RSS
RSS


Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Paris. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble êre au bord du gouffre, et l'Institut le dernier rempart contre la fin du monde... Mais, est ce que ce sera suffisant ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue 02
Et si vous veniez gagner un nouveau pouvoir ?
01/08/2013
Ouverture du forum. Nous avons deux ans !
Intrigue suivie : le Graal
D'étranges livres... Quatre livres pourraient vous mener jusqu'au Graal
Où sont ils ? Pourquoi ont ils été créés ? venez trouver les réponses ici
Bienvenue
Soyez les bienvenus dans notre petite famille ! On n'attend que vous ;)

Partagez| .

Vilains Raptors, vilains [Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Vilains Raptors, vilains [Evan] Mer 7 Oct - 23:34

Installée dans mon bureau, je m’occupe de faire de la paperasse qui me semble sans fin. Aujourd’hui, je n’étais pas censée travailler. Aujourd’hui je n’étais pas planifiée, mais je suis tout de même venue parce qu’il est des choses qu’on ne peut pas laisser attendre trop longtemps. La paperasse du nouvel hôpital, et les papiers courants à signer : bons de livraisons pour les nouvelles taies d’oreillers, commande de médicaments… Il y a tant à faire que parfois je regrette de ne pas être dotée de chronokinésie pour pouvoir allonger mes journées. Enfin, il n’est pas dramatique non plus de continuer à travailler sur mon temps libre. Le matin, Evan est toujours occupé avec ses raptors. Ils sont gentils, mais je préfère être loin quand il s’amuse avec eux. Enfin, elles. D’un certain côté, je suis jalouse de ce qu’il partage avec elles, parce que je ne pourrais jamais m’intégrer à ce petit groupe. Ils sont là, tous les cinq et s’amusent entre eux, et moi je ne peux qu’avoir peur pour Evan. En trois semaines que nous avons enfin arrêté de nous tourner autour pour devenir un couple, je dois avouer que nous avons passé plus de temps sous la couette qu’à réellement discuter de nous deux. Avant qu’on se mette ensemble, je lui ai avoué que je cherchais quelque chose qui durerait. Quelque chose qui serait pour toujours. Peut-être même avoir des enfants ensemble. Dans mes souvenirs encore confus, je sais qu’il a souvent été là pour me sauver la vie. Mais, je ne suis pas sûre non plus de savoir pourquoi il m’a suivie. Ni même ce qu’il est. Un Immortel, comme moi. J’ai appris que d’autres avaient subi la même malédiction que la mienne, mais en fait-il partie ?

Ash ? Mon regard se lève vers la demoiselle qui se trouve devant moi. Oui Amaya ? L’infirmière se tord les mains, mal à l’aise. Ce n’est pas la première fois que je la vois faire ça, et je sais que généralement ça s’annonce mauvais pour moi. La dernière fois, c’était quand elle m’a appris que Sebastian, un de mes étudiants les plus prometteurs, était entre la vie et la mort suite à un AVC. Mon regard se voile d’une ombre inquiète et je me lève pour contourner le bureau et m’approcher d’elle. Allons, parles. Elle hésite quelques secondes avant de finalement accepter de cracher le morceau. Evan est dans la chambre numéro 4. Il a … un peu trop joué avec ses dinosaures.

Je ne la laisse pas finir et sors en trombe de mon bureau. Elle a dit chambre. Ca veut dire que ses blessures sont assez graves pour nécéssiter au moins une nuit d’observation. Non mais qu’est ce qu’il a fait cette fois, hein ? Qu’est ce qu’il a encore fait ? J’entre dans la pièce sans frapper et m’arrête sur le bord du lit où il est installé. Soudainement, je ne suis plus capable de parler. Je ne sais plus quoi dire. Alors, c’est n’importe quoi qui sort. Oh toi. Je te jure que si tu meurs, c’est moi qui te tue. Non mais regarde toi. T’es couvert de bandages. Tu vas avoir des cicatrices partout ! Oh Evan, tu ne peux pas faire attention ? Sérieusement je… Je me passe la main dans les cheveux, mets mes poings sur mes hanches et soupire un coup. Sérieusement, je n’ai pas envie de te perdre. Pas pour une bêtise pareille. Des Raptors… Tout ça pour des raptors. Je t’aime beaucoup plus qu’elles, moi.



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Sam 17 Oct - 19:39

Deux jours plus tôt, je me suis levée très tôt pour aller nourrir mes raptors. Il était peut être cinq heures du matin quand j'ai enfin ouvert les yeux, j'avais sauté dans ma douche, mangé un toast à toute vitesse et j'avais filé rejoindre mes quatre bébés dans leur enclos. Je ne savais pas faire autrement, il fallait chaque jour que je passe du temps avec eux, que je joue ou que je vienne pour les nourrir, même s'ils avaient déjà mangés... J'étais complètement obnubilé par mes créatures, avant elles, j'avais bien d'autres animaux, mais ils n'avaient rien à voir avec mes quatre raptors.
La nourriture de la voiture, j'avais filé en direction de l'enclos où en m'approchant, j'entendais les quatre entrain de m'appeler, sachant pertinemment que c'était moi. J'étais le seul à m'aventurer auprès d'eux, le seul à savoir également me transformer en raptor pour courir dans l'enclos avec eux.
J'avais du temps devant moi, je ne devais pas voir Ashley, elle avait trop de travail à ce moment-là, attristé et enjoué à la fois, j'allais passé du temps avec mes dinosaures.

J'avais attrapé les seaux de viandes à l'arrière de la voiture comme je faisais tout le temps, j'ai fait tout comme d'habitude, vraiment tout... Tout d'abord montrer que c'était moi sous ma forme humaine, donner la viande en passant par une passerelle et le moment de l'amusement venait juste après.

Sauf qu'ils étaient trop heureux, ils ont voulu jouer à une espèce de jeu du chat, vous savez... je te touche, c'est toi le chat... Mais là, version raptor et les coups de gueule ne tardait pas à se montrer, je n'étais pas en reste pour ce jeu, j'adorai ça aussi fou que ça pouvait paraître... mais ce qui devait arriver, est arrivé... Vio m'a attrapé à la patte arrière si violemment que cela m'a arraché un horrible cri de douleur, ma transformation s'est stoppé nette, me retrouvant à moitié nu dans l'enclos.

Vio a compris rapidement qu'il avait fait une sacrée bêtise parce qu'Arma a pris ma défense en se mettant devant moi et Eli m'a attrapé avec sa gueule délicatement par le bras, pour me rapprocher de la sortie. Avant de franchir la porte que j'allais fermer à double tour, j'ai regardé Vio qui semblait perdu. J'étais tout aussi perdu, je ne savais pas quoi penser de cette violence, il avait surement du vouloir me faire tomber sans faire attention à la force qu'il mettait. C'était certainement ça, mais en attendant j'avais vraiment horriblement mal. D'être sorti de l'enclos m'a enlevé le peu d'adrénaline que j'avais encore à l'intérieur, j'ai réussi à enfilé un tee-shirt et à prendre mon téléphone restait dans la voiture (resté à coté de la porte de l'enclos) et composé le numéro de l'infirmerie avant de m'évanouir.

[...]

J'ai passé une journée complète dans un coma artificiel afin de me soigner convenablement, sans que je me plaigne de la moindre douleur. A mon réveil, il était déjà tard et je n'ai eu droit qu'à quelques petites réponses à mes questions, des messes basses et des regards de travers... Une chose était certaine, si Ashley apprenait ce qu'il s'était passé, j'allais m'en prendre plein la tronche.

Je me suis finalement endormi quand une des infirmières et venue me donner un somnifère et des anti douleurs, j'ai plongé dans le sommeil jusqu'au lendemain où il devait n'être que six heures du matin à en juger la lumière passant par la fenêtre.

