avait des airs de ville fantôme. Vivement qu'on mette fin à se conflit à la con qui pourri l'ambiance général. Les humains ont peur de nous et nous avons peur d'eux... ça rime à rien !
Un seul bâtiment semblait contenir encore un soupçon de vie et de bonne humeur : Le bar et vous. Malgré son nom au jeu de mot plus que douteux l'endroit semblait sympathique et j’entrai donc dans l'idée de prendre un remontant parce que c'est pas tout ça mais maintenant j'ai le moral dans les chaussettes, la nuit tombe et le froid s'intensifie. Au moins mon empathie n'en rajoute pas une trop grosse couche comparé à d'habitude... j'avais vraiment besoin de cours.
Une fois mes fesses posé dans un canapé douillet je commandais un vin chaud que j’avalai bien vite en allumant une cigarette, chose que je ne fais que rarement lorsque j'en ai vraiment besoin, j'ai mon paquet depuis presque un ans c'est pour dire.
°Va falloir manger si je veux pas finir bourré !°
Je commandais donc un plat du jour que je dégustait en observant les aiguilles de la vieille pendule tourner... Il sera bientôt dix-heure. Je n'ai pas envie de rentrer pour autant. Je monte donc jusqu'au second étage me vautrer dans un sofa un verre de whisky en main pour lequel j'ai du sacrifier le reste de mon budget de la soirée. Peu à peu la salle se remplissait d'autres jeunes en plus ou moins bon état que je regardais entrer en regagnant mon sourire.
°Finalement rien n'est perdu, la joie persiste et la vie continue.°
La soirée ne fait que commencé et un samedi j'ai toute la nuit devant moi...peut-être ferais-je une bonne rencontre qui sait.

©louha
Revenir en haut Aller en bas




✱ Chasseur Unijambiste ✱
avatar
Julia Mancini
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 178 ► Date d'inscription : 04/07/2015
► Crédits : 4681 ► Chambre : niveau 1, chambre 10 ► Clubs : Natation ► Pouvoirs :
- Hydrokinésie lvl 3
- Guérison Lvl 3
- Télékinésie
- Empathie
- Perception


MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Dim 14 Aoû - 21:11

Julia était contente de pouvoir passer une soirée loin de l’Institut. Elle était passée par le placard du rez de chaussée du Manoir pour se rendre à Moonlacre. Là bas, elle espérait croiser Thomas. Elle ne l’avait pas vu depuis bien trois semaines. Enfin, ce n’était pas non plus comme si elle et le Chasseur avaient un contrat ou quoi que ce soit. Il devait être en mission ou avec n’importe quelle autre fille qui accepterait d’écarter les cuisses pour lui. Et, Julia n’avait aucun droit de ressentir ce pincement de jalousie qui grimpait le long de sa colonne vertébrale pour venir serrer son cœur comme un étau. Non, elle n’avait pas le droit. Vraiment pas. Et, c’était stupide d’y penser. Totalement stupide. Mais, Julia ne pouvait pas s’en empêcher. Elle passa l’après midi à faire un peu de shopping. Principalement des sous vêtements et de jolies robes. Ensuite, elle dîna de sucreries, achetées dans son petit salon de thé préféré. Pour terminer, elle se rendit jusqu’au bar-et-vous histoire d’y passer la soirée. Elle n’avait pas croisé Thomas. Du coup, c’était tant pis. Elle voulait juste se changer les idées. Oublier tout le reste du monde. Retourner dans certaines de ses plus mauvaises habitudes.

Dans la boite de nuit, il y avait de phyto. Cet homme là n’était pas de bonne fréquentation. Vraiment pas. Parce qu’il était du genre à vous faire payer si vous ne pouviez pas lui donner son argent. Julia lui fit passer quelques billets en échange d’une dizaine de joints déjà roulés. La demoiselle posa ses fesses sur un canapé et alluma le tout premier joint de la soirée. Elle était installée ans l’ombre, personne ne la voyait. Au bout d’un moment, elle alla faire un tour sur la piste de danse, se déhanchant contre tout un tas de filles et de garçons. Parce qu’elle voulait vraiment s’amuser. Oublier. Elle roula une pelle à une fille, partagea son second joint avec un garçon avant de ressortir de la foule des danseurs pour se laisser tomber sur un tabouret du bar. Un sex on the beach, lança-t-elle au barman avec un sourire torride. Elle poussa un billet vers lui en haussant un sourcil, sexy. Et puis elle le but cul sec avant de finalement observer la salle. Il y avait ce mec, un peu seul, à sa grande table. Il n’avait pas l’air d’attendre qui que ce soit. Julia se leva et s’installa en face de lui, un second verre à la main avec un sourire sur les lèvres. C’est pas comme ça que tu te feras des amis, lâcha-t-elle.



Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around. You tell them things that you’ve never shared with another soul and they absorb everything you say and actually want to hear more. You share hopes for the future, dreams that will never come true, goals that were never achieved and the many disappointments life has thrown at you. •MP
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Dim 14 Aoû - 23:27


Donnez-moi de quoi raviver la flamme !
Moonlacre, Le Bar Et Vous, Samedi 27 Février 2016, 11pm

La salle commençait à se remplir de plus en plus et le D-J ne tarda pas à laisser gueuler les enceintes aux quatre coins du club. Je fixais la piste de danse en sirotant mon whisky d'un air distrait. Il ne m'en faudra pas beaucoup plus pour être saoul. Peut-être est-ce à cause de la fatigue mais mon vin chaud additionné au Jack Daniel's me fait déjà tourner la tête. De beaux garçons peuplent la piste de danse mais beaucoup sont un peu trop proches des filles pour que je puisse avoir mes chances. Une de ces filles notamment attire mon attention. Une jeune femme, brune assez grande et très jolie se déhanche furieusement sur la piste de danse un joint au coin des lèvres qu'elle n'hésite pas à partager avec ses multiples partenaires aussi bien masculins que féminins. Très vite comme lassé elle quitta la piste pour aller s'accouder au bar d'un air provocateur. Elle y commanda un cocktail au nom étrange que je ne connaissais pas qu'elle avala cul sec a ma grande surprise. Un sourire narquois me vint au lèvre alors que je surveillais les agissement de cette fêtarde.
°Ça sent l'envie d'oublier tout ça !°
Peut-être a-t-elle lu dans mes pensées ou ais-je parler à haute voix sans m'en rendre compte mais voilà qu'elle s'approche de moi après avoir rapidement jeter un coup d’œil autours d'elle. Pas étonnant, un mec seul en boîte ca attire l'attention. Peut-être pense t-elle que je suis une sorte de pervers ou un dépressif. Quoiqu'il en soit elle ne prend pas de détour pour remettre en cause ma capacité à faire de nouvelle rencontre. Heureusement je suis déjà quelque peu désinhibé et je ne réfléchis pas avant de répondre du tac au tac.
« Eh bien la preuve que si te voilà, ca en fait déjà une! Je t'en prie assieds-toi. »
Je tendais alors ma main d'un geste lent vers la banquette en face de moi les yeux pleins de malice. Je profitais d'avoir mon bras tendu pour sortir mon paquet de clope de ma poche et le porter à ma bouche pour en extraire une du bout des lèvres tout en engageant la conversation.
« Tu as l'air de beaucoup t'amuser dis-moi, qu'est-ce qui te pousse à te déchaîner comme ca ? »
D'un haussement de sourcils pleins de sous-entendus j'allume ma cigarette en créant une flammèche au bout de mon doigt.
« Peut-être qu'après tout j'aurais besoin de me détendre un peu plus moi aussi... »
Sur ces mots je tirais une taffe qui fut rapidement suivie de la fin de mon verre que j'avalais cul-sec.
« Au fait, moi c'est Judicaël. »

©louha
Revenir en haut Aller en bas




✱ Chasseur Unijambiste ✱
avatar
Julia Mancini
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 178 ► Date d'inscription : 04/07/2015
► Crédits : 4681 ► Chambre : niveau 1, chambre 10 ► Clubs : Natation ► Pouvoirs :
- Hydrokinésie lvl 3
- Guérison Lvl 3
- Télékinésie
- Empathie
- Perception


MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Lun 15 Aoû - 23:51

Je t’arrête tout de suite, gamin. J’suis pas ton amie. J’suis l’amie de personne. Juste l’enquiquineuse de service, rétorqua Julia, la langue échaudée par l’alcool et la fumette. Elle sentait ses pupilles dillatée. En bon médecin, elle savait que ce n’était pas bon. Mais pour la première fois depuis des mois, elle pouvait se lâcher. Elle pouvait être elle-même et s’amuser un peu. Beaucoup, même. Redevenir celle qu’elle était avant de se faire bouffer par l’infirmerie petit à petit. Elle tira un nouveau joint du paquet de cigarettes dans lequel elle les rangeait et l’alluma avec une allumette. Jamais de briquet. Elle préférait les allumettes.

