RSS
RSS


Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Paris. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble êre au bord du gouffre, et l'Institut le dernier rempart contre la fin du monde... Mais, est ce que ce sera suffisant ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue 02
Et si vous veniez gagner un nouveau pouvoir ?
01/08/2013
Ouverture du forum. Nous avons deux ans !
Intrigue suivie : le Graal
D'étranges livres... Quatre livres pourraient vous mener jusqu'au Graal
Où sont ils ? Pourquoi ont ils été créés ? venez trouver les réponses ici
Bienvenue
Soyez les bienvenus dans notre petite famille ! On n'attend que vous ;)

Partagez| .

Comment se perdre en 10 leçons [Elladan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité
Invité



MessageSujet: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Mer 8 Juil - 23:29

Julien avait décidé d'aller courir un peu après un moment passé à s'entrainer dans l'immeuble des chasseurs, munis d'un short de basket, un débardeur noir et des chaussures de sport . Il se mit en route vers la montagne de la faim, ce nom l'avait toujours fait rire, lui qui était un ventre sur patte c'était un comble .

Après quelques minutes de course et avec un talent qui était bien à lui, Julien s’aperçut qu'il avait quitté le sentier et c’était lancer dans un tout petit chemin de terre à peine visible car bien sure il avait décidé d'aller courir de nuit c'est tellement plus simple pour éviter de se perdre . Continuant sur sa lancée en espérant qu'il puisse retrouver le sentier plus loin sur sa route, oui il y avait un peu de fierté dans tout sa et un vrai Fáfnir doit toujours se débrouiller par les moyens qu'il a à sa disposition.

Après plus de trois quarts d'heure de course et n'ayant toujours pas retrouvé son chemin parmi les roches et les divers chemins empruntés au fur et à mesure du temps , il fallait bien avouer qu'il était un professionnel pour se perdre . Par contre il n'était pas un pro pour retrouver son chemin loin de là , après s’être arrêté essoufflé et voulant boire un coup, il s’aperçut d'un léger détail qu'il venait d'oublier dans l'immeuble des chasseurs ... Son sac à dos , avec eau et nourriture dedans qu'il avait soigneusement préparé avant de partir.

Légèrement dépiter de cette maladresse, il se mit assis sur un rocher et se dit à voix haute .

- mais bordel, je suis un abruti ! Pourquoi il faut toujours que j'oublie quelque chose , ce n'est pas comme si j'avais oublié mon portable, heureusement?

En vérifiant dans ces poches, il soupira de désespoir, car son téléphone était aux abonnés absents lui aussi . Puis il se leva avançant d'un pas léger tout en regardant autour de lui pour voir s'il n’apercevait pas un sentier, pour tenter de se sortir de cette situation désagréable . Puis dans un craquement sourd venant de son côté gauche il y porta son attention tout en restant à distance.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Mer 8 Juil - 23:59

Depuis la forêt de Farlym, où vivent les elfes, certains de nos anciens et de nos gardes les plus expérimentés sentent que quelque chose se trame dans les montagnes de la faim. Quelque chose se réveille, sans que nous ne sachions en définir la nature, et je dois avouer que même moi qui ne possède pas une once de sang d'elfe dans les veines malgré que j'ai longtemps vécu parmi ce peuple - quoi, 280 de mes 291années, peut-être -, je ressens quelque chose que je ne sais pas expliquer, comme une sorte de crainte subconsciente.
Autant dire qu'il n'a été nécessaire que de peu de persuasion pour entrainer quelques elfes hors des sentiers habituels de la garde - sans pour autant la délester, on n'est pas assez bêtes pour laisser l'école sans surveillance pendant qu'on va jouer les aventuriers dans les montagnes, non, mes cinq camarades et moi-même sommes tous en congés aujourd'hui - et après être sortis de la forêt, les hauteurs des montagnes s'élèvent désormais face à nous.
La nuit est tombée depuis un moment déjà, et c'est à la lampe torche et à la faveur de la lumière de la pleine lune que nous nous déplaçons, décidant assez rapidement de nous séparer pour étudier plus de terrain - comme à six pour fouiller la montagne nous cherchons tout de même l'épingle dans la botte de paille, et même la poussière dans la botte de paille, en fait -, nous donnant rendez-vous en un point précis au lever du soleil, ainsi qu'un signal à envoyer si jamais l'un de nous trouve quelque chose.
Et comme l'imbécile heureux que je sais être, trouvant que les évidences sont faites pour avoir été trouvées depuis longtemps et donc que suivre le sentier est une belle connerie à ne faire que si l'on ne veut rien trouver. Voilà pourquoi, le sentier, je m'en éloigne quasiment aussitôt, baladant ma lampe torche sur les parois rocheuses en quête d'une grotte ou d'une fissure dans la pierre pouvant expliquer la présence d'une créature ou une autre. Ou l’éruption d'un volcan, ou j'en sais rien moi. On me demande de chercher un truc, on m'a pas dit quoi.

Dites, le truc que je vois dans le rayon de ma lampe de poche, ça peut être ce qu'on cherche? Ah non, ça a l'air humain, ou faé, parce que humain, par ici, ça m'étonnerait. Je marche donc dans cette direction, ma main libre se posant sur le pommeau de mon épée, jusqu'à ce qu'une pierre se délogeant de la masse sous mon pied me fasse glisser et que je descende de trois mètres, entrainé par la légère chute de pierres. Zut, y a que moi pour ne pas savoir où poser ses pieds! J'espère au moins ne pas avoir abimé mon blouson, c'est que j'l'ai pas volé cui là!

Je me redresse finalement pour m'éloigner de la chute de pierres en deux pas rapides et récupérer ma lampe torche pour reprendre ma route en direction de la silhouette humanoïde que je vois face à moi. Bon, à votre avis, allié ou ennemi? Je ne vais pas tarder à le découvrir.

"Hé l'ami, qu'est-ce que vous faites ici?"
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Jeu 9 Juil - 15:07

Se retrouvant dans une situation tellement pénible qu'il commençait a s'énerver tout seul , oui encore une magnifique facette de sa personnalité qui faisait de lui un homme soit aimé , soit détester pour ces humeurs massacrantes .Apercevant une lueur de lampe torche venant de derrière moi je me retourne et là je me retrouvai avec la lumière de ce lampe-torche en plein visage montant une de mes mains jusqu’à mes yeux pour éviter d’être trop ébloui et j'entendis une voix masculine se porter à moi .

- hé l'ami, qu'est-ce que vos faites ici?

Restant sur mes gardes je tentai de voir la personne qui se trouver face à moi, gardant ma main au niveau de mes yeux je lui répondis d'une voix sèche .

- Hey, tu pourrais baisser ta lampe-torche car tu les un peu entrains de m’aveugler . Je me suis perdus j'étais partis courir et avec ma chance légendaire je me retrouve ici . Et vous donc que faites vous ici en cette heure-ci tardive ?

Marmonnant quelques insultes en Russe par rapport à cette lampe torche qui s'abaissa quittant mon visage , je fut surpris de voir que c’était un homme plutôt bien habillé pour le milieu dans lequel on se trouvait . Puis je repris sur un ton suspicieux .