Les heures ont passées avant que je n'entende des pas précipités, reconnaissant les pas d'Ashley, j'ai tâché de cacher ma jambe sous le draps, mes bandages ne seront pas caché, tant pis... franchement, ce qu'il y a en dessous, ce n'est rien... Jusque des coups de dents, j'en avais déjà eu pleins avant... les infirmiers en avant fait des caisses pour rien et d'afficher un demi sourire cachant que la douleur se réveillait. Vio, qu'as-tu voulu faire exactement? Pourquoi ça, à moi? Pour jouer? Aurais-je la réponse un jour? Oui, si Ashley me laisse rentrer chez moi! Ce qui n'est pas certain à en voir sa mine coléreuse en entrant dans la pièce.

Je l'ai laissé me parler, sans oublier de noter le manque de cohérence et qu'elle est toujours aussi belle, même la mine en colère. Pour lui répondre, j'ai pris une profonde inspiration en faisant mine de respirer normalement, un demi sourire sur les lèvres encore, j'ai répondu calmement : « Salut chérie... désolé de te décevoir, mais je ne vais pas crever... pas maintenant! J'ai encore pleins de chose à faire avant ça, à commencer par me lever de ce fichu lit... mais j'ai pas le droit... » J'ai fait une moue que j'ai terminé en petit rire, mais un rictus involontairement à fait tomber ma blague à l'eau.
Notant qu'elle avait l'air choquée, j'ai ajouté en reprenant mon sérieux : « Ravi d'apprendre que tu m'aimes... Mais je suis sur que Vio n'a pas voulu me faire du mal ainsi, juste pour me faire mal... Je suis désolé. » J'étais sincèrement désolé d'être dans cet état, mais ce qu'elle ne savait pas encore Ashley, c'est qu'une fois rétabli, j'allais certainement retourné dans l'enclos pour reprendre mes activités. En attendant, je m'inquiétais de l'état d'esprit de Vio et également de qui allait les nourrir en attendant ma sortie de l'infirmerie... « Néanmoins... il va me falloir quelqu'un pour les nourrir... J'ai pas envie de les voir mourir !! »

Ne souhaitant pas en rajouter, de ma main non amochée, j'ai fait le geste pour faire comprendre à Ashley qu'elle devait s'approcher du lit afin de s'assoir sur la chaise installée juste à coté... La savoir loin, au pied de mon lit, dans l'état qu'elle devait se mettre, je n'aimais pas ça. Je ne voulais pas qu'Ashley s'en fasse, j'avais agi en gamin, comme toujours... mais elle savait que j'agissais comme ça... j'étais perdu, somnolent, j'avais les membres douloureux, mais j'étais positivement amoureux.


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Dim 25 Oct - 17:26

Maintenant que je suis dans la pièce, je remarque, malgré ma colère – ou peut être bien à cause de ça – les traits pâles et tirés d’Evan. Il doit souffrir. Certainement. On ne se fait pas malmener par un raptor sans en payer les conséquences. Combien de fois lui ai-je dit qu’il allait finir par en mourir de cette histoire ? Au moins un million. Ou deux. Oh si tu vas mourir. Je vais te tuer de mes propres mains. Je mets les mains sur mes hanches, sourcils froncés, et je le toise de haut en bas. Et si tu essaie de sortir de ce lit avant que je t’ai fait un check up complet, tu vas avoir affaire à moi. Et plutôt deux fois qu’une. Par contre, je me rends compte que j’ai lâché quelque chose que je n’aurais pas dû, lorsqu’Evan, avec son humour habituel, me dit qu’il est ravi d’apprendre mes sentiments envers lui. Bon, autant dire que ce n’était pas du tout la façon dont je songeais lui avouer qu’il avait réellement pris une place importante dans mon cœur. Pas du tout même ! Pour être tout à fait franche, je n’aurais jamais pensé qu’Evan et moi ça puisse marcher. Je n’ai jamais réellement cru qu’il allait pouvoir être un véritable pilier à mes côtés. S’il n’arrêtera jamais de faire des blagues, des flirts grossiers et des remarques tout ce qu’il y a de plus adolescentes, je sais aujourd’hui qu’il peut être un véritable partenaire, aimant et attentif. Mais, pour le coup… Pour le coup ce n’est pas comme ça que ça devait se passer. Clairement pas. J’espère bien que tu es désolé. Je grogne, tourne dans la pièce et attrape son dossier pour lire ce qui y est marqué. Manque de chance pour lui, il sort avec la responsable de l’infirmerie, et je suis la seule à pouvoir décider si oui ou non un patient devra recevoir des soins magiques. Pour le patient comme pour le soigneur, cette pratique est dangereuse, et si je trouve quelqu’un qui utilise la magie de guérison sans mon accord, il sera purement et simplement renvoyé, et son pouvoir sera bridé. Ce n’est pas un jeu. Vraiment pas. Je laisse quelques secondes passer tout en lisant le dossier avant de relever le visage pour contempler Evan, stupéfaite.

Tu ne viens tout de même pas de me demander de m’occuper de tes foutu animaux de compagnie ? Après l’étant dans lequel ils t’ont mis ? Incrédule, je secoue la tête de droite à gauche. Ecoute, s’ils n’étaient pas aussi… importants pour toi, je crois que je les empoisonnerais. Parce qu’ils sont dangereux. Ce sont des meurtriers. En masse. Et quand je lis ton dossier médical, et que je vois le nombre de blessures à cause d’elles… Ma voix se brise et je crispe mes doigts sur le rebord du porte-dossier en métal. Je ne supporterais pas de le perdre. Je ne serais pas capable de vivre en ayant eu cette impression qu’on m’arrachait un bout de mon âme. Etrangement, c’est ce qu’il me semble en cet instant. Si j’ai eu quelques flirts et un enfant au cours de mes innombrables vies dont je ne me rappelle toujours pas tous les détails, je sais au plus profond de mon âme que je n’ai jamais réussi à avoir un lien aussi fort avec quiconque. Oh, Evan… Je laisse tomber mes bras le long de mon corps et fais deux pas pour m’installer sur le bord du lit. L’une de mes mains tient toujours le dossier, et je lève l’autre pour caresser la joue de l’homme, une expression peinée sur le visage. Je n’ai réellement aucune envie de devoir t’enterrer. Je baisse à nouveau les yeux vers le dossier et soupire un peu. Je vais devoir m’occuper de ça. Vraiment. Je ne peux pas le laisser avec une jambe dans cet état. Certes, je ne pourrais pas tout réparer, mais je pourrais au moins ressouder le plus gros, et avec une belle attelle, il pourra marcher.



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Mar 3 Nov - 18:48

Qu'Ashley désire me tuer après mon accident ne m'étonnait pas du tout, c'était une réaction à laquelle je m'attendais. Ashley tenait à moi, bien plus que ce que j'aurai pu penser, moi, ça fait tellement longtemps que je suis tombé sous son charme... mais elle n'en sais rien, je ne sais même pas si je serais autorisé à en parler un jour.
Je devais être là pour la protéger, mais elle ne devait pas le savoir, est ce qu'il était possible de le dire maintenant que mon rôle était terminé? Bien que désormais elle savait que je l'aimais, je continuerai de la protéger, mais elle le sais, c'est mon rôle désormais, la protéger parce qu'elle sera là pour me protéger tout autant.
« Ahah, je me doute bien que tu n'me laissera pas sortir... il n'empêche que j'aimerai bien t’emmener à cette fichue fête foraine... et te voir te goinfrer de barbe à papa... ah non, ça c'est plutôt moi. » J'ai terminé par un rire amusé, gourmand, je n'en manquais pas une pour m'en foutre plein la panse forcément.

