RSS
RSS


Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Paris. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble êre au bord du gouffre, et l'Institut le dernier rempart contre la fin du monde... Mais, est ce que ce sera suffisant ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue 02
Et si vous veniez gagner un nouveau pouvoir ?
01/08/2013
Ouverture du forum. Nous avons deux ans !
Intrigue suivie : le Graal
D'étranges livres... Quatre livres pourraient vous mener jusqu'au Graal
Où sont ils ? Pourquoi ont ils été créés ? venez trouver les réponses ici
Bienvenue
Soyez les bienvenus dans notre petite famille ! On n'attend que vous ;)

Partagez| .

Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Dim 25 Oct - 21:44

Malgré le froid ambiant, je suis vêtue d’une courte jupe grise et d’un chemisier de soie rouge. Je n’ai pas besoin d’écharpe ni même de blouson, pourtant un trench coat beige est posé sur la chaise à côté de la mienne. Alors que l’intérieur de la boutique est blindée de frileux, je suis à mon aise ici, utilisant l’avantage d’être pyrokinésiste pour ne pas avoir froid. Pas une seule seconde. A mes pieds, des talons hauts à la semelle rouge. Si je ne suis pas aussi riche que Sofia Chevalier et sa famille, je peux parfois me permettre ce genre d’excentricité. Un petit plaisir comme on dit. Sur la table ronde devant moi, une tasse de thé à la mangue et trois petits muffins colorés. L’un violet est à la myrtille, le second, orange à la citrouille, et le troisième est au biscuit spéculos. Mais, pour l’heure je ne m’occupe pas réellement du contenu de mon assiette, non. Je suis en train de lire un rapport donné par l’un de mes subalternes, le regard fixé sur les lignes, intégrant les données de la dernière invention des démons avec une expression concentrée. Pour être franche, l’attaque du mois dernier me laisse encore relativement perplexe. Jusqu’à preuve du contraire, les démons n’ont rien trouvé. Ils ne sont arrivés ni jusqu’à l’armurerie, ni même jusqu’à la salle des coffres. À croire que c’était simplement une attaque surprise pour tenter d’évaluer nos défenses. Je n’aurais probablement jamais le fin mot de cette histoire, mais ce n’est pas dramatique.

Au bout d’une quinzaine de minutes, je finis par tendre la main vers le cupcake au spéculos et le porte à mes lèvres, mon regard toujours sur les papiers, maintenant lus de part en part. Je suis préoccupée. Depuis la destruction de l’Amérique, les évènements s’enchainent. Je n’ose même plus me rendre dans la partie humaine de Paris plus de quelques heures de peur d’être prise à partie ou découverte. Je suis l’une des plus féroces guérières de mon époque, et j’ai gagné chaque bataille à la sueur de mon front, mais j’ai bien peur de ne pas savoir tenir tête aux humains de la bonne façon. Après tout, je les comprends quelque part. Moi aussi j’ai été une gamine effrayée, qui avait peur de l’inconnu et qui était tout bonnement incapable de trouver sa place dans ce monde. J’étais différente, et j’ai eu peur des humains comme eux ont peur de nous aujourd’hui. Je me suis cachée là où ils sont la race dominante de la planète. Et, ils ont peur d’une minorité qui a toujours fait en sorte de les protéger. Je secoue la tête de droite à gauche alors que le goût sucré envahit mes papilles. Décidément, ce monde est étrange.

Mon côté Chasseuse se réveille cependant lorsqu’une ombre apparait au coin de mon champ de vision et je tourne lentement la tête sur le côté. Un homme se tient là, un peu débraillé. Il n’a pas l’air très sain d’esprit si vous voulez mon avis. Un vagabond ? Oh, dans notre monde étrange où les nôtres sont chassés ce ne serait pas étonnant. Mais, pas question cependant de partager mes cupcakes. Ils sont sacrés.

Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Lun 26 Oct - 19:20

Hein? Quoi? Manger? Ah oui! Il faut manger! J'oublie parfois de manger! Souvent en fait... Mais ne le dites pas à Edan, il ne serait pas content, pas du tout! C'est vrai que j'ai un peu faim... Un peu beaucoup. Ce n'est pas que je n'ai rien à manger. C'est surtout que je n'ai pas le temps de manger! Cela fait plusieurs jours qu'une drôle de sensations s'est emparée de moi. Comme un appel vers cette école dont m'a un jour parlé une femme. Cela remonte à quelques années. Elle m'a dit qu'elle pourrait m'aider et blablabla! Mais elle ne m'a pas dit comment et ni qu'elle savait où se trouvait ma flamme! Alors je l'ai pas suivi. Mais j'ai gardé son visage dans un coin de ma tête et le nom de son école aussi. Peut-être que c'est là-bas que j'en apprendrai plus? J'en sais rien! Je ne sais plus vraiment grand chose depuis des années en fait...

