RSS
RSS


Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Paris. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble êre au bord du gouffre, et l'Institut le dernier rempart contre la fin du monde... Mais, est ce que ce sera suffisant ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue 02
Et si vous veniez gagner un nouveau pouvoir ?
01/08/2013
Ouverture du forum. Nous avons deux ans !
Intrigue suivie : le Graal
D'étranges livres... Quatre livres pourraient vous mener jusqu'au Graal
Où sont ils ? Pourquoi ont ils été créés ? venez trouver les réponses ici
Bienvenue
Soyez les bienvenus dans notre petite famille ! On n'attend que vous ;)

Partagez| .

« Est-ce-que j'ai l'air d'une boussole ? » | Marcus & Judy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




✱ Chasseur Unijambiste ✱
avatar
Marcus Slyther
http://institutchevalier.forumactif.org/t2119-liens-de-marcus http://institutchevalier.forumactif.org/t939-marcus-his-fangs-are-sharp-he-likes-your-taste
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 158 ► Date d'inscription : 07/09/2014
► Crédits : 4675 ► Chambre : 1-3 ► Pouvoirs : Hydrokinésie ◘ Apnée amplifiée ◘ Garou crocodile ◘ Hypnose vocale ◘ Force surhumaine



MessageSujet: « Est-ce-que j'ai l'air d'une boussole ? » | Marcus & Judy Mer 10 Aoû - 14:20

Institut Chevalier
Hall d'entrée du manoir principal
Mercredi 3 février 2016, 9:30 am

Comme tous les jours depuis que j'ai reçu ce boulot de concierge à l'Institut, je suis debout bien avant le lever du soleil. J'ai tant à faire, tant à vérifier...faut dire que cette école est hyper méga gigantesque et je préfère carrément bosser dans le silence plutôt qu'attendre que les mioches soient réveillés et courent partout. Après un bon café noir brûlant et deux gaufres, je me plonge dans le travail. M'occuper l'esprit, c'est ce dont j'ai besoin en ce moment de toute façon. Ces histoires avec Shae me rendent complètement dingo et je veux même pas commencer à penser à Constantine, Cerbère et Flavien. Comme amis ils se posent là. Après avoir fait le tour des bâtiments annexes, je m'occupe du manoir principal. Il est neuf heures et demi du matin quand je m'attaque au sol du grand hall à grands coups de serpillière. Qu'est-ce-que je donnerais pour faire un autre boulot que ça...mais le soucis c'est que les autres postes de l'écoles requièrent un minimum de savoir vivre avec les gens, et ça c'est mort et enterré.

Les écouteurs dans les oreilles, j'écoute de la musique à fond en espérant me faire oublier de mes collègues et des élèves qui vont et viennent dans les couloirs depuis déjà deux bonnes heures. Je veux qu'on m'oublie, je veux qu'on me foute la paix. Chui déjà de mauvaise humeur d'habitude, mais alors là j'ai le mode grumpy cat qui me démange. Ce soir, j'irai boire un verre au bar à démons, histoire de me changer les idées. Quoique maintenant, même là bas j'arrive à trouver des gens pour me soûler. Je grommelle tout seul dans mon coin en frottant activement une tâche sur le carrelage qui refuse de partir. En soi, ce n'est pas bien grave, mais j'ai tellement besoin de me défouler que je fais une fixette sur cette petite contrariété.

« Mais tu vas dégager oui ?! » Je râle à voix haute après la tâche.