A coté de ça, bien sur que j'étais désolé d'être arrivé ici, dans ce lit d'infirmerie, aux draps blancs immaculés, sentant le javel et le produit désinfectant... Je grogne aussi de mon coté, qu'est ce que j'avais été con franchement. La question de mes bêtes est venu dans la conversation, je ne demandais pas à Ashley de s'occuper d'eux, j'avais trop peur de ne plus les revoir.
« Tient toi tranquille, j'te demanderai jamais d'aller les nourrir, en effet.. j'aurai trop peur que tu les tue tous... Après tu sais, un chien aurait pu me mettre dans un hôpital de façon aussi grave... même un chihuahua c'est dangereux. Puis t'sais très bien que c'est mon boulot ici... j'peux pas m'permettre de les laisser tomber... ce sont tous une partie de moi... Autant que tu peux l'être pour moi. » Bon c'est maladroit, j'ai profité de l'occasion pour dire à Ashley que je tiens également à elle.
Bon, cela n'aurait pas du se dire de cette manière, autour d'un diner ou à la fête foraine, ça aurait été bien mieux... mais tant pis.
Ashley finit par porter une main sur mon visage, cela m'a fait sourire, « Tu ne m'enterrera pas.. promis. J'ai trop de chose à vivre encore avec toi... » J'ai laissé ma main se poser sur le bras libre d'Ashley pour la lui serrer doucement, qu'est ce que je l'aimais et je pouvais enfin lui montrer... je pouvais enfin me libérer d'un poids énorme.


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Sam 7 Nov - 20:38

On ira plus tard. Je laisse mes doigts glisser dans les cheveux d’Evan avec un sourire amusé. Et, j’adore les Churros. Je pourrais en manger toute l’année. D’ailleurs, la cuisinière de l’Institut, Mitonne, m’en fait tous les ans à mon anniversaire. J’ai la surprise de découvrir chaque année à la même date dans la cafétéria une montagne de churros. Mitonne m’a à la bonne, et pour être franche j’espère que ça ne changera pas. En plus, si je fais attention à ma ligne pour ne pas grossir, je dois avouer que je suis heureuse de pouvoir faire quelques petits excès de temps à autre. Il faut savoir se faire plaisir de temps à autre. Alors, ne t’en fait pas. Si nous allons à la fête forraine, tu pourras me payer de quoi manger. Oui, « si ». Car, si je me suis adoucie, je dois avouer que je suis toujours fâchée. Un jour, ses raptors le tueront, et ça je ne suis pas sûre d pouvoir l’accepter. Mes anciennes vies font de moi quelque chose d’étrange, qui ne sait pas réellement ce qu’elle est ni même ce qu’elle vaut. Mais, le visage d’Evan reste présent dans mon esprit. Vraiment présent. Comme s’il m’avait suivie à plusieurs reprises. Un jour je lui demanderais si c’est vrai. Ou faux. Je ne suis pas sûre de vouloir le savoir pour le moment.

Une fois le sujet des raptors sur le tapis, je dois d’ailleurs lui dire clairement ce que j’en pense. Parce que, je ne les aime pas. Un jour, ils le tueront. Et, pour être franche, je ne veux pas être là ce jour là. Sinon, je me connais : je trouverais le moyen de faire en sorte de le ramener à la vie juste pour l’étrangler de mes mains nues. Je soupire un coup et secoue lentement la tête de droite à gauche. Il faut que je me concentre. Un chien est quand même bien moins dangereux qu’un raptor. Je n’en démordrais pas, pour le coup. Peut être que ça a un rapport avec la taille des dents ? Ironique je secoue la tête de droite à gauche, pour la dixième fois depuis quelques minutes. Je ne veux pas te perdre, Evan. Ma main glisse sur son bras et mes doigts se nouent aux siens, un sourire sur les lèvres. J’ai pas envie de devoir me reconstruire, de penser à la suite sans toi. C’est fou, hein ? Mais j’ai l’impression que tu as toujours été là pour moi. Je m’installe un peu mieux sur le lit et dépose ma tête contre l’épaule d’Evan. Je ferme un instant les yeux, oubliant toute cette histoire durant quelques secondes. Fais attention, Evan. Ils vont te tuer un jour. Et puis, il passe réellement trop de temps avec ces raptors. Je vais finir par être jalouse, moi.



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Sam 28 Nov - 17:20

J'avais remarqué à une période qu'Ashley aimait en effet les churros, mais étant un piètre cuisinier, je ne pouvais lui en faire et je le regretter en cet instant parce que ça lui aurait donné une raison positive d'être avec moi, non ? Ce dire, tient mon petit-ami me fait ce que j'aime le plus au monde... ça pourrait la rendre fière, non? Bon il faudrait quand même qu'elle ajoute qu'elle parle de churros parce que doute que tout le monde pense à la nourriture, parce que moi même je penserai à des choses en rapport avec le sexe... Pas vous? Aurai-je l'esprit mal placé alors ? Ashley répondrait surement oui si je n'étais pas entrain de me dire tout ça dans ma tête, mais que je lui en parlais ouvertement... Mais on va éviter le sujet, l'heure est grave voyez-vous... je suis dans un lit d'hôpital et au lieu de se réjouir que je suis mort, on s'épanche sur la question des Raptors... Oui, voyez vous, dans notre vie, rien n'est simple et toujours positif. On aurait pu sauter de joie sur une jambe dans mon cas et se dire que je n'étais pas mort... Mais non.
Quoi qu'il en soit, je voyais bien l'air déçu d'Ashley, il fallait qu'on aille à la fête foraine, c'était l'occasion de passer un bon moment tous les deux et penser à autre chose... Je pris un air résigné sur le visage pour lui répondre : « tu pourrais peut être jouer à la sorcière, faire abracadabra et réparer mon corps en vrac? Pour que ça me donne au moins la possibilité de me balader en béquille ? » Je lui ai légèrement pressé la main en signe d'encouragement et lui montrer qu'il en fallait plus pour venir à bout de ma petite personne, peut être qu'elle allait me dire de rester dans ce fichu lit, mais je prié intérieurement pour qu'elle m'autorise à en sortir, ça me déprime d'être coincé là... J'ai envie de sortir, de voir mes animaux, mes raptors notamment évidemment, de faire de la moto aussi et de passer du temps à faire des choses joyeuses avec Ashley. Quant à sa remarque sur les chiens qui sont moins dangereux, aller je voulais bien l'admettre, mais... « Un chien, c'est nul à coté d'un Raptor... T'imagine si je me transforme en Raptor à coté d'un chien en plus... Je pourrais pas jouer, il s’enfuirait dans tes jambes en chouinant. » Mon discours me fit rire, j'imaginai déjà la scène : moi en face d'un chihuahua par exemple, en mode Raptor... J'ai arrêté de rire quand Ashley m'a parlé, reprenant mon sérieux, je lui ai répondu un sourire sur les lèvres, ravi des mots qu'elle prononçait enfin et même si je ne pensais pas que cela se passerai de la sorte, j'étais heureux que ça arrive enfin. J'avais toujours été là pour elle, ce n'était pas une hallucination, j'avais toujours été là dans l'ombre pour la protéger, mais je ne lui en avais jamais touché un mot... En avais-je le droit ? « Tu n'auras pas besoin de te reconstruire sans moi, je suis encore là et pour longtemps... si ça se trouve, on va vieillir ensemble et je passera l'arme à gauche avant toi... » J'ai laissé Ashley s'installer d'avantage sur le lit, mais un sourire se dessinait sur mon visage, je n'ai pas pu faire autrement, il fallait que je la relance sur ma condition dans ce lit : « Sauf si tu me laisse pourrir dans ce lit... là par contre, je ne garantie pas de mourir après toi... »


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Jeu 3 Déc - 23:57

Oh, Evan… Je secoue lentement la tête de droite à gauche et croise les bras. Je ne joue pas à la sorcière, tu sais. En d’autres circonstances, j’aurais aimé lui réparer la jambe et qu’on puisse aller s’amuser ensuite. Mais, je crois au fond de moi qu’il a besoin d’une bonne leçon pour lui permettre de voir ces fichus raptors autrement. Ce ne sont pas des animaux de compagnie, que diable ! Ce sont des créatures super dangereuses. Des dinosaures, censés être éteints depuis des siècles. Je n’ai aucune idée de comment Mirisa s’est procuré ces quatre là, mais pour être franche ça ne me plait pas du tout. Ils vont me tuer mon Ethan.