Mais ce que je sais, c'est que j'ai faim! Et que je ne dois pas rester en ayant faim. Je ne réfléchis pas bien quand j'ai faim... Déjà que je ne réfléchis pas quand je n'ai pas faim... Il faut que je trouve un coin pour manger. Je glisse une main dans ma poche! J'ai un billet... Un gros billet en fait. C'est Edan qui me l'a donné. Il m'a dit que j'en aurais besoin. Il ne reste pas toujours avec moi. Il dit qu'on attirerait trop l'attention. Lui élégant et moi... La loque. Pourquoi il n'est pas comme moi? Je ne sais pas. Il me ressemble pourtant. Je ne sais même pas vraiment qui il est. Je ne sais plus grand chose à propos de nous. Juste qu'il m'a aidé quand Leglys s'en est allée. Parfois, j'entends ce qu'il pense, c'est bizarre ce qui se passe dans sa tête. Il pense à des tas de choses, moi, je ne pense qu'à une chose et c'est déjà bien assez comme ça... Est-ce que j'étais autrement avant? Avant Leglys? Peut-être... Edan me dit que j'étais différent, plus comme lui. J'en doute! Mais j'en ai rien à faire. Je n'ai pas que ça à penser!

Il faut que j'avale quelque chose, vite! Une boutique sent bon le biscuit. Leglys aimait les gâteaux. Et ce qu'elle aimait, j'aimais. Et quand j'en mange, j'ai l'impression qu'elle est là, avec moi... Qu'elle va me susurrer à l'oreille l'endroit où elle a caché mon essence. Elle aimait les guimauves, je les faisais griller pour elle, du bout des doigts, une caresse qui les transformaient en caramel. La chaleur... J'ai froid tout à coup! Je ne me souviens pas d'avoir eu froid. J'ai toujours eu chaud... Jusqu'à ce que Leglys disparaisse.

Mais la boutique m'appelle! Oui! Un gâteau, pour Leglys! Je reste devant la vitrine, je n'entre pas. Je regarde à l'intérieur. Je me gratte la tête... Il y a une femme assise à une table. Elle mange des gâteaux. Et elle me regarde. On dirait une lionne qui protège ses petits... J'ai déjà vu une lionne qui protégeait ses petits! Un flash...

Je me décide enfin à rentrer. Je vais vers elle, billet de 200 euros en main. Elle est chaude, cette femme, beaucoup plus chaude que les autres personnes ici. Et comme j'ai froid, je vais vers elle, pas vers le comptoir.

Je la regarde en me grattant un peu la tête... Elle est spéciale on dirait.

"Vous êtes vraiment chaude..." Dis-je. Sans un sourire, sans une intonation. C'est une simple constatation. Elle est étrange... Mais étrange de quoi, je pourrais pas vous dire, moi!
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Sam 7 Nov - 18:24

Etrangement, l’homme décide de braver mon regard tout ce qu’il y a de plus repoussant pour venir à côté de moi. On dirait réellement un mendiant, pourtant j’aperçoit dans ses mains un billet de deux cent euros. Mon regard s’agrandit et je relève les yeux. Est-ce que je l’aurais mal jugé ? Est-ce que notre monde s’est finalement mis aux caméras cachées comme savent si bien le montrer les humains ? Je déteste ces émissions de téléréalité et autres du même genre, qui montrent la déchéance de la race humaine dans toute sa splendeur. Vraiment, c’est quelque chose qui m’horripile au plus haut point. Je me mord la lèvre inférieure pour m’empêcher d’envoyer vertement bouler cet homme, qui qu’il soit, et je retourne à la contemplation de mes muffins. Alors, lequel je mange maintenant ?

Mais, alors que je pensais que mon ignorance suffirait à faire abandonner l’affaire à mon mendiant, voilà qu’il ouvre la bouche pour me dire quelque chose qui me fait bondir. Enfin, façon de parler. Mon cœur bondit dans ma poitrine et ma première envie est de lui sauter dessus toutes griffes dehors. Non mais, il me prend pour qui ? Une fille de joie ? Une prostituée à qui il suffit de balancer quelque chose de ce genre et qui va aller écarter les cuisses pour lui ?

