RSS
RSS


Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Paris. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble êre au bord du gouffre, et l'Institut le dernier rempart contre la fin du monde... Mais, est ce que ce sera suffisant ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue 02
Et si vous veniez gagner un nouveau pouvoir ?
01/08/2013
Ouverture du forum. Nous avons deux ans !
Intrigue suivie : le Graal
D'étranges livres... Quatre livres pourraient vous mener jusqu'au Graal
Où sont ils ? Pourquoi ont ils été créés ? venez trouver les réponses ici
Bienvenue
Soyez les bienvenus dans notre petite famille ! On n'attend que vous ;)

Partagez| .

Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




❖ Chair à canon ❖
avatar
Lyria Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 75 ► Date d'inscription : 07/08/2016
► Crédits : 4096 ► Pouvoirs : Etant une Louve-garou, elle a le pouvoir de se métamorphoser en louve. Elle est d'ailleurs obligée de le faire à chaque pleine lune.
Son statut de louve Oméga lui donne le pouvoir de manipuler les émotions de sa meute afin de les apaiser.
Elle est aussi capable de résister à la lune, jusqu'à trois fois d'affilée sans conséquences, ce qui la rend capable de porter un enfant-loup.


MessageSujet: Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux Dim 7 Aoû - 23:25


             
Lyria Black
Informations

             
Salut à toi, je m'appelle Lyria lack mais tout le monde me surnomme Lyria et je suis né(e) le 14 décembre -245, à Rome en Italie. Si tu sais compter j'ai donc 2261 ans. Aujourd'hui, je travaille en tant que louve oméga de la meute, & professeur d'arts martiaux. Tu veux savoir un secret ? Dans la vie je suis hétérosexuelle et je suis actuellement célibataire. Oh, et surtout n'oublie pas que je suis une louve-garou. Pour terminer ma principale phobie est de me retrouver seule

Questions indispensables

 
Je me trouvais dans l'école lors de l'intrigue Attaque de zombies :
OUI NON
Permet d'avoir été vacciné contre les morsures de zombie

Je me trouvais dans l'école lors de l'intrigue Téléréalité démoniaque :
OUI NON
Permet de prétendre aux quêtes 'rêves démoniaques'
 


Caractère

Que dire sur Lyria ? Il y a tellement de choses à prendre en compte. Déjà, c’est une louve. Prenez une femme. Elle a ses humeurs. Ben, une louve c’est pareil. En pire. Ne venez pas la faire chier, sinon elle va vous mordre et ce sans préavis. C’est que, c’est suceptible, ces petites bêtes. Les louves hein, pas les femmes. Elle l’est cependant un peu moins que la moyenne, parce que voyez vous, contrôler ses émotions, c’est un peu ce qui définit sa place dans son monde. Dans sa meute. Elle sait mettre ses propres émotions de côté tout comme elle sait encaisser les émotions des autres et les manipuler pour les apaiser. Ensuite, généralement, elle va vider son trop plein de peine, de souffrance sous la douche. LE 21° siècle c’est le pied, qu’elle dit. Un bon bain chaud avec plein de mousse et tout va mieux. Et, la colère, la haine, la violence, elle l’évacue sur le tatami. Mademoiselle est une pratiquante d’arts martiaux hors normes. Elle est maitre dans plusieurs disciplines et apprécie d’enseigner son savoir aux autres.

Lorsqu’elle n’a ni la meute à gérer, ni son trop plein d’émotions personnelles, elle est une chasseuse patiente. Elle sait comment se mouvoir de manière a obtenir ce qu’elle souhaite. Taquine, elle a toujours un mot pour rire. Sa plus grande force, c’est d’ailleurs ce sourire qui ne quitte jamais ses lèvres, ou presque. Mélangé avec une incapacité à jouer un rôle autre que celui de la jeune femme qu’elle est. La seule chose qu’elle sait faire, c’est cacher ses émotions. Mais, elle ne pourra jamais être autre chose qu’elle-même. C’est une jeune femme douce, calme qui apprécie de boire un thé bien chaud le soir devant une série, qui préfère un bon livre à une sortie au cinéma. Cependant, avec ses amis, elle est dynamique, de bonne humeur, toujours prête à les suivre dans leurs aventures.