D’un autre côté, pour être tout à fait franche, j’ai réellement envie de passer du temps avec mon homme. Cela ne fait que peu de temps que nous avons décidé de tenter le coup, et j’ai tellement envie de passer chaque occasion avec lui que j’en ferais des bêtises. Moi qui suis pourtant connue pour mon impartialité et mon besoin de travailler, depuis qu’il fait partie de ma vie, j’ai réellement du mal à me concentrer. Je ne ressentais pas ça du tout avec mon ex. Vraiment pas. Je ne suis pas tout à faire sûre que ce soit une bonne chose, d’ailleurs. Je ne suis pas sûre du tout qu’il soit de bon ton de me distraire de la sorte. Ce n’est pas ainsi que mes recherches sur la peste de Lilith vont avancer. Vraiment pas.

Je me mords donc la lèvre inférieure et secoue la tête de droite à gauche. Je pourrais peut être faire quelque chose oui.Mais je vais avoir des conditions. Clairement. Parce que je ne vais pas le laisser retourner dans la cage au lion sans qu’il ait fait quelques promesses. Du coup, je remet mon idée à plus tard et me contente d’observer Evan durant quelques minutes avant de me décider à lui répondre. J’aimerais bien un chien moi. Un berger Allemand, par exemple. Ou un Husky. J’aime bien les Golden Retriver aussi. De gros chiens. Pas des chihuaha. Je lève les yeux au ciel. Un Berger Allemand tiendrait tête à un raptor, j’en suis sûre. Et puis tu as qu’à travailler ton don. Tu aurais plusieurs métamorphoses comme cela. Donc, oui j’imagine très bien qu’on ait un chien un jour. Quitte à ce que je le prenne moi-même dans son dos. Et toc.

Le tour que prend cette conversation me fait grogner un coup dans ma barbe et je me mords la lèvre inférieure. Vieillir ? Je ne me vois pas vieillir du tout en fait. J’ai plus de mille ans et je ne suis pas sûre de pouvoir avoir des rides et cheveux blancs. Je n’ai pas encore tiré au clair tout ce qu’il s’est passé dans mon passé, toutes ces vies que j’ai vécues et cette étrange chose qu’il s’est passé. Les éclairs m’ont-ils protégée de la vieillesse et maintenant ma vie va redevenir normale ? Ou bien est ce que je vais simplement continuer d’exister et être là jusqu’à la fin des temps, en tant que grande prêtresse de ces « Dieux Oubliés » à qui j’ai vendu mon âme pour sauver… Je ne sais même plus ce qu’il y avait à sauver. Une pierre je crois. Mon visage s’assombrit et je baisse les yeux durant quelques secondes. Oui, au sujet de ça… Il faudra qu’on parle, un jour. Quand tu seras remis d’aplomb. Si j’ai des souvenirs fugaces d’Evan qui est là, dans mon passé, je dois avouer que je ne me rappelle pas non plus ce qu’il s’est passé en détail. Était-ce lui ou bien un de ses ancêtres ? Ma mémoire est une brume, et le traitement que je me suis infligée pour me souvenir de tout ça n’est clairement pas des plus agréables, ni même des plus pratiques pour me souvenir.

Je m’installe donc un peu plus à côté de lui et pose ma tête sur son épaule. Parce qu’au fond, je suis bien là. Vraiment bien. Je n’ai pas envie de me rendre compte de ce qu’il se passe dans ma tête. De ces vrais-faux souvenirs. De ces histoires à dormir le bout que sont mon passé. Je ferme les yeux, donc, et je noue mes doigts à ceux d’Evan. Je ne te laisserais pas pourrir dans ce lit… Mes doigts noués à ceux de mon amoureux, je pousse un soupir. Tu vas quand même te faire tuer un jour par un de tes raptors… Tu ne veux pas… Essayer de faire un effort ? Pour moi ?



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Ven 11 Déc - 9:33

Ashley me fit part qu'elle n'était pas une sorcière, je m'en étais rendue compte et aujourd'hui c'était bien dommage... elle m'aurait peut être sortie plus vite de mon lit qu'il ne faut pour le dire. J'étais condamné à rester dans mon lit, à attendre que mes blessures se remettent et que ma jambe soit dans un moins mauvais état. Cependant, je fis la moue pour montrer à Ashley que j'étais déçu qu'elle ne puisse rien pour moi. Je m'étais résolu à devoir attendre, à quoi ça sert de la forcer à faire quelques chose? Je ne gagnerai surement pas, elle pouvait se montrer têtue, alors je suis resté silencieux à jouer avec un bout de mon drap blanc à attendre avec elle contre moi... Cela me suffisait amplement pour le moment.
Elle finit quand même par me dire qu'elle pourrait faire quelques chose, en disant cela elle a ravivé mon espoir de sortir de ce lit plus vite que ce que l'on m'a dit. « C'est vrai? Cependant, je sens qu'il va y avoir des conditions... »
Je savais qu'elle n'allait pas me donner cette chance sans que je dois effectuer quelques chose pour lui faire plaisir et pas me guérir, juste parce qu'elle m'aime... pourtant, me guérir par amour et une bonne raison de le faire, non ?
Quand elle m'a dit qu'elle voulait un chien, un gros en plus, j'ai souri : « Pourquoi pas, si il n'est pas sage, il ira jouer avec les Raptors... » Et il sera réduit en miette, c'était une certitude. Cependant, je taquinais ma petite amie, je n'aimais pas faire souffrir les animaux peut importe ce qu'il était.
« A quoi ça sert de travailler mon don? J'aime bien me transformer en Raptor moi! » Je tirais la langue parce que c'était à la fois une vérité et une façon de la faire rager un peu plus de me voir dans cette situation, quand bien même c'était pénible pour nous deux.
Un sujet plus sérieux viendrait un jour, je savais que cela viendrait, on ne pouvait pas blaguer à chaque coup, si? En tout cas, pas avec Ashley. « On parlera si tu veux, quand je serais en meilleur état et plus dans ce lit peut être? » Le sujet de la conversation est finalement revenue à ma condition physique actuelle, j'étais content qu'elle ne veuille pas me laisser dans ce lit indéfiniment, j'étais vraiment soulagé parce que je ne supportais pas d'être obligé de rester là à ne rien faire, alors que j'avais des animaux à soigner. Un effort? Pourquoi faire un effort? Pour Ashley, je ferais n'importe quoi. J'ai attrapé sa main pour la lui serrer tendrement, un regard de charmeur sur le visage, je lui ai répondu un sourire au coin de la bouche : « tu sais bien que je ferai n'importe quoi pour toi, bébé. »


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Lun 14 Déc - 23:11

Evidemment qu’il va y avoir des conditions. Je croise les bras et l’observe durant quelques secondes. Je n’ai pas envie de briser ce moment, mais il le faut pourtant. Il va falloir limiter les sorties en raptor. ET travailler ton don. Je l’observe alors qu’il se récrie de toutes ses forces. Parce qu’il y a d’autres métamorphoses qui pourraient te protéger un peu plus. Les travailler me rendrait plus sereine quand tu vas dans la fosse aux lions. autant dire que j’ai bien compris qu’il ne les lâcherait jamais, ses bestioles. Je lève les yeux au ciel pour la millième fois et me blottis contre lui sans un mot supplémentaire.