A y regarder de plus près, il aurait bien besoin d’un sacré psychiatre, celui là. Et d’un bon internement. Son visage hagard me fait froncer les sourcils, et je secoue la tête de droite à gauche. Mais sur quoi est ce que je suis encore tombée, hein ? Chaude ? C’est tout ce que vous avez à dire ? Je croise les bras et me laisse aller en arrière dans ma chaise, les sourcils froncés. Si vous voulez de la chaleur, l’intérieur de la boutique est chauffée.

Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Sam 7 Nov - 19:52

La femme à l'air... Pas vraiment contente! Elle me regarde bizarrement. Elle a peut-être peur que je lui prenne un de ses gâteaux. Mais non, pas mon genre, je suis pas un voleur... Pas de gâteaux en tout cas... Oh mais qui a dit ça? Je secoue la tête... Elle me regarde toujours étrangement. Qu'est-ce que j'ai dit? Qu'est-ce que j'ai fait? J'ai un bouton sur le nez?

Elle est encore plus chaude que tout à l'heure, elle est brûlante... J'ai presque envie de me coller à elle pour me réchauffer... Mais Edan me dirait que ce n'est pas bien de faire ça, alors, je ne le ferai pas. Je l'écoute même quand il n'est pas là, même quand il ne me parle pas dans la tête.

Je ne me colle pas à elle, par contre, je ne m'en vais pas, elle est vraiment trop troublante. Quelque chose en elle... Pétille! Et ce n'est pas la rage qu'elle ressent à cet instant! Et enfin, elle me demande ce que je veux dire...

"Eh bien... Dis-je en me grattant la tête... Vous êtes chaude... Eux, ils sont froids... Votre corps... Il dégage une telle chaleur... C'est... Agréable... Bizarre..."

Elle me répond que l'intérieur est chauffé... Ah ben oui, ça je sais, j'ai bien senti. Mais c'est tout de même moins chaud qu'elle. Que j'ai si froid que j'irais bien me coller contre elle. Sauf que je ne vais pas lui dire, je crois qu'elle se fâcherait vraiment. Et j'ai pas vraiment envie de me battre. Je ne tape pas les dames... Je ne crois pas... Je ne me souviens pas de l'avoir fait... Sauf quand elle aime? Hein quoi? Mais elle, elle a pas l'air d'aimer... Ça c'est sur!

"On dirait que vous êtes... Une vraie flamme... Que vous brûlez... J'ai l'impression que..."

Nouveau grattage de tête...

"J'ai l'impression que ça... Me rappelle quelque chose..."

Mais j'ai faim... Et même si elle est chaude, sa chaleur n'est pas aussi importante que ma faim... Je veux des gâteaux, les mêmes qu'elle, ils ont l'air bon! Je vais donc voir la dame du comptoir, je lui demande la même chose que la dame à sa table et elle me sert tout comme elle... Ensuite... Eh bien je mange mes gâteaux en revenant la dame brûlante. Bon, d'accord, la caissière a eu un peu peur en voyant mon billet. Mais quand elle a vérifié que c'était un vrai... Elle a même encore eu plus peur en fait, de pas pouvoir me rendre la monnaie, comme elle a dit. Je lui ai dit que c'était pas nécessaire et suis retournée près de la dame à sa table, avalant goulûment mes gâteaux en la regardant fixement.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Dim 22 Nov - 19:15

Je fronce les sourcils. Qui est cet homme ? Il perçoit ma flamme alors qu’elle n’est même pas sur moi. C’est la toute première fois que cela m’arrive et cela me déstabilise. Je me mors la lèvre inférieure avant de hausser les épaules. Parfois, il y a des mystères comme ça, il ne vaut mieux pas les résoudre. Vraiment pas. Les réponses qu’on obtient sont … compliquées. Etranges. Impossibles. Parfois aussi elles apportent plus de questions que de réponses. En effet, je suis une flamme. Et la dernière de ma race. Je laisse échapper un grognement et me tourne pour reprendre mes esprits. Je n’aime pas penser à tout ça et je n’ai pas envie de me remettre à déprimer. Franchement, si j’avais su avoir une personne de ma race en face de moi juste à cet instant, j’aurais certainement fait un malaise ou deux. Une triple crise cardiaque. Quelque chose comme ça. Vous avez l’impression que … ? il m’intrigue, au fond. C’est rare qu’on attire mon attention plus de quelques minutes ces temps-ci. Que ça lui rappelle quelque chose ?

Hey mais attendez. Pourquoi il me plante là. Je le suis du regard alors qu’il entre dans la boutique et laisse échapper un grognement. Foutu mendiant. Il a l’air totalement bizarre. Pas fini, certainement. Ça arrive. Ou alors c’est un vieux fey qui a fini par devenir totalement cinglé. Ce genre de chose arrive. Regarder Clara. Ou Merlin. Ou Sofia. Ce sont les plus vieux que je connaisse, et ils n’ont pas la lumière à tous les étages. Ignorons le. Retournons à mes rapports.