Biographie

D’aussi loin qu’elle pouvait se rappeler, elle avait toujours été seule. Elle n’avait jamais eu l’impression que quelqu’un se soit occupée d’elle. Elle se rappelait de la dureté des pavés de Rome sous ses pieds d’enfant, de la brûlure du soleil en été, de la façon dont elle se pelotonnait contre d’autres enfants pour dormir dans les nuits glaciales de l’hiver. Elle avait encore l’impression, parfois, quand elle se retournait, qu’elle allait voir le garde, ce fameux garde qui voulait la conduire à l’orphelinat. Il n’était pas méchant. Vraiment pas. Mais il n’aimait pas la voir trainer. Alors, elle se mettait à courir. A s’enfuir. Elle ondulait entre les hommes et les femmes de la place, passait à côté du colisée, glissait sous les étals des marchands, pour finalement venir se cacher dans la réserve de la boucherie. Personne ne venait jamais la chercher, là. La femme du boucher finissait toujours par la mettre dehors en levant les yeux au ciel. Mais, elle revenait toujours, lorsque le garde était dans les parages.

D’aussi loin qu’elle se souvenait, elle avait toujours été normale. Jusqu’à l’âge de douze ans. Quand on grandi seul dans les rues, il y a toujours un moment où on en vient à voler. Pour survivre. Pas pour vivre, non. Juste pour survivre. Une poterie qu’on vend au marché par là. Un petit pain plat sur l’étal du marché, pendant que la boulangère discute prix avec une cliente. Une pomme par ici. Mais, parfois, il y avait ces gens là. Ces gens un peu plus malins que la moyenne. Comme le vendeur de poisson et son chien. Ha ça. Elle était sûre. Elle était vraiment sûre qu’elle avait réussi à ne pas se faire prendre. Elle était repartie tranquillement, son poisson dans sa poche. Et puis, elle avait entendu les aboiements. Elle était partie comme une flèche, et elle s’était retrouvée dans une ruelle sans issue. Habituellement, il y avait toujours un charriot, là. Un charriot permettant de passer par-dessus le mur et de fuir par les toits. Mais, le charriot n’était pas là. Et, le dos de la gamine était contre le mur, elle leva les bras, mains tendues et ferma les yeux. Quelques secondes plus tard, le chien avait arrêté de grogner et venait lui quémander une caresse. Lyria, quant à elle, était totalement épuisée. Au bout de la rue, le poissonnier l’observa avec un air de prédateur avant de siffler son chien et de repartir, lui laissant son morceau de poisson.

Dès lors, à chaque fois qu’elle allait piquer des choses au marché, elle évitait le stand du poissonnier. Cet homme lui faisait peur. Il semblait la surveiller, la suivre du regard à chaque fois qu’elle arrivait sur les lieux. Elle en vint à songer changer de ville, pour ne plus le voir. Mais, Rome avait de nombreux marchés, pour les mendiantes comme elle. Et, elle continua à grandir sans plus croiser son marchand de poisson très flippant.

La demoiselle se maria, avec un notable qui la trouvait jolie. Elle eut deux beaux enfants avant ses vingt-cinq ans. Oubliées, ses années de galère. Elle était devenue une belle jeune femme, une matrone qui gérait sa maison avec un doigté particulier. En effet, depuis l’évènement avec le chien, Lyria avait appris à contrôler cette chose étrange qui faisait quelqu’un d’extraordinaire. Elle était capable de contrôler les émotions des gens. C’était pratique pour conclure un pacte commercial. Pour que les serviteurs de la maisonnée s’entendent bien. Elle n’hésitait pas à l’utiliser. Vraiment pas.

C’est à cause de cela que le poissonnier revint dans sa vie. Un matin, il était là, devant son porche. Quinze ans avaient passés, et il n’avait pas changé. Son regard de psychopathe non plus. Elle le fit chasser par ses serviteurs, mais il revint, jour après jour. Lyria ne quittait plus sa jolie demeure. Et puis, il arrêta de venir. Lyria laissa passer plusieurs jours, et elle reprit sa vie. En sortant, tard, très tard d’une soirée chez un autre notable, Lyria et son époux rentraient à pied. Ils n’étaient pas loin et cela n’était pas… Cela n’était pas vraiment inhabituel. Ce soir là, ils n’arrivèrent jamais chez eux. Trois énormes loups leur sautèrent dessus. L’époux de Lyria fut tué sur le coup. Elle, elle fut mordue à plusieurs reprises avant d’être trainée, pratiquement morte, dans les rues. Lorsqu’elle revint à elle… Plusieurs semaines s’étaient passées. Elle avait tellement maigris qu’on voyait la peau sur ses os. Et, assit au pied de son lit, il y avait le poissonnier, qui la regardait avec ses yeux de prédateur.