Après cela, je lui avoue mon envie d’avoir un chien. Un gros chien contre lequel me coller quand j’ai froid le soir, un chien avec lequel aller courir le matin avant de prendre mon poste, une boule de poils rien qu’à moi… Et à lui. Hé ! Je croise les bras sur ma poitrine, une moue boudeuse sur les traits Non mais ça va pas la tête ! Je me retiens à grand peine de lui donner un coup. Si tu fais ça, je t’attache un brouilleur autour du cou et je te lâche dans la cage des lions. Si je me rappelle bien, ils n’aiment pas tellement quand tu vas les voir. Je hausse un sourcil et lui tire la langue avant de me coller contre lui et de poser ma tête sur son épaule. Je suis bien là. Mais, oui : on en reparlera. Je niche ma tête dans son épaule et place ma main droite, la libre, au dessus de son thorax. Moi aussi je ferais n’importe quoi pour toi… Je ferme les yeux et laisse la magie m’envahir. Une onde verte grimpe dans mes veines et se libère, invisible, dans le corps d’Evan. Etrangement, je ressens d’autres choses que celles d’un humain alors que ma magie entre en contact avec les bleus et les plaies ouvertes pour les réduire le plus possible. Je m’occupe de la jambe en dernier, et je sens la douleur qu’il ressent quand je m’attaque à cette partie. Je relâche une fois l’os assez consolidé pour qu’il puisse marcher. Désolée. Ma tête toujours contre son épaule, je lève les yeux vers lui. Son front luit de sueur, et il a l’air épuisé. C’est normal. Si la magie vient de moi, je ne fais qu’appuyer sur les bons endroits pour que son corps fasse le boulot. Il aurait du mettre quelques semaines à s’en remettre. Toi non plus tu n’es pas humain…



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Mar 29 Déc - 9:21

Des conditions, j'étais certain qu'il y en aurait, je ne pouvais pas y échapper... Ashley finit par me remonter les bretelles, je ne peux pas m'empêcher de la regarder en souriant parce que la voir sérieuse m'avait toujours fait sourire. Elle allait peut être mal le prendre, mais elle me connaissait assez pour savoir que je ne faisais pas exprès de réagir de la sorte, j'étais comme ça et je ne changerai certainement jamais la dessus. La vie est trop dure pour commencer à rester constamment sérieux, ça serait trop triste sinon.
« Travailler mon don? Mais j'adore me transformer en raptor... tu préférerai que je me transforme en teckel pour te rassurer ? » Je me met à rigoler à ma propre blague en espérant réussir à faire sourire ma belle, je m'avoue finalement vaincu parce qu'elle se met à me parler de ma propre sécurité. « D'accord,... je ferai un effort pour le travailler davantage... je me transformerai en dinosaure plus grand et plus féroce qu'eux. » Me mettant à grogner pour paraitre convainquant, tout en réussissant juste à me rendre ridicule, je serre Ashley tant bien que mal pour lui montrer mon accord.
En ce qui concernait son envie de posséder un chien, je me contente de lui sourire content d'avoir une conversation plus ou moins normale avec elle jusque là, mis à part la discussion sur la transformation en raptor. « Je rigolais Ash', tu sais bien que je n'aime pas qu'on fasse de mal aux animaux, aussi insignifiant soit-ils. » C'est vrai quoi, sinon les bestioles de certains élèves auraient terminés croqué par ceux des autres si je n'étais pas là pour veiller au grain.
« Les lions sont plus difficiles, mais il faut dire aussi que je ne fais que les garder... ce n'est pas comme les raptors, je fais ce que je veux avec eux niveau dressage... pas forcément avec les autres, vu que ce sont ceux des élèves... » Je fais la moue déçu par cela parce que j'aurai tant aimé pouvoir dresser davantage certaines bêtes pour qu'ils soient plus dociles, mais ce n'est pas à moi de dresser toutes ces bêtes féroces.
Finalement, le temps de la guérison vitesse éclaire était venue, Ashley a fini par user de ses pouvoirs pour tenter de mes guérir plus vite, sentant toute mon énergie me quitter peu à peu à mesure que les plus insignifiantes blessures. Le front luisant de sueur, je sens mes paupières s'alourdir, il est temps que je me repose, mais pas tant qu'Ashley serait à mes cotés, pas question. J'ai tenté alors de secouer la tête pour reprendre mes esprits alors qu'Ashley en concluant par le fait que je ne suis pas humain... Je l'ai regardé en tournant la tête doucement pour lui répondre: « Mais sait-tu à quel point je ne le suis pas? »


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Mer 6 Jan - 15:06

Non, pas forcément en teckel. Mais, je ne comprends pas le principe de s’arrêter avant d’avoir contrôlé tous ses pouvoirs. J’en ai moi-même qui m’étonnent encore, et je déteste perdre pied. Perdre contrôle. Alors, j’ai réellement besoin d’aller plus loin. D’aller toujours plus loin dans la maitrise. Le contrôle. Je souris tristement et secoue la tête de droite à gauche. Et, j’embraye sur sa sécurité. Un dino… Pour le coup, il me désespère totalement. Et, avec lui, je n’ai aucun contrôle. Cela m’aurait dérangé, autrefois. Mais, aujourd’hui… Aujourd’hui je ne suis pas réellement sûre que ça me dérange encore. Parce qu’il est là à mes côtés et qu’il s’occupe de moi mieux que personne. Il me surprend. Toujours. A la limite, ça pourrait marcher. Oui, il me surprend. Je n’aurais jamais imaginé un dino plus grand. Mais, pour le coup… Pour le coup je pense réellement que ça pourrait fonctionner. Je soupire et le repousse légèrement.

Entendre parler de son travail est intéressant. Mais, quand il parle de lions et autres trucs du même genre, je me ferme un peu. Je n’y peux rien du tout moi, si je n’ai pas envie de le perdre. Si je n’ai pas envie qu’il se fasse arracher la jambe parce qu’une panthère a décidé de lui croquer dedans pour le dîner. Pourtant, cette part de frisson est intéressant, quelque part. Parce que je suis presque sûre que je pourrais apprendre à vivre avec. Et puis, ça donne du rebondissement à notre relation.

Après quelques incertitudes supplémentaires, je me décide à soigner ses blessures avec mon don. Dans l’infirmerie, il faut automatiquement mon accord pour utiliser son don. Celui-ci a quelques effets secondaires sur les guérisseurs et je ne suis pas tout à fait sûre de savoir réellement tous les tenants et aboutissements de ces effets. Cependant, même avec ce qui semble être mon immortalité, je ne suis pas sûre d’avoir assez de temps pour m’occuper de tous ces travaux. Je préfère donc réguler ceux qui utilisent ou pas leur don dans mon infirmerie. Et, une fois cela fait, une chose me vient à l’esprit et une seule. Lui non plus il n’est pas humain.

Les brides de mes souvenirs me reviennent à l’esprit et je soupire légèrement. Son image flotte à la limite de ce que je considère comme la réalité et le rêve. Mes souvenirs sont réellement atroces. Impossibles à saisir. J’ai vécu près de mille vies. Pardon, je suis la millième de mes vies. Non, je ne le sais pas. Mais j’ai quelques doutes. Je me blottis contre mon homme et pose un bras sur son ventre. Je ferme les yeux et prends une grande inspiration. Tu m’explique ?



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Dim 17 Jan - 14:01

Comment pouvait-elle penser que je me transformerai en autre chose qu'un dinosaure? Franchement un dinosaure ça a franchement la classe et c'est plutôt rare qu'une personne ayant mes capacités, puisse se transformer en dinosaure! Elle préféra peut être se transformer en quelques chose de plus commun et moins extravagant, mais moi je suis extravagant... et toc!
Finalement Ashley est d'accord sur le principe, tout en étant ravie qu'elle accepte, je grogne en faisant une grimace grotesque pour la faire sourire et peut être même rire. Je suis un vrai singe, peut importe la situation et c'est plutôt rare de me voir sérieux... même dans un lit d'hôpital où on m'attendrait plutôt abattu, triste, fatigué... mais non, j'étais en joie, mais fatigué quand même, notamment avec la guérison accélérée de ma compagne.