- Mais tu peux m'expliquer se que tu fais ici , habillé de la sorte et en pleine nuit ? Il est un peu tard pour faire une simple balade en montagne . Excuse moi d’être malpolis , je me présente , Julien Karhazov , je suis un chasseur .

Fouillant dans les poches arrière de mon jogging je sortis un paquet de cigarettes et mon briquet pour me détendre un peu, je n'aime pas que l'on me surprenne de cette façon, heureusement que je n'ai pas mon équipement car ça aurait pu mal se passer . Mais bon cette journée est un peu la journée de la loose . Il y avait un peu trop de questions qui se poser quant à la présence de cette homme près de cette montagne . En tout ces il n'a pas l'air d'etre hostile, du moins pour le moment sinon il aurait déjà essayé de me nuire..
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Jeu 9 Juil - 22:32

Oui, toute personne intelligente fait trois fois le tour de l'individu inconnu en face d'elle avant de l'invectiver, mais je n'ai jamais eu la prétention d'être intelligent. Alors je l'interpelle, et en prime, je lui braque ma lampe torche dans les yeux. Ça c'était pas volontaire pour un sou, d'ailleurs je baisse la dite lampe à la seconde ou mon vis à vis m'en fait la remarque, m'excusant rapidement du fait.

Parti courir à cette heure-ci? Ou comme nous il a pris son départ dans la journée et s'est fait rattraper par la nuit? Allez savoir, je viens peut-être de tomber nez à nez avec mon équivalent cérébral, laissez moi profiter deux minutes du moment avant de me dire que non, je reste le pire cas désespéré de l'école.

"Un peu loin pour aller courir en effet, c'est à se demander ce que t'as fumé pour te retrouver pommé dans les parages."

C'est l’hôpital qui se fout de la charité, je le sais parfaitement. Depuis les trois siècles que je traine mes basques par ici, je commence à reconnaitre un peu l'endroit et pourtant certaines de mes soirées animées me laissent dans des endroits inconnus, que ce soit au sein du parc de l'école ou en plein centre ville de Paris, d'ailleurs. Mais à ma connaissance, je ne connais pas cet homme, et il ne devrait donc normalement pas me connaitre, je peux donc mettre de coté la mauvaise réputation que je me traine depuis des décennies, et que ma chère et tendre belle famille contribue à "améliorer".

"Je fais partie des gardes de l'école," Oui je sais bien qu'on sait tous que les gardes de l'école sont les elfes, et que je n'ai franchement pas le physique de la race. "Longue histoire, et nous avons été envoyé dans les montagnes. Désolé l'ami, je ne donnerai pas plus de détails, même à un chasseur, je n'ai guère envie de répondre à mes supérieurs d'une faute quelconque ce soir."

Je le laisse allumer sa cigarette en songeant que je ferai bien de même avant de lui tendre la main pour conclure les présentations, me présentant donc à mon tour.

"Elladan, j'appartiens aux gardes de cette école. Au désespoir de certains."

Elladan, tais toi, tout de suite. On avait pas dit de mettre de coté la mauvaise réputation et tout le bataclan? Alors pourquoi tendre une perche qu'il va probablement t'arracher des mains? Je fourre les mains dans mes poches pour sortir à mon tour un paquet de cigarettes, n'utilisant cependant pas de briquet mais mon pouvoir pour m'en allumer une, un des rares trucs que je sache faire avec sans en perdre totalement le contrôle. Et oui William, quand ça peut me servir dans la vie de tous les jours, je sais retenir une ou deux de tes leçons ... même si je cherche encore la seconde que j'ai retenu à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Jeu 9 Juil - 23:22

Un garde de l'école, ici . Et le fait qu'il ne m'en dise pas plus sur les raisons qui les ont amenés ici ne me rassure pas . Apercevant une épée je restai à bonne distance quand même jusqu'au moment où il me tendit la main pour sceller cette présentation . Je gardai la poigne pour l'attirer un peu vers moi en regardant son épée . Et tout en souriant d'un air mesquin je lui demandai.

- Et ton épée cher Elladan, c'est pour la décoration . Même si je ne suis pas de l'institut, je me trouve ici donc si je dois craindre quelque chose, je souhaite en être informé . Sinon je me verrais obliger à chercher un ou deux de tes collègues pour leurs demandés ce qui se passe . Mais tout en leur indiquant que tu n'as pas informé un chasseur qui pourrait vous aider même si je ne suis pas dans un tenu faite pour . Mais je pense que tu ne souhaites pas que ça se passe comme ça .

Lui recrachant doucement ma fumée dans le visage en relâchant sa main, un air on ne peut plus sérieux sur mon visage de marbre . Je n'aimais pas que l'on me cache des choses, surtout si ça me met dans une mauvaise posture . Me reculant légèrement tout en l'observant dans sa posture, on dirait plutôt un enquêteur avec un petit coter Anglais plutôt qu'un garde de l'institut. Et puis un homme de plus pour les aidés a rechercher le problème qui avait l'air de tellement les dérangés . Me mettant accroupis sur le rocher derrière moi sans le quitter des yeux je repris sur un ton plus amicale .

- Et puis tes supérieurs ne seront surement pas contre un homme en plus pour les aider . À moins que vous ne vouliez pas que d'autres personnes s'amusent avec vous .

Affichant un large sourire en coin , comme pour lancer une petite pique dans la fierté de cet homme . Et enchainant dans cette discussion je lui avouai.

- En plus il y a longtemps que je n'ai pas pu me défouler ces temps-ci ! Donc s'il y a un moyen pour que je puisse m'amuser je ne dirais pas non !

Écrasant ma cigarette et m'en sortant une autre pour me détendre car l'envie d'aventure et de combat me donnait des pulsions d'adrénaline rien que d'y penser . Et pour lui montrer que moi aussi je manie, la pyrokinésie, j’allumai ma cigarette en mettant le feu à mon index que je posai délicatement sur le bout de ce poison mais qui me faisait tellement de bien . Puis je lui murmura dans un ton plus sordide .

- Tu sais si on vient a travaillé ensemble il vaut mieux que tu saches se que je suis réellement .

Marquant une pause en savourant une longue bouffée de cigarette . Je repris mes yeux montrant mon petit coté sordide lorsque mon envie d'aventure reprend le dessus .

- Je suis un Fáfnir, assez vieux pour avoir traversé quelques siècles . Espérons que ce que tu cherches toi et les tiens ne soient pas immunisés au feu, sinon nous nous retrouverions inutiles face à ça . Au pire des cas je pourrais prendre ma forme originelle pour espérer prendre la fuite si nécessaire.

Me mettant assis en tailleur pour voir si ma proposition lui plaît . Dans le cas contraire je lui demanderais le chemin pour repartir .
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Ven 10 Juil - 0:31

HRP : j'avais totalement zappé l'épée xD
dsl de la longueur, me suis laissé emporter x)



Mon épée? Ah ouais, j'ai mon épée sur moi. En général je préfère mon arc, mais je ne possède pas la vision nocturne de mes collègues et ne puis guère à la fois tenir ma torche et user de mon arc, il me manquerait une main pour cela. Raison pour laquelle j'ai eu une préférence pour mon épée ce soir. Ainsi que pour la dague placée, à son habitude, à l'intérieur de mon blouson.