Je sursaute quand je sens la présence de l’homme à mes côtés. Il tient des gâteaux dans ses mains et me regarde encore une fois bizarrement. Et pourquoi vous ne vous installeriez pas, au lieu de me regarder. Je n’ai aucune idée de pourquoi je dis ça. Je me mords la lèvre inférieure et désigne la place en face de moi. Etrange. Il est étrange. Un animal sauvage. C’est ce à quoi il me fait penser.

Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Mar 24 Nov - 17:23

C'est bon les gâteaux, ça fait du bien... Et ça ferait plaisir à Leglys! J'aimerais bien les partager avec elle... Je me demande ce qu'elle penserait de cette femme? Elle est belle, à bien y penser. Jolie, un peu rude... Mais belle. Oui, ça m'arrive de me rendre compte de ce genre de choses. Je n'ai plus l'habitude... Mais cela fait parti de moi. J'aime les femmes, je les ai toujours aimé, c'est une évidence qui ressort par moments... Sauf que Leglys les supplante toutes. Surtout que je n'ai aucun souvenir d'avoir vécu quoi que ce soit avec d'autres femmes... Elle, juste elle. Elle est la seule et unique dans mon coeur et dans mon âme.

Hein... Quoi? M'installer avec elle? Heu... Oui, pourquoi pas! Qu'est-ce que Leglys en penserait? Ça serait bien? J'aurais le droit? Je me gratte la tête... Oui, je vais accepter cette invitation... Mais j'ai un peu peur... Elle m'impressionne. Pourtant, j'ai l'impression que rien ne devrait m'impressionner. Que cela est naturel de venir à ses côtés...

Oh et puis zut. Je pose mon assiette sur la table et tire la chaise... De manière étonnement élégante, comme si des souvenirs enfouis refaisaient surface. Elle m'observe dans ma danse, je le sais. Je m'installe et prend un gâteau dans mon assiette... Avant de la lui tendre...

"En désirez-vous un?"

Heu... C'est moi qui parle comme ça? Je me fais presque peur... Mais j'agissais comme ça avec Leglys... Edan agit comme ça aujourd'hui. Je me transforme en Edan c'est ça? Mais qu'importe. Et puis y'a beaucoup de gâteaux, j'en ai peut-être trop prit... Pas grave!

"De quoi voulez-vous discuter? Demandé-je un peu perdu. Du fait que vous êtes en chaleur?"

Ma main se pose sur ma bouche...

"C'est pas ce que je voulais dire."

Je fourre un gâteau dans ma bouche pour éviter de dire une autre bêtise... Je sais que c'est une bêtise, mais je ne sais pas pourquoi. J'inspire un grand coup avant de reprendre plus "sérieusement" :

"Pourquoi avez vous si chaud? Et pourquoi je peux le sentir? Pourquoi êtes-vous si... Bizarre... Et pourquoi je suis bizarre moi aussi à penser ça de vous?"

Trop de questions... J'espère ne pas la froisser...
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Sam 28 Nov - 16:15

Je le regarde alors qu’il hésite. Quelque part, je regrette de ne pas avoir de formation de psychiatre. C’est quelque chose que je devrais penser, tient, pour le siècle qui commence. Chaque siècle une nouvelle formation. Durant mon premier, j’ai appris l’utilisation de mes pouvoirs avec Merlin. Durant le second, j’ai été la meilleure des chasseuses, au troisième j’ai été découvrir les arts de la peinture auprès de grands maitres, au quatrième, j’ai pris des cours auprès des Fàfnirs d’Iran pour en savoir plus sur ma pyrokinésie, au cinquième je suis partie au Japon pour apprendre toutes leurs techniques de combat ancestrales. Mon sixième siècle vient de commencer et je n’ai toujours pas trouvé quoi faire. Apprendre la psychiatrie serait sympathique. Et utile pour comprendre ce genre de personnes.

Mais, voilà mon inconnu qui s’installe. Avec grâce. Je fronce les sourcils. Oui, il est vraiment bien différent de ce que je pensais. Non merci, j’ai encore quelques gâteaux de mon côté. Je lui fais un sourire sincère et désigne par la même occasion mon assiette encore pleine. Et puis, même si j’en avais encore envie, j’irais plus m’en prendre que lui en piquer quelques uns. Je souris, amusée.