Ensuite, elle planta son regard dans celui du jeune homme et lui envoya un sourire charmeur. J’oublie. J’oublie que le reste de la semaine je suis Docteur Mancini, responsable d’un hôpital que j’ai jamais demandé, j’oublie que mon mec doit probablement être en train de fourrer une autre fille à l’heure qu’il est. Ou un mec. Pour ce que j’en sais. Parce que j’suis amoureuse du mauvais mec, tu vois. elle s’interrompit net et secoua la tête. Pathétique. Elle tira une bouffée du joint avant de le tendre au jeune homme avec un sourire narquois. Je suis là pour renouer avec moi-même. Ne pas penser à demain. Vivre. Merde quoi. On est dans un monde où on se fait poursuivre et tuer par ces imbéciles de mortels aussi bien que par les démons. Se bourrer la gueule devrait être un droit national.

Elle attrapa un serveur par le bras et lui demanda un nouveau verre. Celui-ci le lui ramena en quelques secondes, sans même la faire payer. Julia était une habituée. Tout le monde la connaissait ici. Elle payerait à la fin de la soirée. Quand elle s’en irait. Ju. Julia. Docteur Mancini. Comme tu veux. J’m’en fou. Elle leva son verre et en but une gorgée. Sacrément chargé, tient. Et, elle n’avait pas mangé. Elle allait partir en live. Totalement. Peut être que ce n’était pas plus mal, en fait.



Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around. You tell them things that you’ve never shared with another soul and they absorb everything you say and actually want to hear more. You share hopes for the future, dreams that will never come true, goals that were never achieved and the many disappointments life has thrown at you. •MP
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Mar 16 Aoû - 0:54


Donnez-moi de quoi raviver la flamme !
Moonlacre, Le Bar Et Vous, Samedi 27 Février 2016, 11pm

Voilà une demoiselle que l'alcool et la drogue n'adoucissent pas. Je ne sais pas si elle se comporte de la même façon au quotidien ou si les verres qu'elle a enchaîné l'ont rendu agressive en tout cas elle n'a pas envie de se laisser attendrir par un inconnu. De quoi peut-elle avoir bien peur à se montrer un tant soi peu agréable ? Sûrement qu'à son oreille cela rime trop avec vulnérable. Quoi qu'il en soit il ne m'en faut pas plus pour m'enflammer -au sens figuré pour une fois- et dégainer ma langue de vipère.
« Libre à toi de te complaire dans l'antipathie ! Moi je voulais juste paraître agréable en faisant un trait d'humour. »
Je ne sais pas quels démons elle fuit mais elle met la dose, voilà qu'elle dégaine un nouveau joint. Vu l'état dans lequel elle est je ne lui donne pas longtemps avant que je doivent la ramasser dans son vomi. Apparemment la morosité ambiante en atteint certains avec plus de force que d'autre.
Cet jeune femme a beau être totalement désinhibé elle conserve toujours un parfait contrôle de son charme auquel elle tente même de me soumettre d'un sourire qui dénotait pas mal avec le tableau déprimant qu'elle me dresse.
°Eh non mauvaise pioche ma vieille ! Mais bon c'était bien tenté.°
« Tu sais moi le travail pour ce que ça me parle... pour le moment je galère juste a avoir le niveau d'étude d'un môme de quinze ans alors je vais devoir prendre mon mal en patience pour m'adonner à cette douce torture parce que là clairement tu me vends du rêve ! Et si tu veux mon avis on tombe toujours amoureux du mauvais garçon. C'est toujours celui que tu aimes moins qui te correspond le plus juste histoire de te dégoûter chaque fois un peu plus de l'amour. Mais bon c'est comme tout on ne s'en sort qu'en s'accrochant... et dans le pire des cas t'as songé au plan à trois ? »
Fier de mon ironie mais l'esprit un peu embrumé je saisissais de bout des doigts le joint après avoir déposé ma clope dans le cendrier. Je ne sais pas si j'en avais vraiment envie ou besoin mais l'état dans lequel j'étais ne me permettait pas vraiment de faire le point sur les bonnes et les mauvaises décisions. Une longue taffe accompagna le discours avant que je ne me lève échaudé par ses paroles.
« Je suis bien d'accord avec toi sur le fait que nous avons le devoir de nous éclater peut importe les circonstances. Cependant je ne pense pas que c'est grâce à l'alcool, aux joints ou à des personnes dans un état aussi pitoyable que le notre que les choses vont s'arranger. Il va venir un jour ou nous devrons tous nous battre, quitte à nous affirmer sur l'ensemble de la planète comme la race dominante ou nous vivrons pour toujours à l'ombre des catacombes. »
Lentement je rendais son joint à ma camarade de soirée qui s'enfilait alors un verre de plus et me saisissant de ma cigarette je scrutait le reste de la salle à la recherche d'un beau garçon.
« Quoi qu'il en soit Julia, avant de partir chasser les démons je vais commencer par tenter de me faire payer un verre, j'ai plus un rond. »
Je commençais à avancer vers la piste d'un pas un peu chancelant en lui jetant un clin d’œil par dessus mon épaule pour l'inviter à me suivre dans mon expédition alcoolisée. L'alcool et la fumette on eu raison de moi, me voilà ivre.