"Peut-être, va savoir."

Il me met un peu au pied du mur là. D'un coté, il a raison sur le fait qu'il ai parfaitement le droit d'être mis au courant de la menace qu'il court à être ici, si menace il y a réellement. De l'autre, Denetor me tuera d'avoir entrainer un "inconnu" dans les affaires de ses hommes, même s'il s'agit d'un chasseur. Je tergiverse, portant ma cigarette à mes lèvres pour dissimuler l'expression confuse qui doit être en train de naitre sur mon visage. Au bout d'un moment, j'expire lentement la fumée, me moquant bien qu'il me balance la sienne en pleine figure, avant de reprendre la parole.

"Les elfes n'aiment guère que l'on se mêle de leurs affaires. S'il n'y avait que mon supérieur, je ne ferais plus partie des troupes depuis quelques temps déjà, mais il n'a pas encore trouvé de prétexte pour me virer obtenant l'ensemble des voix de son peuple. Pour résumer, il m'a élevé, et les autres le jugent responsable de moi pour cela."

D'un autre coté, on n'est que six à explorer ces montagnes, suffisamment éparpillés pour qu'il soit même probable que nous ne sachions intervenir à temps si l'un de nous appelle du secours. Une personne de plus pourrait se montrer utile ... Je finis ma cigarette avant de soupirer et balancer le mégot plus loin dans les rochers avant de hocher la tête, sentant que de toute façon, je ne saurais m'en dépatouiller. Alors autant qu'il serve à quelque chose plutôt que me coller aux basques sans utilité, non?

"Nous ne savons pas exactement ce que nous cherchons. C'est comme une intuition. Les elfes sont proches de la nature, et la connaissent mieux que personne, et ils sentent que quelque chose n'est pas normal dans ces montagnes. Je parviens presque à le sentir également. "

Tiens, c'est aussi un pyro celui-là. D'un coté, j'aime autant. Me retrouver en mission avec un hydro, c'est pas vraiment la joie, prendre ma douche, le matin ça me suffit. Et si je veux en prendre une seconde, je saute dans ma mare. Tiens, ça me fait penser que ça fait longtemps que je n'y ai pas jeté Lucy à l'eau, dans ma mare, faudra que j'y envoie un sms pour qu'elle vienne passer le bonjour à sa nounou préférée, cette petite demoiselle. Bon, je m'égare. Un fafnir hein? C'est qu'ils deviennent presque nombreux dans le coin ces trucs là, ou alors ils comptent faire de Paris leur nouveau nid. Pas sur qu'avec les humains et leur "chasse au monstres", ce soit la meilleure idée du monde, mais je ne suis pas là pour juger.

"Le genre de créature que je préfère avoir en ami qu'en ennemi. Pour ma part, me demande pas ce que je suis. Les elfes m'ont élevé, c'est tout ce que j'en sais. Et connaitre ma garce de mère n'est pas dans mes projets d'avenir."

Et mon salaud de père, vous me direz? Combien de mecs laissent des gosses trainer sans avoir seulement la moindre idée de leur existence? J'en suis peut-être, en fait, et je m'en fous totalement. En revanche, c'est pas évident pour une mère de ne pas connaitre l'existence du gosses qu'elle a porté neuf mois avant qu'il ne lui déchire les chairs pour sortir de là. Donc oui, "garce de mère". C'est tout ce que j'ai à dire à ce sujet.

"Et bien, en route alors. Du moment que les elfes ne sont pas au courant de notre association. J'ai beau avoir passé l'âge de rentrer chez "papa" le soir, il serait tout à fait capable de défoncer ma porte d'entrée et assommer mon chien pour venir me briser les noix à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit où il entendrait parler de cette histoire."
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Ven 10 Juil - 16:14

J'avais l'impression de me retrouver face au désespoir de la vie, il sous-entendait souvent soit de la répression envers lui venant des elfes ou d'une crainte inspirée par le même peuple . Les elfes, ces végétariens qui se pensent plus intelligent que tout le monde mais il ne faut pas oublier qu'au jour où ils seront dans une mauvaise situation et que personne ne leur tendra la main tel sera le destin de se faire détester par les autres peuples . Pour donner mon point de vue à l'homme avec qui j'étais entrains de marché je lui répondis .

- Tu sais je ne porte pas les elfes dans mon estime, pour moi ils se pensent supérieur à la plupart d'entre nous qui peuplons le monde . Mais qui sera là pour leur venir en aide si un jour ils se retrouvent dans une situation qui les mènera à leurs pertes ? En tout cas , je serais le premier à me retourner et les laissaient à chercher une aide qu'ils ne méritent pas selon moi .

Marchant aux côtés d'Elledan, je continuai de fumer, scrutant autour de nous pour éviter de se faire surprendre, par la chose ou la personne qu'ils cherchaient . Et aussi pour surveiller les elfes qui pourraient venir interrompre le calme de la nuit . Bon il était vrai que je fume beaucoup ces temps-ci, mais avec le stress de peu être croisé, des elfes, ou d'autres trucs bizarres . En pleine nuit , avec un mec qui m'est totalement inconnu à mes côtés, sans mon équipement, sans mes armes, je peux dire que je ne me sens pas trop rassurer ! Puis une question me traversa l'esprit et je ne put m’empêcher de lui demander .

- Tu n'as jamais voulu savoir ce que tu es réellement . Car c'est ton identité propre . Exemple, moi qui suis un Fáfnir, j'ai toujours voulu connaitre mon but et mes origines . Mais toi tu n'es pas curieux de savoir d'où tu viens .

J'étais à la fois méfiant et intrigué, comment une personne ne peut pas savoir d'où elle vient ? Même chercher à savoir d'où elle vient est limite un réflexe chez certaines personnes . J'étais perplexe, me demandant qui pouvais être cet homme, car il y a un dicton Fáfnir . "Qui ne connaît pas d'où il vient, ne pourras jamais progresser en son être ." C'est peut-être pour cette raison qu'il se plaint souvent de son quotidien et de ceux avec qui il vit . Puis je lui affirmai une chose que j'étais totalement sûr qu'il comprendrait sur sa vie.

- Tu sais Elladan, ne laisse personne te juger sur ce que tu reflètes, mais montres leurs ce dont tu es capable !

Nous marchions pendant plusieurs minutes déjà et la nuit aller être encore longue, mais pour le moment tout nous passer bien . Un peu trop bien même, mais bon peut-être qu'après tout c'était dans l'ordre des choses , mais il valait mieux rester sur ces gardes . Nous ne savions pas si nous étions réellement seuls . Je n'avais pas froid malgré la fraicheur de cette nuit, heureusement que j'ai connu des milieux plus extrêmes en matière de température . Puis je posai une dernière question à Elladan.

- Tu es garde de l'institut depuis longtemps ? Car il fut un temps où j'avais était étudiant ici .