Par contre, sa remarque suivante douche mon amusement. Je n’arrête pas de me dire qu’il n’y est pour rien dans ses formulations bancales, là tout de même, c’est tout à fait déplacé. Sa tête surprise me fait rire, cependant, et je lève les yeux au ciel. Oh vous savez, ce n’est pas parce que je suis veuve que je suis forcément en chaleur. J’ai envie de le taquiner un peu. Par ailleurs, il y a d’autres termes plus élégants pour désigner le manque sexuel. Je lève un doigt, en bon professeur d’un jour. Et, si c’est votre manière de me faire des avances, autant dire que c’est tout à fait maladroit, monsieur … ? Ma voix est interrogative, et lui demande implicitement son nom. Sa question suivante me fait hausser les épaules. Je suis d’une race liée au feu, vous savez. On se reconnait entre nous je pense. Par contre, je ne comprends pas pourquoi je suis bizarre. Je baisse les yeux sur ma tenue, tout à fait professionnelle, et les relève vers lui. Je n’ai pas vraiment l’impression d’être bizarre. Pourriez vous m’expliquer ce que vous voulez dire ?

Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Mer 16 Déc - 13:28

Hein, quoi, veuve? La pauvre... Elle a perdu celui qu'elle aimait... Comme moi! La pauvre! On est encore plus pareil que je ne le pensais. Mais je ne vois pas vraiment le rapport entre ça et le fait qu'elle ait aussi chaud. Je suis un peu perdu par sa réponse. J'ai presque la sensation qu'elle s'amuse avec moi... Mais pour quelle raison.

Hein quoi? Elle en rajoute une couche? Pourquoi... Manque sexuel? De quoi veut-elle parler? C'est parce qu'elle est en manque qu'elle a chaud? Elle veut peut-être que je comble ce manque? Je ne comprends plus rien, mais rien de rien. J'aurais besoin qu'Edan soit là pour me faire la traduction, là tout de suite!

"Je ne cherche pas à vous faire des avances, madame, loin de là mon idée... Mais si vous avez besoin de combler un manque, je peux peut-être vous aider..." Dis-je sincèrement, sans la moindre arrière pensée. Je veux juste qu'elle se sente à l'aise à mes côtés, parce que j'aimerais bien en savoir plus sur elle. J'ai l'impression que la comprendre mieux me permettrait de me comprendre mieux.

D'ailleurs, voilà qu'elle aborde quelque chose qui m'intrigue davantage... Je me tends un peu sur la table pour l'écouter avec plus d'attention... Une race liée au feu, c'est pour ça qu'elle a si chaud!

"Je sais aussi jouer avec le feu... Je savais... Avant! Mais je n'y arrive plus, c'est plus pareil... C'est pour ça que vous dégagez autant de chaleur, que c'est si agréable de se trouver près de vous? C'est pour ça que les autres ne le sentent pas? Parce qu'ils sont pas liés au feu? Comme nous deux?"

Encore beaucoup de questions de ma part... Je ne voudrais me montrer indiscret. Déjà que je me suis montré un peu... Inconvenant, sans m'en rendre compte.

Mais c'est elle qui me pose alors une question.

"Ce n'est pas que vous êtes bizarre en fait, je suis désolé... C'est que vous n'êtes pas comme tout les autres ici. Vous êtes différentes. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme vous... Pas depuis des années... Des siècles... Je ne sais plus. J'ai oublié. J'ai l'impression... Qu'on se ressemble un peu, en fait! C'est ça qui est bizarre. Pas vous."


Je lui souris en mordillant un nouveau gâteau. En sa présence, j'ai l'impression d'être un peu plus conscient de moi-même, de me retrouver aussi. Peut-être est-ce simplement le fait de parler à quelqu'un, de ne pas jouer les ombres obnubilées par une quête folle qui n'a en fin de compte que peu de sens à mes yeux si ce n'est qu'il s'agit là de la dernière promesse que j'ai faite à Leglys. Elle me semble spéciale, mais peut-être n'est-ce qu'une impression... Parce que j'ai pu sentir une chaleur émaner d'elle qui ne se ressent pas chez les autres. C'est un peu compliqué dans mon esprit à cet instant...
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Dim 20 Déc - 22:39