Pour finir on tourne notre conversation davantage sur le coté sérieux de la vie, sur ce que je suis et ce qu'elle ne sait pas sur moi... Au final, je ne lui ai pas réellement dit d'où je venais, la charge que l'on m'avait incombé, je lui avais dit le stricte minimum, c'est à dire : mon caractère déjanté, ma fidélité, mes quelques dons et nous nous étions arrêtés là.
Elle ne savait pas que je la suivait depuis très longtemps, on m'avait toujours dit de rester dans l'ombre et de veiller à sa sécurité. On ne m'avait pas dit grand chose sur elle, mais j'avais été chargé de la surveiller elle et aucunes autres.

J'ai soupiré, les grandes vérités allaient tombés un jour au l'autre, mais je ne pensais pas que cela arriverait le jour où je m'étais fait bouffer par un de mes raptors... mais après, c'était l'occasion pour moi de ne pas me défiler une fois de plus, je n'avais rien d'autre à faire, je devais rester clouer au lit sur ordre des médecins et de celle qui partageait ma vie d'une toute autre manière désormais.

J'ai empoigné l'une de ses mains pour la serrer tendrement, prenant mon courage à deux mains, j'ai finalement commencé ma tirade :
« Je suppose que je peux te révéler tout ça maintenant... je te connais depuis de longues années, restant toujours dans l'ombre pour couvrir tes arrières. » J'ai levé la tête, laissant mon regard allait de sa main à son visage, en m'arrêtant sur ses yeux doux.
« On m'a chargé il y a des années de te suivre pour que tu puisse accomplir les tâches qui t'incombait... »


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Dim 17 Jan - 15:45

Je le sens, que le moment est venu. Je sens que les choses vont changer, là maintenant. Je baisse les yeux et laisse échapper un soupir léger. J’ai peur. Dans ma poitrine, mon cœur accélère soudainement et je sens mon sang se glacer dans mes veines. Je n’arrive pas à me dire… Je n’arrive pas à me dire que ce bonheur que nous avons touché du doigt tous les deux est tout simplement réel. Est-ce maintenant, le moment où tout va m’exploser à la figure ? Le moment où je vais… Le moment où je vais me réveiller. Je finis toujours par me réveiller. Et par me prendre des claques. Par réaliser que ma vie n’est pas géniale. Pas du tout. Je soupire légèrement et fronce les sourcils tout en observant Evan avec une appréhension plus que certaine. Mes yeux plongent dans les siens et je l’écoute parler sans rien dire. Je finis par rompre le contact visuel, perdue, et par me blottir contre lui. Alors c’est bien toi… Dans les souvenirs de mes autres vies ? Je pose la question en connaissant déjà la réponse. Oui, c’était bien lui, visiblement. Je baisse les yeux vers ma main, entrelacée avec la sienne. Je pourrais rester là avec mes questions durant des années. Des siècles, même. Mais, je ne peux pas. Quelles… Qui t’as demandé de me suivre ? Quelles tâches ? Cette pierre rouge que j’ai du cacher ? Je ne me rappelle même plus où… Je porte la main au médaillon argenté qui pend à mon cou et le triture, encore une fois. Je fais toujours ça quand je suis mal à l’aise. Je crois bien que c’est un des rares objets à avoir traversé les âges avec moi. Pourquoi tu ne t’es jamais montré ? Comment peux-tu te souvenir de moi alors que les éclairs ont… alors qu’ils m’ont effacée de la mémoire de tout le monde ? Et la mienne aussi, par la même occasion… N’importe quoi. Vraiment.


Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Ven 22 Jan - 9:09

Ashley a fini par se blottir contre moi alors que je lui avouai que j'étais dans son sillage depuis tout ce temps, j'avais passé ma vie dans la sienne, sans penser réellement à ce que j'aurai pu faire si je n'avais pas été dépêcher sur cette mission. Je savais que cela allait intriguer la principale intéressée et je savais donc que nous allions avoir cette conversation un jour ou l'autre, j'aurai pourtant aimer être dans une position plus appropriée aux révélations, parce que là cela ne pourrais pas finir comme je le souhaiterai, au lit et nus tous les deux... bref.
Après avoir pensé à Ashley dans son plus simple vêtement, je suis revenu à la conversation qui sévissait dans cette grande pièce froide, j'ai fait un signe de la tête en signifiant que c'était bien moi : « Ouais, c'était moi... bien que j'essayais toujours de me faire discret... On m'avait demandé de jamais entrer en contact avec toi et de me contenter de te suivre, mais je ne pouvais pas rester là sans rien faire, quand t'étais en mauvaise posture. » Je l'ai serré brièvement en disant ces quelques mots, elle ne savait pas encore que je m'étais épris d'elle depuis le tout début de notre rencontre forcée.
« On m'a demandé de te suivre, les prêtresses, pour savoir si tu continuais ta propre mission... celle de cacher la pierre de sang... me demande pas où tu l'as mise si tu l'as perdue... j'ai perdue ta trace jusqu'à arriver ici, c'est un pur hasard que nous soyons dans la même école... On m'a dit que tu l'avais mise en lieu sur et j'ai été dépêcher sur une mission sans importance, jusqu'à ce que je laisse tomber pour prendre ma propre voie... et avoir mes dinosaures. » Oui parce qu'au fond, je n'aurai fait que ça pour moi, que cette unique chose parce que j'avais passé toute ma vie à suivre celle que j'aimais déjà depuis les premiers instants auprès d'elle, dans son ombre.
« J'devais me contenter de te suivre et te protéger, je ne sais pas comment je t'ai toujours retrouvée, cependant personne ne savait que je te suivais... ça doit être pour ça qu'on m'a demandé de jamais chercher à te rencontrer et te faire savoir que j'étais là, pour continuer de garder la mémoire et faire en sorte que tu continue ce que tu avais commencé à entreprendre... » Cela devait être la raison maintenant que j'en parle, cela devait être l'unique raison pour laquelle j'ai du être dans son ombre et jamais me faire connaitre d'elle ou de la moindre personne de son entourage, pour qu'on me laisse tranquille et que ma mémoire reste intacte... « Puis j'ai d'autres talents que ceux de me transformer en dinosaure, j'ai pris l'apparence de personnes que je croisais quand je devais m'approcher trop prêt de toi pour te tirer d'une situation qui t'étais délicate...»
J'ai pris la main d'Ashley pour la caresser, il était temps que je lui révèle ma vraie nature, c'était sans doute le meilleur moment : l'instant révélation, ainsi on est choqué une fois et on n'en parle plus.
« J'suis une fée... étrange hein? On pourrait croire que les fées sont des femmes uniquement, mais non... il y a moi aussi et tu peux me croire, ce n'était pas chose facile à digérer au début quand tu es entouré de femme et finalement... j'ai du en suivre une autre... mais cette dernière, je l'ai aimé au premier regard... »


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Sam 30 Jan - 18:13

Je reste silencieuse durant de longues minutes alors que Evan parle. Qu’il me raconte ces choses que je soupçonnais, c’est une chose. Que ce soit aussi… Aussi étrange, et aussi familier, je ne m’y attendais pas. « On » lui avait demandé ? Je reste immobile alors que des souvenirs entrent dans mon esprit. Une vague déferle sur moi. Je me rappelle de Danaë. La toute première. La toute première de mes moi. L’enfant qui n’a jamais réellement compris sa mission. J’étais jeune. Je n’avais pas quinze ans. Je me rappelle de la fierté alors que je me suis vue remettre les objets de pouvoirs, moi avec les trois autres. La pierre de sang entre mes mains, je suis partie. Nous sommes parties dans des directions différentes. Et puis, il y avait cette ombre dans mon dos. Ce jeune homme.. .toujours là, au loin. Les éclairs… qui ont pris ma vie et ma mémoire.