Lyria était désormais une louve. Une Oméga, qu’on lui dit. Une vieille louve lui appris à contrôler ses dons. Ce fut la seule qu’elle rencontra durant toute son existence, d’ailleurs. La vieille louve mourut un siècle plus tard, alors que Lyria commençait seulement à comprendre ce qu’elle était devenue. Durant tout ce temps, elle avait vécu dans un campement en forêt, dans une communauté avec d’autres loups. On la gardait précieusement. Vraiment précieusement. Le poissonnier était le loup le plus puissant de la meute. L’alpha. Et, il l’avait prise pour compagne. Elle, elle était plus du genre à obéir, sans réellement avoir l’impression d’avoir le choix. Jusqu’au jour où, sur son lit de mort, l’oméga qui lui avait appris tout ce qu’elle savait lui murmura quelque chose qui changea tout. Tu n’es pas sa chose. L’Oméga ne doit jamais, jamais avoir de position dans la meute. Tu es en dehors de tout ça.

Le lendemain, elle dit « non » au poissonnier. Il tenta de la forcer, mais elle manipula ses émotions. Elle lui fit comprendre sans avoir à se lever de sa chaise qu’elle n’était plus sa chose. Elle se contenta d’attraper métaphoriquement chaque émotion pour la tordre dans tous les sens, pour la lui retirer. A la fin, il était à genoux par terre, plié par la volonté de celle qu’il avait changée.

S’il ne lui adressa plus jamais la parole, Lyria n’en resta pas moins dans la meute, continuant de faire son travail. Deux cent années de plus dans cette meute, et elle fut obligée d’en partir. Les humains traquaient ce qu’ils ne pouvaient comprendre et les armées sont bien plus nombreuses et puissantes qu’un clan de quinze membres. Lyria s’en tira de justesse. Elle eut assez d’intelligence pour rester dans la cahute où elle était, attachant ses mains à un poteau. Elle fut délivrée – et étrangement pas violée – par un soldat qui la ramena à Rome. Une Rome qui avait bien changé, cependant. Elle passa les quatre cent années suivante à vivre. Découvrir le monde, le regarder changer, sans jamais rester plus de quelques années au même endroit, de peur qu’on ne découvre ce qu’elle était. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Nick.

C’était un lendemain de pleine lune, alors qu’elle venait à peine de redevenir humaine. Quatre cent ans qu’elle n’avait pas croisé le moindre garou, tant ils avaient si bien été exterminés. Et voilà qu’elle tombait sur l’un d’entre eux, pas encore retransformé. Elle l’observa durant de longues secondes avant de finalement comprendre ce qui clochait avec lui. C’était un garou. Elle reconnaissait ceux de sa race, après tout. Alors, pour la première fois depuis qu’elle avait quitté sa meute, elle utilisa ce fameux don qui la rendait si spéciale. Elle tendit les mains et elle apaisa le loup, lentement. Jusqu’à pouvoir s’approcher de lui et passer ses doigts dans son poil. Elle l’incita à redevenir humain. Lentement mais sûrement.

Par la suite, elle découvrit Nick. Loup solitaire, qui avait toujours été solitaire. Sans Alpha pour lui apprendre à contrôler la bête, celle-ci gagnait de plus en plus de terrain sur son humanité. Ce n’était pas dans les pouvoirs de Lyria de lui apprendre. Alors, mois après mois, elle resta avec lui. Elle l’aidait à redevenir humain, à ne pas oublier. Le reste du mois, ils se faisaient passer pour père et fille, voyageant comme marchands entre les villes.