I won't get another chance, life is no Nintendo game.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: « Est-ce-que j'ai l'air d'une boussole ? » | Marcus & Judy Mer 10 Aoû - 15:51


         
Est-ce que j'ai l'air d'une boussole ?
Institut Chevalier, Hall d'entrée du manoir principal, Mercredi 3 Février 2016, 9:30am

Voilà environ une heure que j'ai mis les pieds dans la capitale. Je suis arrivé à l'aéroport Roissy-Charles de Gaule après que les deux chasseuses que j'ai rencontré il y a quelques jours m'ait jeté dans le premier vol pour Paris. Par chance le trajet se fait rapidement jusqu'au 1er arrondissement lorsqu'on est capable de se frayer un chemin dans la foule du TER et du métro... ca m'a tellement changé de l'Himalaya et des villes miteuses d'Europe de l'Est que j'ai mis au moins deux heures pour trouver mon chemin. Faut dire qu'encore une fois le cocktail émotions-pouvoirs ne m'a pas aidé ! Le fouillis sentimental que me provoque mon empathie submergées par la foule n'a pas tardé à flamber quelques détritus. Heureusement les parisiens se fichent pas mal  de ce qui peut se passer autours d'eux en allant au boulot, et ce malgré la chasse au sorcière qui prend place dans le coin.
      Une fois échappé du dédale des transports en commun je sorti finalement de la bouche de métro à proximité d'un musée appelé « le Louvre » ; ce qui est sûr c'est que cette ville est bien plus belle que tout les lieux que j'ai pu voir pendant ma fugue ! D'après les explications de mes sauveteuses l'Institut ne devrait pas se trouver très loin. Je sorti donc un bout de papier de la poche de mon jean troué aux genoux par toutes mes cavalcades, dessus figurait un plan griffonné avant mon départ pour trouver l'entrée de mon nouveau chez moi. Au bout d'une centaines de mètres et de quelques détours j'arrivais enfin face au porche qu'on m'avait décrit.
°Et si c'était un piège...°
      J'hésitais un instant à faire demi tour. Ce ne serait pas la première fois qu'on me promet l'asile pour mieux me capturer. Pourtant quelque chose de bon émanait de cet endroit et j'avais le pressentiment que tout irais bien pour moi là-bas. J'observais de loin l'entrée ou s'engouffraient des jeunes le sourire aux lèvres durant de longues minutes avant de faire le choix d'entrer aussi, poussé par la bonne humeur qu'il dégageaient.
°De toute façon je ne vais pas rester dans ce froid glacial non ?°
      Je passais donc lentement sous le regard inquisiteur du garde, un homme aux oreilles pointues.
°Un elfe, dans Paris ? Mais quel est donc cet endroit dément ?°
      Je pressais alors le pas jusqu'àce qui ressemblait à l'entrée principale que je pénétrais sous le regard d'autres jeunes gens qui se battaient dans la neige.
« Waouh... »
      Je n'avais jamais rien vu de semblable ! La richesse des bâtiments me donnait envie d'emménager au plus vite... enfin si on peut vivre ici car après tout j'ignore toujours quel est cet endroit. Je tachais donc de demander mon chemin, de savoir où j'étais ou bien si quelqu'un savait où je devais aller. Tout ceux que je croisais avaient l'air trop pressé pour me répondre... une sonnerie de cloche les faisait fuir. C'est le grognement d'un homme qui me sorti enfin de ma confusion.
« Mais tu vas dégager oui ?! »
      Je sursautai un grand coup en sentant une vague de colère de source inconnue m'envahir.
« Excusez-moi mais on m'a indiqué de venir ici et je ne compte pas me retaper des heures de métro ! »
       Sur ces mots je me retournais vers l'inconnu qui à ma grande surprise s'adressait à une tâche sur le carrelage et non à moi. La colère qu'il venait de m'insuffler disparu d'un coup remplacée par une terrible honte.
°Oups... concentre toi Judy, ne laisse pas encore l'empathie te causer des problèmes !°
Je rougis, il va falloir la jouer fine ce mec a l'air de méchante humeur.
« Je suis désolé de m'être énervé, j'ai cru un instant que vous vouliez me chasser moi et non la tache. »
       Je me mis alors à rire devant cette situation peu banale en me retenant du mieux que je pouvais, continuant de parler pour tâcher de me reconcentrer.
« Je viens à peine d'arriver, pourriez-vous m'indiquer où je dois me rendre pour en apprendre plus sur la raison de ma présence ici ? »
       S'en était trop le fou rire s'empara de moi.