Mon regard s’élargis quand il répond à mes taquineries de la manière la plus terre à terre qui soit. Mais il ne connait donc pas le second degré ? Je secoue lentement la tête de droite à gauche. Je crois que je suis réellement mal barrée avec celui-là. C’est mal parti pour moi. Enfin, plus pour lui que moi en fait. Je sens que je vais m’amuser à me moquer de lui juste pour me moquer de lui. C’est étrange, mais voilà un moment que je n’ai pas pu rire autant que je le voudrais. Et, voilà ce que je vais faire. M’amuser. Aux dépens d’un homme qui n’a rien fait d’autre que ne pas comprendre le second degré. L’humour. Intéressant non ? Totalement puéril surtout. Qui sait… Je soupire et lève les yeux au ciel. Vraiment. C’est nul ce que je fais. Mais je le fais. Combler un manque peut parfois créer de nouveaux manques. Alors, nous verrons. Un instant durant je repense aux rêves d’avenir que nous avions lui et moi. Aux enfants que nous avions imaginés. A ce qu’il s’est passé l’an dernier lorsque je suis tombée enceinte après mon séjour dans l’asile. A cette impression d’être vide, désormais. D’avoir quelque chose qui me manque. Ma main se pose sur mon ventre et je hausse les épaules, tout en reprenant un petit gâteau dans lequel je croque avec un sourire. Vous saviez jouer avec le feu ? C’est une chose intéressante. Pourtant, ce n’est pas quelque chose qu’on oublie, vous savez. Vraiment pas. Que c’est-il passé pour que vous oubliiez ? Je ne relève pas sa réflexion comme quoi il trouve sympa de se trouver à côté de moi. Vraiment, ce serait le moyen de m’enfoncer un peu plus. Quels autres ? Les clients ? Je fronce les sourcils. Je pense que s’ils restent à l’intérieur, je pense que c’est à cause du froid. Peu de gens survivent à la température extérieure sans avoir froid, vous savez. Quant au fait qu’il serait comme moi, je préfère ne pas répondre ni même relever. Parce qu’il me semble impossible de voir quiconque en face de moi et avoir la même race que moi. Je suis la dernière, je crois.

Mais, voilà qu’il insiste. Je baisse les yeux et soupire un coup. Ma solitude emplit à nouveau chacun de mes sens. Je prends une grande inspiration et relève ensuite le visage vers l’homme. Je ne pense pas que nous nous ressemblions. Je suis la dernière de ma race, vous savez. La douleur m’envahit et je tente de la cacher derrière un sourire. Il n’est pas possible pour moi d’avoir des semblables. Ce doit être juste votre imagination.

Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Sam 2 Jan - 21:58

C'est elle qui est partie dans les questions à présent. Je devrais me sentir perturbé par cette avalanche, mais c'est tout le contraire. J'apprécie qu'elle s'intéresse à moi. J'ai légèrement la sensation qu'elle se moque de moi aussi. Je sais ce que ça veut dire, mais je ne l'ai pas ressenti depuis une éternité. Je ne me souviens pas vraiment de ce que ça fait, pour tout dire. Une impression d'être à côté de la plaque... Mais c'est mon cas depuis tellement de temps... Pourtant avec elle, la sensation est différente, tout à la fois déroutant, agréable et gênante. C'est... Compliqué, une fois de plus!

Je vais toutefois essayer de répondre à cette vague de mots qu'elle vient de sortir. Car moi aussi, je suis en manque, mais de quoi? Je serais bien en peine de le dire. J'ai l'impression que cette flamme, ma flamme, que je cherche depuis tant de temps, est la réponse à toutes ces énigmes... Mais je n'en suis pas certain et suis un peu réticent à en parler, même à elle!

"Les clients n'ont pas chaud comme vous alors... D'accord... Je n'ai plus chaud non plus... Avant, je savais manipuler avec le feu, avant que je rencontre..."

Je prends une inspiration... Dois-je en parler?

"Avant que je rencontre... Leglys. Ma maîtresse m'a interdit de jouer avec le feu. Et depuis, je ne peux plus. Elle ordonnait et j'obéissais... Et depuis, je ne sais créer le feu."

Ma flamme a été emprisonnée et je ne sais plus où elle se trouve... Mais je ne lui dirai pas... Devrais-je lui dire? Je ne sais pas. J'en ai envie.

Mais lorsqu'elle m'informe qu'elle est la dernière de sa race... Les larmes me montent aux yeux. Je commence à pleurer, réellement, sans pouvoir me retenir. Ce que je dois avoir l'air bête, de pleurer comme un enfant. L'émotion est forte, elle me prend aux tripes.

"Vous... Vous êtes la dernière de votre race... Je... Je suis tellement désolé... Je ne voulais pas... Vous blesser, vous..."