©louha
Revenir en haut Aller en bas




✱ Chasseur Unijambiste ✱
avatar
Julia Mancini
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 178 ► Date d'inscription : 04/07/2015
► Crédits : 4681 ► Chambre : niveau 1, chambre 10 ► Clubs : Natation ► Pouvoirs :
- Hydrokinésie lvl 3
- Guérison Lvl 3
- Télékinésie
- Empathie
- Perception


MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Mer 17 Aoû - 19:44

Antipathique ? Julia décrocha un regard moqueur au jeune homme. Elle aimait juste mettre les bons termes sur les bonnes personnes. Hors de question pour elle d’appeler une personne qu’elle venait tout juste de rencontrer « ami ». Parce qu’elle ne savait même pas ce qu’il était. Il y avait des créatures sur cette planète qu’il ne fallait pas avoir dans ses ennemis, et encore moins dans ses amis. Donc, elle attendrait pour lui donner un nom ou un autre. Question de survie. Travailler c’est la merde, lâcha-t-elle en haussant les épaules. Mais, sa théorie sur les plans à trois était intéressante. Dommage pour lui, Julia était une spécialiste. Même des plans à quatre, rétorqua la libertine avant de tirer une nouvelle taffe de son joint bien chargé. Décidément, Marius la connaissait bien. Au moins, elle oubliait Tom et ses secrets. Au fond, à part son nom, la taille de sa queue et la façon dont il la faisait grimper aux rideaux, elle ne connaissait rien de Tom. Rien du tout. Mais elle l’avait dans la peau. Merde ! Elle l’avait totalement dans la peau, et elle n’avait aucune idée de comment s’en débarrasser. Ce n’était pas dans leur contrat, vraiment pas. La demoiselle n’était pas du genre à accepter ce genre de sentiments. En fait, elle les avait fuis toute sa vie. Littéralement. Même si elle aimait profondément ses sœurs, elle ne les voyait que peu souvent. Pour éviter de trop les aimer. Que cet amour se transforme en faiblesse. Julia était, il faut l’avouer, un peu parano sur ce genre de chose. Parce qu’elle avait l’impression d’être inintéressante. Donc, d’aimer plus qu’on ne l’aimerait. Stupide hein ? Et, elle l’était encore plus quand elle était bourrée.