©louha
Revenir en haut Aller en bas




✱ Chasseur Unijambiste ✱
avatar
Marcus Slyther
http://institutchevalier.forumactif.org/t2119-liens-de-marcus http://institutchevalier.forumactif.org/t939-marcus-his-fangs-are-sharp-he-likes-your-taste
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 158 ► Date d'inscription : 07/09/2014
► Crédits : 4675 ► Chambre : 1-3 ► Pouvoirs : Hydrokinésie ◘ Apnée amplifiée ◘ Garou crocodile ◘ Hypnose vocale ◘ Force surhumaine



MessageSujet: Re: « Est-ce-que j'ai l'air d'une boussole ? » | Marcus & Judy Jeu 1 Sep - 19:13

Franchement, je vous le jure, pour une fois j'ai agressé personne. J'étais tranquillement dans mon coin à râler pour passer le temps, quand une espèce de fou inconnu au bataillon s'est mis en tête de se défendre contre moi. Mais je lui ai pas parlé à ce type. Moi, j'engueulais une tache sur le sol. Je suis innocent. Enfin...dans ce contexte, je suis innocent. Pas de façon générale hein. Non parce que la plupart du temps...hrm. On s'éloigne un peu du sujet là, non ? Bref. En tout cas, j'avais rien demandé à personne et me voilà en train d'écouter la vie d'un étranger qui respire la joie et la bonne humeur. De quoi me pourrir ma journée, en somme. Je hausse un sourcil et vire mes écouteur pour essayer de comprendre ce que ce débile essaye de m'expliquer. A vrai dire, je m'en tape royalement de ses excuses. Je préférerais qu'il passe son chemin. Croyez moi, si Ruby m'avait pas passé un savon à propos de mes troubles de comportement avec les membres de l'institut, ce gars serait déjà bien loin. Enfin...pas le choix, j'suppose.

Je soupire en le voyant rire tout seul de sa propre bêtise. Ouais, faut dire que c'est un sacré numéro. Si j'avais eu un peu plus d'humour, je me serais peut-être foutu de sa gueule aussi, mais je suis pas dans une bonne journée et j'aimerais juste avoir la paix. D'ailleurs, ça se sent très clairement dans ma réponse.

« Est-ce-que j'ai l'air d'une boussole ? » Je grommelle en m'appuyant sur le manche de ma serpillière. Je pourrais me contenter de cela, mais si Ruby en entend parler je vais encore me faire roussir le poil. « T'es dans le bâtiment d'administration alors on pourrait dire que tu t'es pas gouré d'endroit. Tous les bureaux sont pleins le mercredi matin en ce moment. T'es nouveau c'est ça ? » Je dis sans cacher ma mauvaise humeur.

Génial, un nouvel étudiant. Un môme de plus derrière lequel je vais devoir faire le ménage et réparer les objets cassés. J'espère que celui-ci aura un minimum de respect pour le matériel de l'institut et ne vomira pas dans les couloirs après des soirées illégales trop arrosées. Sinon, dieu m'est témoin que je le punirai en lui faisant tout ramasser avec les mains pour lui apprendre la vie.


I won't get another chance, life is no Nintendo game.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Est-ce-que j'ai l'air d'une boussole ? » | Marcus & Judy

Revenir en haut Aller en bas

« Est-ce-que j'ai l'air d'une boussole ? » | Marcus & Judy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Radiographie d'une presse réactionnaire, jadis progressiste par Joël Léon
» Jafrikayiti vous invite à L'initiative d'Ottawa sur Haiti 2009
» ▌■▪A fraternal oath▪■▐ → [A Valider ou non]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: (RDC)Administration-