Je me rappelle Leglys, je me rappelle ses questions, je me rappelle lui avoir dit qu'il n'y avait plus de femmes... Que mon espèce allait s'éteindre... Au sens propre... Un jour... Mon espèce? Je ne me souviens pas y avoir pensé depuis des décennies si affairé à penser à une seule chose... Ma flamme. Quand je pense que j'ignore même ce que signifie réellement cette flamme... Est-ce une expression? Une vraie flamme? Une métaphore? Métaphore? Ça fait une éternité que ce mot ne m'a pas traversé l'esprit.  

Mais ce sont les larmes qui envahissent vraiment mon être, plus que jamais... Et me voilà, debout devant cette femme que je ne connais pas, à la serrer dans mes bras pour la consoler de cette solitude... Que j'ai l'impression de porter avec moi depuis toujours. J'ai pourtant Edan... Mais ce n'est pas pareil.

"Nous... Nous ressemblons plus que vous ne le croyez... Moi aussi... Je suis seul au monde..."

Et je pleure de plus belle... On doit me prendre pour un cinglé...

"J'ai perdu celle que j'aimais... Il y a des années, de longues années... Et pour, pour ces derniers mots, je cherche ma flamme perdue... Mais je me sens si seul..."
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Sam 16 Jan - 16:20

Un sourire sur les lèvres, j’attends les réponses à mes questions. Je reste là, les bras croisés, jouant avec mes doigts. Ils pianotent sur le tissu soyeux de mon chemisier et je ferme les yeux durant une seconde. La blessure dans mon cœur est toujours aussi vive. Je ne suis pas certaine de savoir ce qu’il se passe réellement, mais lorsque je suis avec cet homme qui ne m’est pourtant rien, mon cœur saigne bien plus qu’au quotidien. Je ne suis pas certaine de comprendre pourquoi je ressens la perte de Christopher aussi durement. Voilà quarante ans qu’il m’a quitté, au bas mot. Foutue guerre. Pourtant, face à cet homme-là, mon cœur saigne encore plus qu’en temps normal. Et moi qui pensais m’être blindée… Je ne comprends pas cette soudaine impression que je passe à côté de quelque chose en restant isolée dans mon coin, sans jamais la moindre relation amoureuse. Les hommes sont pour moi une réelle source d’ennuis. Je n’en ai qu’un seul qui a jamais compté, et je suis presque sûre qu’il n’y en aura jamais d’autre.

C’est une chose intéressante que les questions. Mais, les réponses le sont encore plus. Lorsqu’il mentionne cette « Leglys » et qu’il parle d’elle comme d’une maitresse, cela me fait froncer les sourcils. Je n’aime pas ça, ça sent mauvais. Vraiment mauvais. Elle vous a … privé de vos pouvoirs ? Cela me semble étonnant. Vraiment. Une maitresse ? Je n’ai pas entendu ce terme depuis… Le sang quitte mon visage et j’observe l’homme en face de moi durant quelques secondes. Une maitresse ? Une… Non, ce n’est pas possible.

Une Mord-Sith ?

Il a été l’esclave d’une Mord Sith ?

Livide, je perds le fil de la conversation durant quelques secondes. Je baisse mes yeux bleus vers le sol et contemple le macadam durant de longues secondes. La couleur noire reflète parfaitement l’état de mes pensées en cet instant. Je ne sais même plus ce que je dis. Je dois me tromper. C’est obligé. Totalement obligé. Les mots sortant de ma bouche n’ont aucun sens. Je suis sur pilote automatique. Je reviens à moi quand il me prend dans ses bras. Je n’ai jamais été le genre de femme qui se laisse toucher facilement. Parce que je ne suis pas certaine que ce soit bien de laisser quelqu’un entrer dans ma sphère de confort. Pourtant, il ne prend pas la peine de me demander quoi que ce soit. Il me prend dans ses bras. Comme ça.

Je dois renfermer des années et des années d’entrainements pour simplement rester là, les bras ballants, face à cet homme qui n’a réellement aucune manière.

Il y a tellement de rumeurs et de non-dits sur els Mord-Sith. Si je suis face à l’un de leurs esclaves, alors il a dû être particulièrement brisés… Ces femmes étaient de vraies salopes. Je me mords la lèvre inférieure et éloigne doucement l’homme qui pleure. Votre flamme perdue ? C’est à peu près tout ce que j’ai retenu de la conversation. Je me réinstalle à ma place, en repoussant un peu la chaise pour m’éloigner de cet homme étrange. Vous avez dit que vous ne pouviez plus utiliser votre pyrokinésie…

Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Mar 2 Fév - 18:45

Les larmes brûlent mes joues, mais ce n'est pas comme la chaleur que me procure cette femme. Cette brûlure est douloureuse, la sienne est chaleureuse... S'en rend-elle compte, je n'en sais rien. Je suis tellement triste pour elle, pour sa perte, j'ai tellement l'impression de la comprendre.