M'allumant une dernière cigarette pour me décider d'arrêter de fumer après celle-ci .
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Ven 10 Juil - 17:31

Sincèrement, je pense que n'importe quel elfe à peu près futé devrait comprendre qu'un fafnir est plus haut placé que lui dans la chaine alimentaire. Enfin je crois. Faudrait que je demande à Lenwë ce qu'il en pense. C'est pas qu'il va jouer au plus malin avec les crocodiles celui là, mais un peu quand même. Donc un fafnir, ça reste dans les cordes de ce qu'il est capable de provoquer.

"J'ai pensé être des leurs pendant longtemps. Enfin, à moitié. C'est d'ailleurs d'où vient mon nom. Elladan, ça veut dire "semi elfe", dans la langue elfique. Enfin, j'ai beau avoir de bons amis parmi ceux de cette race, j'ai toujours renié ma belle-famille. Je considère les plus anciens des profs de cette école davantage comme ma famille qu'eux. Tout comme chacun de ces étudiants sont un peu mes frères et sœurs."

Je braque la lampe torche devant nous pour éclairer nos pas pendant que nous marchons, réfléchissant aux parole du dragon à coté de moi. Savoir ce que je suis réellement, c'est se plonger le nez dans une histoire pas nette. Imaginez que je découvre être le gosse d'une femme à coté de qui je passe tous les jours, ou le gosse d'un démon? Non, ne pas savoir, ça me réussit très bien, et en prime, ça ne m'empêche pas de vivre. Survivre. Meilleur terme. Car il y a bien longtemps que j'ai cessé de vivre. Faire le con, paraitre toujours ce sale gosse insouciant que j'étais il y a trois siècles et rire de tout et de rien, de face, ça gère. Mais à l'intérieur, je suis suffisamment torturé pour qu'aucun empathe futé ou non ne tente d'y entrer. Sont pas tous totalement fêlés de la caboche.

"L'ignorance vaut mieux qu'une vérité insupportable. Tant que je n'en sais rien je ne peux que supposer, le jour où je le saurais, je ne pourrais que le craindre. Et il y a bien assez de tourments dans ma vie pour ne pas rajouter celui-là."

Ce dont je suis capable hein? Dites ça à Denetor. Selon lui je ne suis capable que de m'attirer des ennuis, et mon expérience personnelle me prouve qu'il a raison sur ce point. Regardez donc, 150ans que William tente de m'apprendre à utiliser ma pyrokinésie, et je sais tout juste allumer ma cigarette sans me carboniser au passage. Si, un truc que je sais faire, c'est être au mauvais endroit au mauvais moment en matière de démons. Les attaques dont je suis ressorti blessé, entre Belial, les zombies et j'en passe, j'ai cessé de les compter. Mais je suis toujours là, alors, bon gré mal gré, je dois être bon pour survivre quand même.

"Sincèrement, j'en sais rien. J'ai 291ans, et ça fait 291ans que je traine ici. Je dirai que j'avais à peu près 50ans quand j'ai intégré la garde. Enfin, c'est un anniversaire que je n'ai jamais souhaité, je n'en ai aucune fierté. On m'a casé là parce qu'on savait pas me mettre ailleurs, basta. Et aujourd'hui, c'est uniquement pour les jeunes de cette école que je reste en poste, parce que je suis l'une des rares barrières entre eux et l'intransigeance légendaire de mon beau-père et mon beau-frère. Avec eux, le couvre feu se doit d'être respecté. Pour ma part, j'aime pas les couvre-feux."

Juste. Je me considère comme un grand fumeur, capable de vider deux paquets sans les voir passer. Mais celui là, il me bat à plate couture, oui oui, plate couture!
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Sam 11 Juil - 12:05

Un semi-elfe qui faisait partie de la garde depuis cinquante ans environs, tout ceci devenait clair pour moi, mais heureusement que ce n'était pas un elfe de sang pur car je pense que les choses auraient pris une autre tournure . Oui je déteste les elfes, ne me demandez pas pour quelle raison, les rares que j'ai pu croiser dans ma longue vie ont connu mille tourments via les rumeurs qui couraient sur mon nom à travers les âges . Tel Rollo ayant défié le grand Ragnar Lodbrock, certains ont voulu que je soient indulgent envers eut après un combat . Mais à cette époque si lointaine, je n'étais pas du genre à laisser la vie à qui que ce soit après m'avoir fait un tel affront. Je n'ai été connus que sous un seul surnom, Le Baron Samedi , celui qui ne laisser aucune chance à ses ennemis . Laissant des cadavres sur ma route, chacune de mes victimes se retrouvant au milieu d'un cercle de flamme . Seul une personne pouvait m'identifier mais je n'avais aucune façon de pouvoir la retrouver mise à part avec de la chance, pour l'heure tout ceci n'était qu'une histoire que je ne racontais pas à tout le monde . Peu de personnes étaient au courant de ce passé sinistre de ma vie et voilà pourquoi j'aime tant me battre, l'odeur et le gout du sang . Il est soumis à un couvre-feu , quel genre d'homme peut se laisser autant guider par des oreilles pointues qui se pensent tout permis . Je ne rajouterais rien à ce sujet pour éviter que les mots dépassent ma pensée, mais je savais déjà ce que j'aurais ajouté à tout cela . Surement dans la langue Fafnir pour éviter que le jeune semi-elfe ne puisse comprendre . Puis je me posai une question .

- S'ils te détestent tous, pourquoi ne tentes-tu pas de leurs prouvés ce que tu vaux dans tes valeurs ? Que ce soi dans le combat, comme dans tes sages paroles . Car tu sais trouver les mots pour montrer à un Fáfnir que toutes tes paroles ne sont pas que plainte et désespoir. Et ne me dit pas que tu ne vaux rien , à moins que tu préfères mentir à un Fafnir ?

M'allumant une nouvelle cigarette, oui, encore une . Je rajoutai.

- Écoute bien mes paroles jeune semi-elfe . "Là où le sage est incompris il lui suffit d'apaiser les cœurs pour ne pas sombrer dans la folie ." Retiens les , chaque citation que je pourrais te transmettre viennent de grands hommes qui ont peuplé ce monde.

Savourant cette nouvelle cigarette comme si c'était la dernière, oui j'avais dérogé à ma règle, mais qui pourrais m'en blâmer ? Personne, nous étions dans les flans de cette montagne, le danger nous guettant surement de toute part . Mais je ne faiblirais pas face à une éventuelle menace et jamais je ne reculerais, tel est mon choix et tel est ma fierté "Combattre ou Périr, car à jamais je suis et je resterais un Fáfnir ."Posant mon pied sur une roche légèrement surélever, scrutant les horizons . Paris et ses environs étaient vraiment une ville que j'aime par-dessus tout, elle n'avait pas la même façon de s'étendre que les autres villes à travers le monde et c'est ce détail qui faisait de cette ville, une ville où je voulais vivre . Puis je repris sans regarder Elladan , d'un air plus sérieux , ma cigarette fumante sur le bord de mes lèvres .

- Si l'on vient à combattre ce soir , ne reste pas dans mes pattes, et ne me gêne pas dans mes mouvements . Sinon je te le ferais payer .

Affichant un léger sourire sadique tout en continuant de regarder l'horizon , fermant mes poings comme si j'étais prêt à en découdre dans les quelques minutes à venir .
Revenir en haut Aller en bas




✱ PNJ ✱
La Direction
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 899 ► Date d'inscription : 15/07/2013
► Crédits : 2300 ► Chambre : toutes ► Pouvoirs : - Bannissement temporaire
- Bannissement définitif
- Suppression de compte
- Sanctions en tout genre
- Tortureur en intrigues.


MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Dim 12 Juil - 17:52


Comment se perdre en 10 leçons
Elladan & Julien

Vous êtes perdus, pour cela il n'y a plus à tergiverser. L'un comme l'autre, vous ne savez pas d'où vous venez, ni même où aller pour vous sortir de là. Les montagnes sont traitres et elles portent bien leur nom, car si le danger ne rôde pas à chaque coin de sentier, vous pouvez mettre des jours et des jours à retourner dans la vallée.

et puis, alors que rien ne laissait prévoir ce qui allait se passer, une liane s'enroule autour de vos jambes et vous tire brutalement sur le sol. a moitié sonnés, vous n'avez d'autre choix que de vous laisser trainer sur une cinquantaine de mètres en vous protégeant le visage, avant que soudainement, après une chute de trois mètres de haut, la liane ne vous libère. Là, vous réalisez rapidement que la lampe s'est brisée dans la chute et que l'épée d'Elladan est aux abonnés absents. Sans armes, il ne vous reste plus qu'à tenter de faire appel à vos pouvoirs... qui ne fonctionnent pas.

Et oui, vous êtes tombés dans l'ancienne carrière d'où on extrayait les brouilleurs de pouvoirs. Aucune magie ne fonctionne ici. Par contre, d'après les grognements que vous entendez, la créature qui a élu domicile dans la carrière et qui a mis en fuite les plus grands guerriers de l'Institut et des Chasseurs, elle, elle est toujours là. Et, pas vraiment jouasse d'avoir été réveillée.

©louha


Vote
Je vous surveille, je fais attention au moindre de vos geste. Je vous manipule et vous mets en danger. N'êtes vous pas là pour ça ? •MP(Lucy)∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Dim 12 Juil - 20:36


Sentant quelque chose me saisir les chevilles, avant de pouvoir comprendre ce qui se passait je fis projeter sur le sol . Protégeant ma tête et sans pouvoir réagir tentant d’apercevoir quelque chose , la seule chose que je voyais c’était cette liane qui me tenait fermement par les chevilles . Le fait de me trainer sur le sol rocheux de cette satanée montagne commençait à me prendre la tête , essayant de me débattre comme je pouvais mais apparemment c'était déjà une situation désespérer . Et soudain, je ne sentais plus le sol sous mon corps endolori par les roches, ayant la mauvaise sensation que les choses commençaient à devenir plus compliquer pour moi percutant le sol lourdement dans un long gémissement de douleur .

Sentant l'étreinte se relâcher autour de mes chevilles, je tentai de me relever avec du mal et la tête légèrement tournante . Reprenant mes moyens avec difficulté je scrutai les environs pour tenter de voir Elladan, apercevant le semi-elfe je me portai à sa hauteur pour voir si tout allait bien . Apparemment inconscient après sa chute, la lampe-torche était hors d'usage et l'épée du jeune semi-elfe surement perdu suite à la petite promenade que l'on a faite sur le sol .

Me redressant et allant au milieu de ce que je trouvais à ressembler à une fosse, mon haut à moitié déchirée, je décidai de le retirer, scrutant ainsi mon corps plein d’éraflure en tous genres sur le corps . Marmonnant des injures dans ma langue natale, je maudissais cette nuit qui avait vraiment mal tourné, regardant le ciel comme dans une ultime répression envers mon destin qui m'avait pas beaucoup apporté de chance ces temps-ci .

Puis dans une grande inspiration en m'allumant une cigarette, mon regard montrant mon énervement et après un long soupir de désespoir je laissai dans un murmure quelques mots .

- Dans quel foutoir je me suis encore fourré moi ?!
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Mar 14 Juil - 11:31

Je ne sais guère si je lui mentirai en lui disant que je ne vaut rien. Après tout, ce qui peut sembler un mensonge pour tous peut être une vérité inaltérable dans la bouche de celui qui y croit dur comme fer. Et un bon à rien, ça je sais parfaitement l'être, aucun doute à ce sujet. Enfin, est-il nécessaire de tourner quinze fois autour du même pot, je n'en suis pas convaincu.

"Peut-être qu'ils me foutent plus ou moins la paix parce qu'ils me jugent bon à rien. On ne sait pas ce que je suis, et si je savais un temps soit peu me donner de l'importance, je verrai des regards de crainte et des pointes d'épées levées vers moi en attendant le jour où je saurais faire montre de ma véritable nature. Les elfes sont des trouillards par nature, s'ils pensaient seulement avoir élevé un truc dangereux, ils ne s'en remettraient pas les pauvres. Puis, j'aime pas les responsabilités, alors monter en grade, pas pour moi. En fait, je crois qu'être un bon à rien, ça me sied à merveille."

Un truc sur lequel je le reprendrais tout de suite en revanche. Non, je ne suis pas semi-elfe, cette époque est révolue et je ne compte pas y retourner un jour. A la limite, si on m'apprenait qu'Amras est mon père, j'l'aime bien lui, c'est bien le seul de cette bande d'idiots à avoir un jour su lever un autre regard sur moi que les autres en sont capables. Mais en attendant, non, je ne suis pas semi-elfe.

"Si tu veux qu'on reste copains à l'avenir. Ne m'appelle pas "semi-elfe". "Elladan" me va très bien, d'autant plus depuis que je sais que l'elfe n'est pas mon géniteur."

Rester dans les pattes d'un dragon en pleine transformation? Aucune envie particulière. Nathan et ses écailles me foutent déjà suffisamment les foies sans y rajouter une transformation complète, alors s'il me dit de rester à 50m, je resterai à 50m. Je ne suis pas trouillard de nature, non, mais je sais respecter la chaine alimentaire des environs. Et croyez moi, je ne tenterai pas de faire face à un dragon. Pas totalement fêlée la guêpe!

En attendant, nous continuons de marcher jusqu'à ce qu'une sensation étrange me fasse hérisser les cheveux derrière la nuque. Quelque chose qui me passe entre les jambes. Serpent? J'aime pas les serpents, brrr. Non, pas un serpent. Une liane. Et merde, les elfes sont jamais là quand on a besoin d'eux, pas vrai? Je me retrouve à terre sans avoir le temps de comprendre ce qui se passe, et voilà que je me fait trainer sans ménagement le long du flanc de la montagne, un bras devant mon visage pour éviter de prendre un mauvais coup. Pas envie de perdre un œil dans la bataille. Comme si se faire trainer n'avait pas suffit, c'est une chute libre qui nous attends pour la fin, et je ne peux que rouler bouler à la réception pour limiter un peu les dégâts et éviter de m'y briser trois côtes. Je me relève difficilement, à quatre pattes d'abord, pour observer le paysage autour de nous, n'y voyant cependant rien d'autre que du noir, du noir et du noir. Bon, génial, j'ai pas de lampe de secours moi. Et c'est pas comme si je savais m'éclairer avec mes flammes. Bah oui, c'est l'objet de la leçon numéro deux, qui dure depuis... 50ans au bas mot. J'l'avais pas dit que Will se tape la tête contre le mur à chacun de nos cours? Heureusement pour moi qu'en échange, je tente d'arrondir les angles avec son idiot de fils, sinon il y a belle lurette qu'il aurait abandonné, le Casper.