Au fil des siècles, ils croisèrent plusieurs meutes. Jamais Nick n’accepta de les rejoindre. Jusqu’au jour où son cas fut trop complexe pour Lyria. Alors, elle le conduisit, sous sa forme de loup auprès de Galaad. Là, il apprit à contrôler son loup, et Lyria l’incita à vivre dans la meute. Le temps passait. Leur territoire changeait. Lyria se sentait enfin complète. Totalement elle-même. Elle était à sa place, finalement. Si elle n’avait connu, au final, que trois meutes, c’était ce qui lui convenait. La première avait été exterminée. La seconde était Nick. La dernière était celle de Galaad. Elle n’était pas faite pour vivre seule. Elle n’était pas faite pour rester solitaire. Ce n’était pas le rôle d’un oméga.

Le temps passait. Les jours devenaient des semaines, puis des mois, et enfin des années. Lyria était heureuse. Sa meute allait bien. Son cœur était comblé.

Et puis, la première guerre mondiale arriva. Repartit. Pour les loups dont l’espérance de vie était immense, ce ne fut qu’un simple bruissement à leurs oreilles. Le temps passait. La meute s’était bien installée. Et, la seconde guerre mondiale prit place. Ce fut là, pour la première fois, qu’un conflit humain eut des répercussions. Il y avait un centre de concentration un peu différent des autres. Un endroit où on faisait des expériences sur ceux qui étaient… Différents. Stutthof, Pologne fut le premier camp de concentration construit en dehors du territoire Allemand. Ce fut aussi le seul et l’unique à avoir sa prison pour feys, sorciers et garous. C’est là qu’ils ont emmené Galaad après l’avoir capturé. Car, bien sûr, s’il y avait des nazi humains, il y avait aussi des nazis inhumains. Certains feys ont sauté sur l’occasion pour laisser leur nature dégoulinante de malfaisance s’exprimer. C’est toujours comme ça…

Galaad a donc été conduit là bas, laissant la meute comme… amputée. Nick est un dominant, mais il n’a rien d’un Alpha. Mouse non plus. Ce fut Lyria qui finit par taper du poing sur la table, alors que tout le monde était regroupé chez Nick, abattus et incapables de décider quoi faire. On ne va pas laisser les humains s’en sortir comme ça quand même Sa colère emplit la pièce et déchaina les foules. Un plan fut mit en place. Les loups firent appel aux Chasseurs pour sortir leur Alpha des griffes des nazis. L’opération mit un mois à être mise au point. Un long mois durant lequel Galaad fut tellement torturé qu’il se réfugia dans son propre esprit, laissant son loup prendre totalement le dessus pour arrêter de souffrir. C’est dans cet état là, ni humain ni loup, qu’il fut extrait par les Chasseurs. La meute, elle, rasa la partie du camp qui servait aux expériences à tel point qu’elle ressemblait à un terrain vague, laissé à l’abandon pendant des années. Ils libérèrent les humains. Nous étions en Mai 1945 et quelque part, le calvaire ne faisait que commencer pour Lyria.

Elle réussit à ramener Galaad avec son don d’oméga, apaisant le loup pendant que l’un des télépathes des Chasseurs s’occupait de rappeler la personnalité de Galaad à la surface. L’histoire aurait pu en rester là. Elle aurait dû, même. Mais, quelques mois plus tard, Lyria, mue par une intuition, se rendit chez Galaad au milieu de la nuit. Elle sentit qu’il y avait un problème avant même de pousser le portillon du jardin. Mais, elle ne se précipita pas, ça non. Elle savait comment les loups fonctionnaient. Elle entra sans frapper, pour le découvrir avec ses grands yeux jaunes de loup, en train de détruire son salon. Le Loup était insensible à son pouvoir, peu importe combien elle lui envoyait d’ondes apaisantes, cela ne fonctionnait pas. Pourtant, il avait toujours son apparence humaine. Il se précipita au travers de la pièce, envoyant voler la table qui se fracassa contre le mur, y laissant une longue lézarde. Le dos de la louve frappa le mur avec violence alors que le nez du Loup se nichait dans son cou pour venir sentir son odeur. Comme s’il était revenu à l’état sauvage, il ouvrit la bouche, comme pour tenter de lui arracher la gorge.