J’écoute donc son discours et fronce les sourcils quand il a finalement abordé le sujet de la pierre de sang. Ma main se porte à mon pendentif durant de longues secondes et je joue avec l’épaisse chaine en argent. Je ne suis pas réellement sûre de ce qu’il se passe. Attends… Attends. On t’as mis sur une autre mission ? Mais… Je ne suis pas la dernière ? Je me redresse un peu brutalement lorsqu’il parle de cette mission. Je … elles sont toutes mortes. Dans le combat contre … Ma mémoire s’envole à nouveau. Contre… Quelqu’un ? Quelque chose ? Contre des gens qui… voulaient les reliques. C’est pour ça… Pour ça qu’on a été envoyées… cacher les reliques. Je papillonne des yeux. Je tente de me rappeler le nom de notre ennemi. Elle était puissante. J’ignore qui elle est, mais elle était puissante. Un jour peut être que je me rappellerais de tout ça. Un jour lointain…

Son hypothèse sur sa mémoire est intéressante. Après tout, la seule personne qui ne m’a jamais oubliée a été mon fils. Mais… Mais Il est mort maintenant, je crois. Mort durant la seconde guerre mondiale. Il m’a retrouvé plusieurs fois pour tenter de se rappeler à moi mais… Je ne comprends qui il était que maintenant. Le fils de mon incarnation « Rose » et de son nécromencien. Lui aussi il est mort. Je regrette que tu ne sois pas intervenu plus tôt.. Je niche ma tête dans le creux de son épaule et je ferme les yeux. Parce que je me dis que c’est bête d’attendre mille vies quand même… pour être heureux… Mais, indispensable. Vraiment indispensable. Il a été indispensable qu’on soit des inconnus. Mais, il a été un inconnu proche à mon cœur tout du long. Ah, donc tu sais te changer en autre chose qu’un raptor ! Je le savais ! On en revient à notre conversation un peu plus tôt.

Une fée étrange ? Je laisse échapper un rire. T’es loin d’être une fée. Tu es mon prince charmant. Je me redresse sur le coude pour plonger mes yeux dans les siens, un sourire sur le visage. Je dépose un baiser sur ses lèvres. Attention, la prochaine étape c’est de combattre un dragon pour moi… Il faudra… que tu demande ma main à Ruby, tient. Idée folle ? Totalement.




Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Lun 22 Fév - 20:59

Mon discours semblait rappeler certaines choses à Ashley, finalement que nous en parlions allait peut être l'aider pour retrouver sa mémoire? Je n'en savais fichtrement rien à ce moment là et je l'ai laissé parler pour ne pas l'interrompre dans ses réflexions.
J'ai porté ma main à son visage pour le lui caresser, avant de lui répondre finalement :
- Mon autre mission n'avait aucuns rapports avec ta quête, j'ai été dépêché ailleurs parce qu'ils ont considérés que j'en avais assez fait... ou peut être qu'ils se sont rendus compte que je n'étais pas indifférent et que tu me fascinais un peu trop? Nous ne le saurons probablement jamais.
Ashley a fini par se lover contre moi, cela m'a fait sourire bêtement et je me suis contenté de sentir ses cheveux un instant avant de lui répondre :
- Je suis intervenu quelques fois, mais pas sous ma vraie forme... je n'en avais pas le droit... j'ai essayé de respecter les règles au mieux pour continuer de veiller sur toi.

La conversation est redevenue plus légère un instant après, que je me transforme en autre chose qu'en raptor la mettait en joie, ça m'a fait rire, un rire sincère et sonore avant de lui dire :
- Bien sur que je sais me transformer en autre chose... Tu te rappelle pas d'avoir croiser des chiens dans ta longue quête? Ni même, hm... des rats... bon ça j'avoue, c'était pas moi... mais en chien... ça m'est arrivé... mais me demande pas de transformer en chien, tu sais pas à quel point ça démange les puces!
Et j'ai continué de rire sans me soucier du bruit que je pouvais faire, j'en avais rien à faire de toute façon... j'étais heureux et je ne me soucis plus de la douleur qui continuait de me traverser le corps de temps à autre.

Ashley a fini par se mettre sur un coude, demander sa main?? J'ai fait de grands yeux,
- J'ai pas retrouvé mon armure de chevalier, ni même mon épée, c'est pas trop dangereux de combattre un dragon sans armure? Et pour lui demander ta main, j'aimerai autant de la demander en premier lieu.
Ben oui, c'était toujours mieux de connaître la réponse de la principale intéressée, avant de demander aux autres une autorisation quelconque... puis pourquoi demander l'autorisation?? Ashley était grande désormais, elle n'avait plus besoin qu'on lui prenne la main et qu'on lui dicte quoi faire... Sauuuuuuf, quand c'est moi qui donne les directives, elle se doit de les suivre, je tiens beaucoup trop à elle pour qu'elle n'en fasse qu'à sa tête et risque sa vie... c'est à moi de la risquer pour elle, je l'aime.


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Dim 20 Mar - 14:25

Ha, tu vois que tu la maitrise, ta métamorphose ! Je relève les yeux vers lui, un sourire sur les traits. Non, vraiment ça me semble intéressant de le voir s’entrainer comme ça. Parce que, j’aimerais le voir progresser. Avancer. Grandir. Pas qu’il soit un enfant, vraiment pas. Disons qu’il y a des choses qui ne trompent pas là-dessus. Vraiment pas. Mais pour le coup, je dois avouer que j’aimerais réellement beaucoup qu’il aille au bout de ce qu’il peut faire. Qu’il s’épanouisse. Vraiment. Des chiens ? Mais il y en avait partout… Je soupire. Des chiens errants, des chiens pas errants, des chiens domestiqués, des chiens sauvages. Franchement, dans toute mon histoire, il y a des tellement de choses que je n’ai aucune idée de comment me rendre compte de si cette histoire est vraie ou pas.Je ne pourrais jamais me souvenir de lui et de ces formes. Boarf, les règles tu sais… De toute façon, à ma vie suivante je t’aurais effacé. J’ai bien effacé mon fils de mon histoire alors….

Ensuite, j’ai un peu l’impression de partir en grand n’importe quoi. Pas besoin d’armure. Un sourire sur les lèvres et je lève les yeux au ciel. Il suffit d’être sincère. Mais, voilà qu’il me demande ce que moi j’en penserais. Je me blottis un peu plus contre lui. Tu sais, j’ai l’impression de t’avoir attendu toute ma vie… Alors, même si ça ne fait pas longtemps, nous deux, même si c’est totalement fou, je crois que je dirais oui. Là, maintenant tout de suite, je dirais oui. On pourrait trouver un prêtre et nous marier dans la minute, ça me semblerait… normal. Peut être que ce serait la plus grosse erreur de toute ma vie. Peut être que je le regretterais ensuite. Mais, pour le coup, je dirais oui. Sans même hésiter.



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Mar 29 Mar - 13:56

J'ai finalement eu une idée, non plutôt deux idées et je n'allais pas rester sans lui en parler, commençant par la note d'humour qui me caractérise tant :
- Je te montrerai comment je suis en chien... Tu pourras en profiter pour me promener si tu veux...
Bien que cette dernière remarque ne me plaisait guère, elle avait le mérite de me faire imaginer la scène et de me faire rire... mais j'ai repris un ton sérieux en lui disant mon autre idée.
- As-tu pensé à voir quelqu'un qui pourrait t'aider à te rappeler ? Un sorcier peut être ? J'en sais rien, j'dis ça comme ça.
C'était une idée comme une autre avant qu'elle me dit qu'elle ne se rappellerai plus de moi si elle venait à avoir une nouvelle fois, une nouvelle apparence, une nouvelle existence, j'ai serré sa main dans la mienne en fronçant les sourcils.
- Si ça venait à arriver, je partirai à ta recherche... après tout, j'ai toujours réussi à te retrouver, non ?