Ma main se porte à ma ceinture, comme un réflexe, pour découvrir que mon épée ne s'y trouve plus. Ma dague? Heureusement bien installée dans la poche intérieure de mon blouson, au moins, je serais pas totalement inutile ce soir. La vois du dragon résonne dans le silence ambiant, et j'achève de me relever pour aller le rejoindre, me guidant à ce son, tout en ayant apparemment décidé de me tuer dans les rochers au vu du nombre de chutes par mètre linéaire que je fais. Et bah non, je n'y voit RIEN du tout, alors les pierres, à part à tâtons et encore, je ne saurais deviner leur emplacement non plus.
Revenir en haut Aller en bas




✱ PNJ ✱
La Direction
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 899 ► Date d'inscription : 15/07/2013
► Crédits : 2300 ► Chambre : toutes ► Pouvoirs : - Bannissement temporaire
- Bannissement définitif
- Suppression de compte
- Sanctions en tout genre
- Tortureur en intrigues.


MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Mer 15 Juil - 18:33

 

   
Comment se perdre en 10 leçons
Elladan & Julien

   
Des pierres qui roulent, sur votre droite. Un grognement sur la gauche. Il semble qu'il y ait énormément de choses que vous ne voyez pas. Un grognement retentit dans votre dos. La créature semble être partout à la fois. A moins qu'il n'y en ait plusieurs.

Le son de la voix de Julien retentit dans la carrière et un rugissement digne d'un lion vous répond. Une énorme patte griffue, presque aussi large que celle d'un dragon apparait dans votre dos et vous frappe tous les deux, vous balançant contre les rochers, vous laissant à moitié sonnés.

Qu'est ce donc que cette créature ? Personne n'est encore vivant pour en parler. Personne n'a jamais su la décrire. Et, là... vous lui faite face... Du moins, vous faites face au vide.

   
©louha


Vote
Je vous surveille, je fais attention au moindre de vos geste. Je vous manipule et vous mets en danger. N'êtes vous pas là pour ça ? •MP(Lucy)∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Mer 15 Juil - 20:35

Fumant ma cigarette tranquillement, et après avoir parler, des grognements se mirent à retentir tantôt à gauche , tantôt à droite . Puis soudain dans que je m'y attende je fus projeter contre la paroi par une attaque dans le dos . Me retrouvant à moitié à terre, je ne put m’empêcher de laisser un cri de douleur s'échapper lorsque je percute de pleins fouet, à moitié assommé sur le sol , j’eus du mal de reprendre conscience sans tituber après un tel impact . Me redressant avec difficulté mon premier réflexe fut de scruter les alentours pour voir si la chose qui nous avait attaqués, me relevant bien droit, allant au milieu de ce qui nous servait d’arène de combat et sans faillir devant ce qui nous attendait je me mis à hurler pensant que la créature était capable de nous comprendre.

- Amènes-toi au lieu de vouloir te cacher dans les moindres recoins ! Ramènes-toi ! Parce que tu commences à me les briser !

Regardant le semi-elfe et lui faisant un signe de tête pour lui indiquer de le rejoindre, j'étais totalement frustré de voir dans quelle situation il se trouvait, faisant le tour sur moi-même en observant chaque recoin, le semi-elfe arrivant près de moi et je lui dis mon idée .

- Je vais tenter de les occuper pendant que tu vas devoir trouver une sortie .

Me mettant en posture défensive j'observais les environs hors de question de me faire surprendre à nouveau . Ne faisant plus attention qu'au son venant des alentours, me demandant quand notre ennemi va encore surgir pour nous attaquer . Impossible pour moi de prendre ma forme originelle, j'étais torse nu en pleine nuit dans une galère comme jamais je n'en ai connu depuis que je suis un chasseur . Mais la prochaine fois je sortirais avec mon arme au moins , donc analysons la situation, nous étions deux, face à un seul ennemi . Et je n'avais pas envie de me chercher cette sortie sans savoir à quoi nous avions à faire . Ma décision n'était pas discutable . S'il refusait de m'aider, je l’assommerais pour pouvoir trouver une solution.Mais pour le moment je ne devais pas me détourner de mon objectif, me mettant accroupis pour ramasser deux pierres et les garder dans mes poings tout en continuant de faire lentement le tour sur moi-même.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Mer 15 Juil - 23:13



 Lesson 1
Je n'aime pas me retrouver aveugle comme je me retrouve l'être à présent. Surtout en n'ayant jamais eu le talent de mes frères d'armes pour développer mes autres sens. Enfin, là, mes oreilles, elles sont utiles pour capter les bruits de roche dégringolante et les grognements que l'on peut entendre alentours, mais pour m'indiquer ma route, non, désolé, c'est pas utile. Bon à rien même. Enfin si, pour rejoindre le dragon, ça reste utile, mais pour le faire sans m'écorcher les mains et les genous sur les pierres sur lesquelles je trébuche, non, ça sert à rien.
Bon par contre, se retrouver à l'aveugle face à une créature inconnue mais ayant réussi à troubler les "capteurs environnementaux" _ à défaut de meilleur mot - des elfes peuplant le parc, je trouve que cela est déjà bien suffisant sans en plus aller provoquer la-dite créature. Alors, si les paroles du dragon me permettent de le repérer et de le rejoindre, j'aimerai autant qu'il laisse cette bébête passer à coté de nous sans lui expliquer notre existence.
Je manque de peu de lui rétorquer que pour trouver une issue de secours à cette situation il me faudrait déjà voir où je met les pieds, ou rien que le bout de mes doigts quand je les place devant mon visage, mais je n'en ai pas le temps qu'un choc dans le dos me jette en avant, tête la première dans les pierres, et c'est un miracle que je ne m'y brise pas le crâne. Je lâche tout de même une grimace en me relevant difficilement, attirant mes doigts vers mon visage pour les poser rapidement sur mon front pour comprendre que j'ai réussi à m'ouvrir l'arcade, une fois n'est pas coutume. Bon, bravo Elladan, ça ça a le mérite d'être fait au moins.

Relevé, je vérifie l'appui de mes pieds sur le sol en dessous de moi avant de sortir ma dague de la poche intérieure de ma veste, me moquant peu de la peau ouverte de ma pomme, que je referme sur la garde de la dague sans la moindre hésitation. Bon, point positif, je suis armé, point négatif, j'y vois toujours autant rien, et la sensation qu'un truc me passe juste au ras de l'épaule va me faire faire une connerie si je n'arrive pas à m'en débarrasser de suite. Manquerait plus que je frappe mon allié par accident tiens!