Voilà, lâcha-t-elle quand Judicaël lui dit qu’ils avaient le devoir de s’amuser. C’était exactement. Le devoir de s’amuser. Elle secoua cependant la tête quand il parla de se montrer au grand jour comme étant la « race dominante ». Elle-même était plutôt adepte du « pour vivre heureux, vivons cachés » qui lui semblait bien plus réaliste. Le monde magique était en paix, toute le monde y avait sa place et les démons tendaient de les tuer une ou deux fois par an. Maintenant, sortir dans les rues sans brouilleur était tout simplement dangereux comme jamais. Et, Julia préférait rester bien au chaud à Moonlacre ou à l’Institut. Ou dans cette chambre d’hôtel où Thomas s’occupait d’elle comme il savait si bien le faire. Julia regarda le jeune homme s’éloigner avant de sauter sur ses pieds. A quoi bon bouder sur quelque chose qui n’était pas encore fait, hein ? Autant profiter du moment présent. Et puis, il y avait cette fille là bas qui lui faisait de l’œil depuis un moment. Elle suivit donc son camarade pour aller danser un peu.


Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around. You tell them things that you’ve never shared with another soul and they absorb everything you say and actually want to hear more. You share hopes for the future, dreams that will never come true, goals that were never achieved and the many disappointments life has thrown at you. •MP
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Mer 17 Aoû - 21:50


       
Donnez-moi de quoi raviver la flamme !
Moonlacre, Le Bar Et Vous, Samedi 27 Février 2016, 11pm

       
D'un bref coup d’œil derrière moi je remarquais avec satisfaction que ma camarade de beuverie venait de m'emboîter le pas. Nous marchions donc tout deux vers la piste de danse à la recherche d'un éventuel partenaire avec qui profiter d'une danse ou qui sait, du reste de la soirée. Les yeux pleins de malice j'observais donc la marrée humaine formée sous les projecteurs à la recherche d'un garçon à mon goût. Assez vite je pu en remarquer un qui ressortait parmi les autres jeunes-hommes. Il paraissait peut-être un peu plus vieux que moi, dans la mesure ou on oublie que je suis multi-centenaire. C'était le genre de bel Apollon avec un sourire à tomber par terre. Une fois ma cible identifiée je me tournais donc vers Julia afin de délibérer avec ce qui me semblait être une connaisseuse. Mais avant tachons d'être discret, je la tirais par le bras pour l’entraîner sur la piste de danse où ,feignant de danser, je lui indiquais par un rapide coup de tête l'élu de mon cœur pour au moins une soirée.
« Dis-moi ce que tu en penses, tu crois que j'ai mes chances ? »
Alors que je demandais son avis au doc, je pu facilement remarquer un garçon, mais aussi une fille, qui la reluquais franchement dans son dos. Avec un sourire entendu je lui fit comprendre sa position d'un haussement de sourcil et d'un regard derrière elle.
« En tout cas toi tu as l'embarra du choix petite chanceuse ! Heureusement qu'on a rien parié je pense bien que tu m'aurais ruiné Miss déhanché ! »
Je reportais alors mon attention sur le mec que je souhaitait aborder... je crois savoir pourquoi il m'a tout de suite tapé dans l’œil. Il possède des traits assez semblables à ceux de Pavlo, mon meilleur ami rencontré en Ukraine, j'ai toujours eu des vues sur lui. Jusqu'au jour où il s'est mis en tête de pourchasser les faës. Cependant je ne regrette rien, après tout si ca avait marché être nous sûrement que je serais resté en Ukraine et je n'aurais alors jamais connu la France, Paris et surtout l'Institut ! J'ai la chance de pouvoir vivre plusieurs vies alors autant ne pas se cantonner au même coin.
Bouger me fait retrouver mes esprits. Tant mieux il sera plus facile d'engager la conversation sans être totalement ivre. Quoique cela risque d'être compliqué de toute façon puisque mon expérience avec les mecs ne va pas vraiment au delà de l'accolade. Disons que j'ai eu d'autres choses à gérer que mes amours ces dernières années ! Mais maintenant que je suis ici je peux m'y atteler pleinement. Faudrait juste que je fasse gaffe à pas trop enchaîner les conquêtes parce que je m'enflamme toujours ou  au contraire me faire briser le cœur, je me connais j'en ferais une montagne. Je crois qu'encore une fois Julia a un palmarès suffisant pour me coacher !
« Dis-moi ce que je dois faire s'il te plaît je suis encore ignare en ce qui concerne les mecs ! »
Avouer un truc pareil à une fille rencontrée il y a dix minutes est peut-être un peu précipité mais l'alcool aidant je suis prêt à prendre une leçon tout de suite !