La conversation s'en est retourné à tout et n'importe quoi, parlant d'armure, d'attente et de quoi... se marier ? Dire oui, même là... non, pas là, pas maintenant alors que je suis à moitié à poil, à l'infirmerie et à moitié déchiqueté par mon raptor, non.
- Combattre un dragon sans armure et seulement armé de la sincérité ? T'es sur ?
ça m'a fait rire, j'imaginai combattre un dragon à l'aide de ma sincérité, j'en suis capable déjà? Pas sur, sauf avec Ashley.
- J'ai longtemps attendu moi aussi Ashley, je t'aime, mais je ne peux pas te demander en mariage.. pas comme ça, tu mérite mieux.


Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Jeu 31 Mar - 0:11

J’aurais le droit de te mettre un collier rose à paillette ? Un sourire sur les lèvres et je laisse la conversation dériver sur autre chose. Sur cette magie que nous utilisons et sur cette chose étrange qu’il se passe avec moi. Avec mes souvenirs. Je m’essaie à la méditation en ce moment. Voilà ce que je réponds à son idée d’utiliser un sorcier pour me permettre de retrouver la mémoire. Si un télépathe ne peut rien pour moi, alors peu de monde le pourra. Je soupire tristement à cette idée. Les souvenirs reviendront bien un jour ou l’autre. Oui, tu as toujours réussi à me retrouver. Mais, pour l’heure c’est terminé. J’ai vécu toutes les vies que le sort m’imposait.

La conversation dérive ensuite sur autre chose. De plus intime. De plus personnel. Et, j’ouvre mon cœur à Evan. Je lui dis que je me verrais bien me marier avec lui. Après tout, on l’a mérité non ? On a mérité de se reposer enfin. D’arrêter de fuir. Ah bah ça c’est sûr. Je veux une bague. Et une jolie hein. Un rire monte à ma poitrine. Et puis, Las Vegas a été détruite avec l’Amérique. Impossible d’y aller, donc. Je relève les yeux vers lui. Repose toi maintenant. On ira a la fête foraine demain. Avant qu’elle ne s’en aille pour laisser place au mois de novembre pluvieux et à sa fichue bruine qui va m’occuper à l’infirmerie jour et nuit pour guérir les rhumes des étudiants. Et puis, décembre arrivera et je prendrais des vacances bien méritées. On ira skier. J’adore skier.



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




♫ Chaton Vampire ♫
avatar
Evan Black
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 238 ► Date d'inscription : 24/06/2015
► Crédits : 3570 ► Pouvoirs : ♪ Pouvoir Elémentaire • Métallokinésie
♪ Pouvoir Psychique • Métamorphose
♪ Pouvoirs communs • Télékinésie, Résistance, Vision améliorée
♪ Pouvoir de Race Spéciale • Main des Illusions


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Ven 15 Avr - 13:39

Un collier rose à paillette? Grand dieu non! Je n'avais vraiment pas envie de mettre un collier rose à paillette, je suis un mec merde ! Il faut qu'il soit bleu, c'est mieux pour mon teint...
« Bleu à paillette, d'accord, pas rose... » J'ai rigolé à ma réponse tout en observant ma Ashley jusqu'à ce que la conversation ne dérive une fois de plus.
La méditation, ça pourrait aider en effet, « Tu fais bien, en plus ça aura le mérite de te calmer quelques peu... tu es un peu trop excité... en dehors du lit... il faudrait que t'arrive à canaliser tout ça, ça pourrait être encore plus torride... non ? »
Je lui ai tiré la langue tout en lui faisant un grognement excité, c'est malin j'avais maintenant envie qu'elle me saute dessus, mais la conversation fut tellement sérieuse que ça m'a détourné des envies du moment.
« ça tombe bien que ça soit terminé, tu es tellement belle comme ça! » Je l'adorais dans ce corps, avec ce caractère, elle était parfaite et j'aimerai que ça reste ainsi pour l'éternité.
Le mariage est revenu sur le tapis, elle voulait une bague, je me doutait bien qu'elle en voudrait une et je tâcherai de trouver la plus parfaite des bagues, pour la plus parfaite des femmes.
« Ne t'en fais pas pour ça et pour le mariage, je préférerai le faire par ici... parce qu'à Las Vegas, ça n'a pas vraiment de valeur... alors qu'ici, ça serait plus officiel. »
Voilà que je commençais à me faire des plans du mariage, d'où il faudrait le faire, une vraie fille, j'ai secoué la tête pour chasser ces idées et me concentrer sur ma petite-amie.
« J'aurai bien envie d'autre chose que me reposer tu sais... » Levant un sourcil, interrogateur en me demandant si elle comprenait le sous entendu, je lui ai pris le menton d'un doigt pour lever sa bouche vers la mienne et je lui ai déposé un baiser langoureux.
Revenir en haut Aller en bas




• Caramel mou •
avatar
Ashley Peyredragon
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 429 ► Date d'inscription : 20/03/2014
► Crédits : 3501 ► Chambre : 1-4 ► Pouvoirs : Guérison
Metallokinésie
Magie des Dieux Oubliés


MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan] Sam 23 Avr - 15:50

Non, rose. Je lui fais un sourire amusé et puis, la conversation dérive. Décidément, nous passons énormément de temps à passer d’un sujet à l’autre, aujourd’hui. C’est le jour des confidences. Je lui fais un sourire amusé et secoue la tête de droite à gauche. Oui. Cela pourrait aider. Je souris et hausse les épaules. Evidemment, il faut que Evan ramène tout au sexe. Encore. Je vais finir par acheter des menottes au Point G juste pour te montrer à quel point ça peut être torride quand tu ne me retire pas tous mes vêtements en quatre minutes. Je me penche vers lui et lui fais un sourire narquois.Je crois bien que j’ai été stripteaseuse dans ma dernière vie… Mais, pour l’heure je n’ai jamais eu le temps e tester la théorie. Parce qu’il ne m’en laisse pas le temps. Pour être franche, je ne ressens aucune honte à mon ancien métier. Il faut bien gagner sa vie, non ? J’ai découvert, l’an dernier lors d’un voyage scolaire, que j’avais d’autres sources de revenu, désormais. Ce manoir en écosse, un compte en banque très bien fournis, dont le nom a été changé systématiquement pour celui que j’utilise actuellement, par je ne sais quelle magie… Oui, vraiment c’est une chose étrange.

J’ai toujours eu la même apparence, idiot. Mis à part ma couleur de cheveux que j’ai éclaircie… Tout a toujours été identique. Je dois avouer que ça me fais me poser quelques questions. Que faisait une femme noire en Avalon au 10° siècle ? Parce que, je suis clairement une métisse. Et, je n’ai pas vraiment souvenir qu’il y avait des noirs dans cette partie du monde selon mes cours d’histoire. Du coup, pour le coup… Je me demande bien qui je suis. J’aimerais tellement pouvoir me rappeler de Danaë, la première de mes « moi » plus clairement.

Et puis la conversation dérive sur le sujet du mariage. Et puis, Las Vegas est un tas de ruine maintenant. Je fais une grimace. Depuis la « fin du monde », l’Amérique est un tas de cendres et, ce que les humains ne savent pas : c’est que c’est infesté de démons, désormais.

Je laisse Evan m’embrasser en comprenant parfaitement ce qu’il a en tête. Je souris avec un air mutin sur les traits après qu’il ait lâché mes lèvres. Je tends la main et utilise ma métallokinésie pour fermer la porte à double tour et baisser le store. Impossible qu’on soit dérangés. Impossible. Ma main joue avec sa chemise d’hôpital et je hausse un sourcil. Je n’ai jamais couché avec un de mes patients…



Ashley Peyredragon
Clever as the Devil and twice as pretty.•MP
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vilains Raptors, vilains [Evan]

Revenir en haut Aller en bas

Vilains Raptors, vilains [Evan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jeux de mains, jeux de vilains || ft. Felindra
» "Trois p'tits chats, trois vilains petits fripons ~"
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Quelque vilains dans la Légende
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: L'hôpital :: Chambres-