Au bout d'un temps plus long que je ne le pensais, elle me repousse doucement et me regarde. Sa question me laisse perplexe, mais après tout...

"Oui!" Dis-je en haussant les épaules, tandis que je chasse les larmes de mes yeux. Oui, ma flamme perdue! Il me semble me rappeler. Elle était à moi, elle était moi. Ma vie... Mais ma vie était devenue celle de Leglys, alors à quoi bon garder cette flamme, après tout. Oui, ce doit être pour ça qu'elle m'en avait dépossédé. Pour me faire ressentir à quel point j'étais important pour elle. Que nos vies étaient liées. Des souvenirs refont surface. Enfouis depuis tant de temps, tant d'années, de siècles? Je me revois... Je revois des visages. Les noms m'échappent et je tente de les rattraper sans succès tandis que je me rassois moi aussi.

Nous revoilà attablé autour de gâteaux qui ne me font plus autant envie. Il y a quelques chose d'important qui me glisse entre les mains et je ne parviens pas à savoir quoi.

Mais la voix de la jeune femme me ramène à la surface de cette plongée mentale qui me laisse l'espace d'un instant sans force et sans capacité de réfléchir. Sa question me revient enfin à l'esprit et je dois fouiller pour trouver la réponse pourtant évidente.

"Je ne peux plus utiliser le feu, non. Avant, j'étais doué, j'étais capable de jouer avec le feu... Il m'habitait! J'étais le feu... C'était ma vie. Puis Leglys est apparue, et j'ai perdu cette capacité. Elle m'a retiré ma vie. Je ne sais pas où elle l'a mise, mais depuis qu'elle est morte, depuis que je lui ais promis de retrouver ma flamme, comme elle l'appelait, je... Je ne fais plus que ça. Mais comment trouver quelque chose qui nous échappe... Hein!"

Je regarde la jeune femme sur sa chaise et attend une approbation de sa part. Une réponse... Quelque chose.

"Tout ce que je sais, c'est qu'elle a du la cacher à Paris... Mais Paris, c'est grand. Et la ville a tellement changé en 90 ans..."

Je secoue la tête...

"Vous n'auriez pas une idée... Je sais, je vous demande l'impossible. Vous ne savez rien de moi, je ne sais rien de vous..."

J'ai l'impression qu'une force est en train de me redonner de l'énergie.

"Mais il y en a plus dans deux esprits que dans un... Et vous êtes une femme! Où auriez vous caché quelque chose d'aussi important, vous... Qu'en auriez vous fait?... J'ai déjà demandé à Edan, il n'a pas pu me répondre... Mais il n'est pas une femme, lui!"
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu] Dim 7 Fév - 21:19

Sa réponse à sa question me fait froncer les sourcils. Décidément, c’est n’importe quoi. On ne peut pas priver les gens de leurs pouvoirs… comme ça. Bien sûr, je n’ai aucune idée de ce qui a pu se passer entre eux deux, mais tout de même… Je n’arrive pas à imaginer ce qu’il se passe. Sans mes pouvoirs, moi aussi je perdrais l’esprit.

Les questions que je pose sont importantes, et ses réponses érratiques me font soupirer. Je baisse les yeux vers la table durant de longues secondes avant de hausser les épaules. C’est n’importe quoi. Il me dit n’importe quoi. Une flamme ? Si je ne savais pas que tous les phoenixs sont perdus au fin fond des montagnes du tibet, je croirais presque que j’en ai un en face de moi… Je secoue la tête de droite à gauche, perdue. Cacher une flamme ? Je ne comprends rien du tout. Vraiment rien. Il est incohérent. Totalement incohérent. Une idée de … l’endroit où on peut cacher une flamme ? Dans une cheminée ? Je n’y comprends rien du tout. Vraiment rien. Voilà qu’il me dit maintenant que, parce que je suis une femme, je devrais connaitre comment une autre femme, que je ne comprends ni connais, et morte depuis des années, aurait fonctionné ? Qui est Edan ? C’est à peu près tout ce qui me vient en tête, là.Est-ce que je pourrais le rencontrer ? Par pitié faites qu’il soit plus sain d’esprit que celui-là.

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu]

Revenir en haut Aller en bas

Quel est donc ce manant ? [le piaf de feu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Quel sport faite vous?
» Quel anime voudriez vous nous faire découvrir?
» HAITI PAYS FETICHE ! JOUR FETICHE !MOIS FETICHE !QUEL MALHEUR !
» quel est cette objet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: Au Gou... Thé-