©louha
Revenir en haut Aller en bas




✱ Chasseur Unijambiste ✱
avatar
Julia Mancini
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 178 ► Date d'inscription : 04/07/2015
► Crédits : 4681 ► Chambre : niveau 1, chambre 10 ► Clubs : Natation ► Pouvoirs :
- Hydrokinésie lvl 3
- Guérison Lvl 3
- Télékinésie
- Empathie
- Perception


MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Dim 21 Aoû - 17:55

Julia se retrouva donc à se déhancher, son joint toujours là la main, face à Judicaël. Elle se laissait aller à s’amuser, encore et encore. Elle n’avait plus vraiment le contrôle de ses sens. Pourtant, elle était toujours souriante et elle réussissait à avoir l’esprit assez clair. Elle tourna la tête sur le côté et elle observa ce qu’il se passait autour d’elle, avant d’avoir l’attention attirée par Judi qui lui demanda s’il avait ses chances avec le mec en question. Elle haussa un sourcil. Grégoire, fit-elle simplement. Elle le connaissait de vue, il avait trois ans de plus qu’elle. 29 ans donc. Bon, il en paraissait moins. Coup de chance pour Judi, il était totalement gay. Et, coup de malchance, il était totalement en couple. Mmmh… Il a l’air défoncé ce soir. Ouais, t’as tes chances. Pas très fidèle quand son mec est pas là. Enfin, son mec est totalement du genre coincé. J’suis même pas sûre qu’ils aient déjà couché ensemble. Julia leva les yeux au ciel à cette idée puis un coup d’œil par-dessus son épaule. Est-ce qu’elle allait pouvoir s’amuser un peu ce soir ou pas ? Est-ce qu’elle le voulait ? flirter, s’amuser… oui. Coucher… Elle n’était même pas sûre d’y prendre du plaisir tellement elle avait la tête prise par Thomas. Il ne faut jamais parier avec moi. Je gagne à tous les coups. Elle lui tira la langue à nouveau et elle haussa un sourcil.

Bah, tu y vas et tu danse avec lui. J’pense pas que t’auras de problèmes pour le mettre dans ton lit pour ce soir, si c’est ton but en tout cas. Un sourire sur ses lèvres et elle lui montra comment faire en passant ses bras autour de son cou pour lui montrer un ou deux mouvements. Mais, si tu veux plus, il faudra assassiner son mec… Un médecin qui dit ça, hein ? Vraiment pas bien. Mais, Julia était du genre à rentrer dans le lard. Sauf avec thomas. Thomas était spécial. Vraiment spécial. Trop spécial pour elle, peut être.



Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around. You tell them things that you’ve never shared with another soul and they absorb everything you say and actually want to hear more. You share hopes for the future, dreams that will never come true, goals that were never achieved and the many disappointments life has thrown at you. •MP
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Mar 23 Aoû - 17:13


Donnez-moi de quoi raviver la flamme !
Moonlacre, Le Bar Et Vous, Samedi 27 Février 2016, 11pm