Lyria ne savait que faire. Son cœur battait dans sa poitrine, et elle avait l’impression qu’il allait en sortir. Et lui, il devait sentir sa peur. Rien de tel que la peur pour attiser la colère d’un loup enragé. Mais, il n’y avait qu’une autre chose que pouvait désirer une bête sauvage. Alors, elle ferma les yeux. Elle reprit le contrôle de sa respiration et leva une main qui ne tremblait pas. Elle la passa avec douceur dans les cheveux de Galaad. Le loup se figea et releva la tête pour l’observer, son regard jaune toujours aussi fou. Elle unit leurs lèvres. Si ce fut le loup qui commença à la besogner contre la commode, Galaad revint rapidement à lui, ramené par le bien être que le loup ressentait, mais aussi par les ondes d’apaisement qu’elle lui envoyait. Les jambes de la jeune femme nouées autour de la taille, il revint à lui, un peu perdu, un peu surpris. Pourquoi gâcher une belle érection quand on a une jolie fille qui s’offre à vous, hein ? La nuit fut longue, pour ces deux-là. Et loin d’être chaste.

Lyria attendit que Galaad s’endorme, puis elle sortit du lit, elle se rhabilla et rentra chez elle. Le lendemain, lorsque Galaad se présenta chez elle pour lui parler de tout cela, elle se contenta de l’observer d’un air neutre. Je n’ai fait que mon travail, alpha. Pour le bien de la meute. Ce fut la seule réponse qu’il obtint d’elle. Que pouvait-elle dire d’autre ? Son statut d’Oméga l’empêchait d’avoir le moindre statut dans la meute. En devenant la compagne de Galaad, comme elle le souhaitait, elle aurait eu un statut. Un statut supérieur à celui de n’importe quel autre loup. Elle devait rester en dehors de cette histoire de hiérarchie, pour le bien de la meute. Même si sa louve souffrait, car elle voulait Galaad comme Compagnon. Même si ça lui faisait mal à en crever.

Fort heureusement pour elle, ce genre de perte de contrôle était rare, chez Galaad. La plupart du temps, elle réussissait à manipuler ses émotions avant que le Loup ne le remplace et qu’il ne perde le contrôle. Elle réussissait à limiter les fois où, ce traumatisme dont il ne parlait pas, remonte à la surface. Un loup Alpha est déjà colérique et dominateur. Galaad l’était encore plus. Et, Lyria se prenait toute son énergie négative dans la tête, à chaque crise. Pourtant, jamais elle ne faiblissait. Car c’était son devoir. Pour la meute. Et lorsque ça ne suffisait pas, lors des rares fois où le loup prenait le contrôle, elle le manipulait avec du sexe, avant d’inlassablement dire à Galaad la même phrase. Si elle connaissait les sentiments et émotions de toute sa meute, eux ne savaient pas ce qu’elle ressentait, et c’était mieux ainsi.


De l'autre coté de l'écran

         
♪ Pseudo/prénom louha, Lucy
♪ âge on ne demande pas ça à une dame voyons !
♪ Présence 5/7
♪ tu nous as trouvés comment ? j'ai cliqué sur créer un forum, une fois, pour rigoler. Trois ans plus tard...
♪ Une dose d'amour ?      
♪ Groupe Choisi Créatures féériques
♪ Avatar Sophia Bush
©louha


MP


Dernière édition par Lyria Black le Lun 8 Aoû - 22:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas




❖ Chair à canon ❖
avatar
Chrysilia Meryn
http://institutchevalier.forumactif.org/t1836-chrysie-hail-to-the-princess http://institutchevalier.forumactif.org/t1824-chrysilia-i-m-so-fancy
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 52 ► Date d'inscription : 14/01/2016
► Crédits : 4060 ► Chambre : 2-1 ► Clubs : Sciences appliquées ► Pouvoirs : Hydrokinésie ◘ Télépathie ◘ Linguisme ◘ What Stars Do (pas activé) ◘ Perception ◘ Cri ultrason (nephilim)



MessageSujet: Re: Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux Dim 7 Aoû - 23:43

Re-beinvenue par ici, toi Very Happy
Sympa le perso, il me semble avoir déjà vu ce nom quelque part
J'ai hâte de lire cette fiche



- Diamonds are precious but they can cut. -
Revenir en haut Aller en bas




❖ Chair à canon ❖
avatar
Lyria Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 75 ► Date d'inscription : 07/08/2016
► Crédits : 4096 ► Pouvoirs : Etant une Louve-garou, elle a le pouvoir de se métamorphoser en louve. Elle est d'ailleurs obligée de le faire à chaque pleine lune.
Son statut de louve Oméga lui donne le pouvoir de manipuler les émotions de sa meute afin de les apaiser.
Elle est aussi capable de résister à la lune, jusqu'à trois fois d'affilée sans conséquences, ce qui la rend capable de porter un enfant-loup.


MessageSujet: Re: Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux Dim 7 Aoû - 23:43

haha oui ^^ je recycle les noms de persos ;p J'commence à sécher x)

Merci ma belle Very Happy On est en discussion sur l'alpha, je rédigerais tout ça ensuite x)


MP
Revenir en haut Aller en bas




ღ bouclier humain ღ
avatar
Harmonie de St. Ange
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 279 ► Date d'inscription : 25/02/2015
► Crédits : 4031 ► Chambre : 2-4 ► Pouvoirs : Phytokinésie +++
Métamorphose -
Vision ++
Don des Callegan (Don de guérison)
Hydrokinésie N.1 [Intrigue]


MessageSujet: Re: Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux Lun 8 Aoû - 19:53

re bienvenue toi ;)


Revenir en haut Aller en bas




❖ Chair à canon ❖
avatar
Eugène T. Gainsbourg
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 56 ► Date d'inscription : 03/04/2016
► Crédits : 4020 ► Chambre : Chambre 1, premier sous sol


MessageSujet: Re: Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux Lun 8 Aoû - 22:25

Re..... welcome


Coming soon
Revenir en haut Aller en bas




✱ PNJ ✱
avatar
La Direction
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 899 ► Date d'inscription : 15/07/2013
► Crédits : 4060 ► Chambre : toutes ► Pouvoirs : - Bannissement temporaire
- Bannissement définitif
- Suppression de compte
- Sanctions en tout genre
- Tortureur en intrigues.


MessageSujet: Re: Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux Lun 8 Aoû - 23:06


         
Bienvenue dans l'Institut !

           
Bonjour Louvette. Après vérification de tes antécédents, nous avons le plaisir de t'annoncer que ta fiche a été validée. Tu logeras dans la chambre auprès de ta meute. Au vues de ton histoire, tu intégreras le groupe : Des créatures magiques booouuuuuuh! (ça c'était Casper, il craque)

       Un petit mot du valideur
Après lecture je dirais qu'il s'agit là... D'une fiche rondement menée ^^ Très bien rédigée pour un personnage intéressant et sympathique! ;) Du coup, tu es validée, belle louve! <3

       Maintenant que tu es validée tu peux aller réserver ton avatar, et faire ta fiche de liens (fortement conseillé). Pour les étudiants, tu peux aussi aller  postuler pour un club. Tu pourras ensuite te lancer dans le RP tête baissée ! N'oublie pas que les quêtes et les intrigues sont là pour rythmer ton avancée dans le forum !

       Voici quelques liens utiles pour bien commencer :
           ღ www. Le Règlement
           ღ www. Le Contexte
           ღ www. Les Scénarios
           ღ www. Les Crédits (monnaie du forum)

       N'hésite pas à MP un membre du staff à la moindre question, ou à utiliser la section 'demandes' !
©louha pour l'IC, inspiré par Alysha


Vote
Je vous surveille, je fais attention au moindre de vos geste. Je vous manipule et vous mets en danger. N'êtes vous pas là pour ça ? •MP(Lucy)∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas




❖ Chair à canon ❖
avatar
Lyria Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 75 ► Date d'inscription : 07/08/2016
► Crédits : 4096 ► Pouvoirs : Etant une Louve-garou, elle a le pouvoir de se métamorphoser en louve. Elle est d'ailleurs obligée de le faire à chaque pleine lune.
Son statut de louve Oméga lui donne le pouvoir de manipuler les émotions de sa meute afin de les apaiser.
Elle est aussi capable de résister à la lune, jusqu'à trois fois d'affilée sans conséquences, ce qui la rend capable de porter un enfant-loup.


MessageSujet: Re: Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux Lun 8 Aoû - 23:13

merci tout le monde !

Merci déesse de la validation Very Happy


MP
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux

Revenir en haut Aller en bas

Lyria Black | louve naviguant entre deux eaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: Bons élèves-