Par chance Julia s'avérait être une informatrice avertie et une conseillère talentueuse. Le jeune homme s'appelait Grégoire mais elle possédait en plus de son prénom d'autres informations ! Ce dernier par chance était gay comme moi, cependant il y avait un hic. Un garçon avait déjà mis la main dessus. Pas étonnant pour un si bel homme !
« Comment est-ce qu'un beau-gosse pareil peut sortir avec un glaçon ? »
Quelle poisse. Comme toujours à chaque fois que je remarque un mec, soit il est hétéro, soit il est en couple voire les deux ! Cela fait un bon petit bout de temps que je suis seul et bien que j’admets le fait qu'il serait grand temps que je me bouge un peu je ne crois pas être prêt à tenter le coup avec un garçon non seulement casé mais en plus bourré. Ce serait déloyal de profiter d'une situation pareille même si elle me donne toute mes chances de finir ma nuit en bonne compagnie. Julia elle n'avait pas l'air d'avoir ce soucis. A en juger par le regard qu'elle jeta derrière elle elle contait bien profiter d'un ou deux de ses admirateurs ou admiratrices. Je pense qu'à la longue je me sentirais comme un bout de viande dans la cage des lions... c'est pas si mal de ne pas trop être courtisé.
Quoi qu'il en soit ma camarade de soirée m'indiqua la marche à suivre en liant la parole au geste. Bien que son machiavélisme hédoniste me fit sourire je ne pense pas être capable de tels agissements. Mon corps d'un côté me crie de me jeter sur ce garçon mais ma raison me convint de ne pas profiter d'un garçon volage un peu trop désinhibé. L'alcool commençant à redescendre c'est le petit ange sur mon épaule que je choisi d'écouter.
« Je préfère lâcher l'affaire, je me sens pas trop à l'aise à l'idée de me frotter à un mec casé ivre mort pour profiter d'une nuit avec lui... et puis coucher avec lui ne m'apporterait pas une très grande satisfaction. Je pince déjà pour à garçon à l'Institut. »
J’accompagnais cette révélation d'un tirage de langue suivi d'un baiser soufflé et d'un clin d'oeil.
°Je ne devrais pas tarder à me retrouver une seconde fois dans les potins de Miss Ragot !°

©louha
Revenir en haut Aller en bas




✱ Chasseur Unijambiste ✱
avatar
Julia Mancini
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 178 ► Date d'inscription : 04/07/2015
► Crédits : 4681 ► Chambre : niveau 1, chambre 10 ► Clubs : Natation ► Pouvoirs :
- Hydrokinésie lvl 3
- Guérison Lvl 3
- Télékinésie
- Empathie
- Perception


MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE] Sam 3 Sep - 0:31

Julia haussa les épaules à la question de son nouvel ami. J’en sais rien. Mais, il ne s’en préoccupe pas vraiment. Il fourre tout ce qu’il peut fourrer. Julia eut une grimace à cette mention. Elle l’avait surpris dans le placard du troisième étage, le pantalon baissé en train de … fourrer un des assistants professeurs. Celui-ci avait démissionné et quitté l’Institut deux jours plus tard, et Julia ne l’avait jamais revu depuis. Julia, quant à elle, n’avait pas l’intention de finir la nuit en bonne compagnie. Thomas était en mission. Ou ailleurs. Et, elle n’avait pas envie de s’envoyer en l’air sans lui. Elles étaient derrière elle, ces années où elle s’éclatait sans penser au lendemain, enchainant joints et autres drogues de plus en plus dure… Non, c’était terminé. Jamais plus elle ne revivrait tout ça. Quelques joints ne la dérangeaient pas. De toute façon, sa meilleure amie était une magnétiseuse, elle la débarrasserait de son addiction le lendemain en grondant et grognant. C’était ce qu’elle faisait toujours. Un jour, elle s’en prendrai plein les dents. Un jour. Mais pas aujourd’hui.

Elle tira une nouvelle latte de son joint et elle haussa un sourcil. N’importe quoi. Elle contempla Judicaël avant de soupirer et secouer la tête de droite à gauche. Même s’il était pas ivre mort t’aurais tes chances. Y’en a qui sont fidèles, d’autres pas. Lui, il est juste génétiquement programmé pour être infidèle. J’suis sûre que si j’étudiais son génome, je trouverais le gène qui lance tout ça. Elle rit, toujours grisée par l’alcool et les joints. c’est peut être une idée tient… Après, ouais il n’y avait aucune gloire à rentrer et à coucher avec Grégoire. Il suffisait qu’un mec lui fasse un sourire pour qu’il soit opérationnel. C’est qui ce mec ? demanda-t-elle en observant le jeune homme. Sérieux, il venait d’arriver et… il avait déjà des mecs en vue ? Joli.


Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around. You tell them things that you’ve never shared with another soul and they absorb everything you say and actually want to hear more. You share hopes for the future, dreams that will never come true, goals that were never achieved and the many disappointments life has thrown at you. •MP
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE]

Revenir en haut Aller en bas

~Donnez-moi de quoi raviver la flamme !~ | Judicaël & Julia [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elle essaya d'imaginer à quoi ressemble la flamme d'une bougie après qu'on l'ait soufflée
» L'heure de raviver la flamme ! [PV Xing Huo]
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: Le Bar Et Vous-