" Sans vouloir te contrarier, j'y vois à peu près rien du tout, alors nous trouver une corde de sortie, va falloir repasser. "

Tenter de repérer mon ennemi rien qu'au déplacement de l'air autour de moi? Ça j'ai déjà fait... l'ennemi s'appelait Lenwë et en plus d'avoir mon gabarit se déplaçait à la même vitesse que moi. Entre mon beau-frère et cette créature à la fois plus grande et plus rapide, il y a un monde. Enfin, si faut essayer de se rendre utile, essayons.
Code RomieFeather



donc en fait je comprend pas tout, notre rp est devenu une quête? Very Happy **
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Jeu 16 Juil - 3:38

Je ne pouvais pas croire ce que je venais d'entendre, il ne voyait pas autour de lui alors que nous étions dans une carrière à ciel ouvert, un soir de pleine lune . Je devais être consterné ou éclater de rire . Parce que là il ne m'aidait pas mais alors pas du tout et en prenant un ton autoritaire en lui mettant une tape derrière la tête je lui dis .

- Ouvre les yeux , tu verras peut-être plus clair ! Même un aveugle arriverait à voir où il marche ici ! On est pas dans une grotte !

Restant attentif a tout ce qui se passait autour de moi je mis un genou à terre et je m'allumai une cigarette avec mon Zippo vu que je ne pouvais pas utiliser mes pouvoirs et je sortis d'une autre poche un simple briquet en le donnant à Elladan . Et je repris tout en réprimant le semi-elfe .

- Tiens, prends le briquet, tu pourras peut-être y voir plus clair, a moins que ce soit la peur qui t'empêche de te déplacer ? En tout cas c'est mon seul et unique avertissement, soit tu es utile, soit tu es un poids . Et je ne veux pas d'un poids sur les bras, on est d'accord semi-elfe !

Ne posant mon regard que sur l'environnement où l'on se trouvait, d'habitude je travaillais avec des personnes compétentes, formé à toutes les situations auxquelles il serait confronté. Mais là de voir à quel point cet homme était inutile allait finir par me sortir de mes limites psychologique . Puis sur un ton plus direct je lui dis .

- Tu attends quoi pour bouger que je puisse faire du bruit le temps que tu trouves où est la sortie, si tu ne bouges pas on court à notre perte !

Reprenant la seconde pierre tout en restant au maximum de ma concentration pour ne pas perdre de vue l'objectif . Je procédais en trois étapes . Analyse du danger, confrontation ou diversion et Affrontement ou fuite. Posant mes yeux étant devenue reptilien lors de la chute dans la carrière sous le coup de l'énervement , je fixai le semi-elfe droit dans les yeux pour lui faire comprendre que la rébellion n'était pas une solution . Ma cigarette fumante, je me tenais droit sans cligner d'un œil . Ma concentration étant au maximum je restai de marbre, il n'était pas temps de faire dans le sentimentale vue la situation.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Ven 24 Juil - 1:49



 Lesson 1
Décidément, être un bon à rien doit être une spécialité locale chez moi. Même le dragon que je connais depuis un quart d'heure commence à s'en rendre compte, et je dois avouer que mon orgueil - ou le peu que j'en possède encore - est touché au vif. Que les elfes me jugent bon à rien, ça, j'ai l'habitude, et je n'ai pas fini de m'excuser auprès d'eux du simple fait d'exister, mais j'aime autant éviter de pourrir ma réputation à peine je croise de nouvelles personnes quoi.
Je reçois son commentaire sans rien dire, si ce n'est le regard le plus noir que je tente d'envoyer dans sa direction, ne comptant pas être celui de nous deux qui mettra le feu aux poudres en répondant aux provocations que l'autre peut me lancer. Entre cette sale manie de m'appeler "semi-elfe", qui me fait serrer les dents et le poing à chaque fois que j'entends ce mot franchir ses lèvres, et maintenant son allusion au fait que je pourrai être trouillard, je dois vous avouer que la lutte est rude pour quelqu'un ayant fâcheuse tendance à partir tête en avant à la moindre remarque.

Je passe une main sur mon crâne, commençant à jouer du tambour à peu près depuis ma première chute avant de me frotter les yeux pour mieux les rouvrir, tâchant de récupérer un peu de cette vue que le dragon dit voir autour de nous. Moi je pense plutôt que ces créatures savent voir dans le noir contrairement à moi. Parfois, même si c'est suffisamment rare pour que je soutienne mon projet de ne surtout pas découvrir ce que je peux être, j'aimerai découvrir que l'un ou l'autre de mes géniteurs m'ont laissé un truc utile en héritage, autre que cette pyrokinésie imparfaite avec laquelle William et moi nous battons depuis deux siècles. Juste histoire de fermer le claquet de certains becs trop ouverts. Enfin, on va dire que l’étourdissement passé, je discerne deux trois trucs autour de moi. Loin d'être en plein jour mais, je vois les yeux rouges de mon vis à vis, si semblables à ceux d'un autre reptile de ma connaissance dont je fréquente bien trop souvent le bar pour ma propre santé mentale. A noter d'éviter de penser à un reptile quand on en a un autre sous le nez, si j'ai appris un truc avec Nathan, c'est que les dragons ne sont pas sociaux entre eux, loin de là! Et avec la manie des gens du coin d'être télépathes ... j'vais plutôt lui offrir la dernière compil des simpsons qui m'a fait passer une semaine complète devant mon lecteur dvd au lieu de dormir. Voilà, essaye de survivre à ça! Se tuer autant le cerveau et en ressortir vivant, ça m'est réservé coco.

Je prend le briquet qu'il me tend dans ma main avant d'attraper mon paquet de cigarette et m'en allumer une, utilisant le briquet vu qu'on me l'a passé. Et oui, j'évite au maximum d'utiliser mon pouvoir défaillant et je serai capable de passer des semaines près d'un bloqueur de pouvoir sans me rendre compte de sa présence, tellement ma pyro ne m'est pas naturelle, alors...

"N'abuse pas de la supériorité que se donnent ceux de ta race pour m'offrir tes sarcasmes, tu veux? Bon, laisse-moi passer par là alors, mais te taille pas la part du lion sans m'inviter à la fête. J'compte bien participer au combat."

Et te prouver que je ne suis pas un couard, au passage. Non mais sérieusement, n'importe quoi! Je suis peut-être incroyablement doué pour me retrouver dans les pires situations du monde, ou me retrouver à être le seul blessé au cours d'un combat ou un autre, mais cela ne m'empêche pas de combattre tant que j'en suis capable. Évidemment, si, comme lors de l'épisode "Belial", je me retrouve assommé au sol, je ne suis pas bon à grand chose, cela est certain. Mais si j'avais été conscient, ce n'est pas ma clavicule cassée qui m'aurait empêché d'assister mes camarades, et ce même si j'aurai surement pris une leçon sur mon imprudence de la part de Sofia par la suite. Rien à faire, les remontrances, ça m'est aussi familier que le reste de mes addictions.
En attendant, je passe devant le dragon pour m'éloigner de lui, gardant ma dague bien serrée dans ma main alors que je m'éloigne de lui pour m'intéresser à la paroi rocheuse et à l'aide qu'elle pourrait nous fournir. S'il m'arrive parfois de m'aventurer, seul ou en groupe, à proximité des montagnes, je dois avouer ne pas connaitre cette zone. Enfin, trouver un échappatoire qui ne soit pas un éboulis tanguant, ça devrait se faire.
Code RomieFeather

Revenir en haut Aller en bas




✱ PNJ ✱
La Direction
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 899 ► Date d'inscription : 15/07/2013
► Crédits : 2300 ► Chambre : toutes ► Pouvoirs : - Bannissement temporaire
- Bannissement définitif
- Suppression de compte
- Sanctions en tout genre
- Tortureur en intrigues.


MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Ven 24 Juil - 18:57

HJ : Elladan, il te faut lire ce sujet ici pour expliquer le passage du pnj. Ce n'est pas une quête, loin de là.


   
Comment se perdre en 10 leçons
Elladan & Julien

   
Les grognements se rapprochent. Des cailloux roulent sous les pieds des créatures qui vous entourent. Un cri aigu retentit sur la gauche, et une tentacule vient balayer le dos d'Elladan, le projetant en avant. Quelque chose s'enroule autour de la cheville de Julien et le tirent en avant. Il tombe sur les fesses et commence à glisser inexorablement vers l'endroit d'où proviennent les grognements.

   
©louha


Vote
Je vous surveille, je fais attention au moindre de vos geste. Je vous manipule et vous mets en danger. N'êtes vous pas là pour ça ? •MP(Lucy)∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Sam 25 Juil - 19:41

Écoutant la remarque du semi-elfe je resta de marbre , la supériorité de ma race ? Humm ... Il avait de la chance que je n'avais pas mes pouvoirs sinon je lui aurais croquer un bras pour lui apprendre le respect envers les anciens et à la chaine alimentaire . Soupirant , de désespoir ou de lassitude je lui répondis en serrant mes poings .

- Tu as de la chance que nous soyons ici ! Sinon je te montrerais comment agis un Fafnir quand tu oses parlé d'une race que tu ne connais pas semi-elfe . Et ne tente pas de me faire atteindre mes limites , car je suis patient , mais je peux aussi très bien te donner une petite leçon .

Me retenant de lui décocher un coup de pied dans la tête pour lui remettre les idées en place , je continua de regarder les alentours en écrasant ma cigarette , je n'aimais pas se genre d'endroit qui ressembler un peu à une arène . Il ne manquait plus que les spectateurs et là je ne serais plus étonner de me sentir encore plus mal à l'aise . Sans mes armes et mes pouvoirs , il ne me restait que mes poings et les cailloux qui se trouvait un peu partout pour me défendre mais juste le fait de ne pas avoir de quoi me défendre de plus conséquent me rendait fou .

Les grognements se rapprochent de nous , je reste sur mes gardes commençant à proférer des jurons en Russe pour me retrouver face à cette situation et avant que je ne puisse réagir , je me retrouva encore attraper par la cheville et tombe sur les fesses en me faisant trainer vers l'avant , donnant des coups de pierres sur la tentacule de toutes mes forces . Ne laissant aucun répit à la chose qui voulait m'attirer vers elle , je n'avais pas envie de lui montrer que j'étais une proie facile , je me battrais jusqu'au bout , hors de question de me laisser aller , c'était pas du tout mon genre . Je n'avais pas vécus aussi longtemps pour que tout s'arrête ici , en plus avec un semi-elfe !

Me faisant trainer vers une destination inconnue encore , je me demandais quand mon calvaire allait se finir . Ne pouvant retenir cette chose m'emmener où elle voulait , mais j'étais d'autant plus curieux de savoir se qui me retenait dans cette galère . Le destin ou une créature qui a très envie de me voir ?
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Sam 8 Aoû - 11:29



 Lesson 1
Sincèrement? Trop c'est trop, limites atteintes. Je ne suis pas une foutue saloperie de semi-elfe, bon sang de bon soir! Il va me donner des envies de découvrir ce que je suis juste pour le lui mettre dans les dents, cui-là! Et pourtant, non, c'est pas prêt d'arriver ça. Je m'en fous de mes géniteurs autant qu'ils doivent s'en foutre royalement de moi, et la dernière chose dont j'ai envie c'est de les voir se ramener dans ma foutue vie, déjà bien assez merdique comme ça. Non, ce jour là, je me colle une balle, et même une seconde pour être certain qu'aucun crétin de magnétiseur ne songe seulement à me sauver la peau. Imaginez un peu, ça serai le seul jour de l'année où Tesla sortirai de son labo pour venir faire une démonstration de ses talents d'incube dans l'infirmerie! Bien ma veine tiens... Oust, du balai, je veux voir personne, laissez moi crever en paix, zuteuh!

"Arrête de m'appeler ainsi. J'ai été élevé par les elfes, soit, mais aucune goutte de leur foutu sang ne coule dans mes veines, alors c'est fini la plaisanterie! Quand aux fafnirs, ne me crois pas si ignorant, j'en connais un moi aussi. Enfin, il l'est à moitié. Mais j'te rassure, il a récupéré toutes les... 'qualités' que sa dragonne de mère aurait pu lui transmettre."

Je lui tourne ensuite résolument le dos, sachant parfaitement que la fierté de ces créatures ne l'apprécierai certainement pas, mais décidant justement de ne pas lui offrir le plaisir que je lui offre un respect non mérité, pour grimper le long du flanc de la montagne pour trouver, comme il l'a si bien dit, une issue de sortie. Un cri sur le coté me fait cependant tourner la tête à ma gauche avant qu'un nouveau choc dans le dos ne me fasse chuter en avant, manquant de peu de m'exploser la mâchoire sur la roche. C'est tout à fait ma veine, tiens!
Code RomieFeather



bon, dsl de la couleur des paroles, j'ai collé une balise couleur mais apparemment ça change rien :/
Revenir en haut Aller en bas




✱ PNJ ✱
La Direction
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 899 ► Date d'inscription : 15/07/2013
► Crédits : 2300 ► Chambre : toutes ► Pouvoirs : - Bannissement temporaire
- Bannissement définitif
- Suppression de compte
- Sanctions en tout genre
- Tortureur en intrigues.


MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Sam 22 Aoû - 12:08

HJ : Elladan, Selon le scénario de Belle pour Tesla, ici celui-ci est un nécromencien et non un incube. Attention de bien prendre en compte les changements mis en place sur le forum.


   
Comment se perdre en 10 leçons
Elladan & Julien

   
Julien se retrouve face à une plante de trois mètres de haut, un plante carnivore qui l'attaque.

=> Tu devras te sortir de cette situation en un seul poste, en étant créatif et sans utiliser tes pouvoirs. La sortie se trouve de l'autre côté de la créature.

Elladan : Une créature arrive dans ton dos et te pousse contre la paroi. Elle te plaque, face contre la paroi, et tu sens les griffes transpercer ton dos et ta chair. Son souffle nauséabond emplit tes narines et puis, d'un coup, il n'y a plus rien. Tu es seul et blessé. les grognements sont toujours là, tout autour de toi, et il va falloir que tu trouve le moyen de sortir de là.
   
©louha


Vote
Je vous surveille, je fais attention au moindre de vos geste. Je vous manipule et vous mets en danger. N'êtes vous pas là pour ça ? •MP(Lucy)∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Mar 10 Nov - 15:36

Je devais à tout prix me sortir de cet endroit infernal , je ne pensais pas que si proche de l'institut , un endroit aussi dangereux pouvait s'y cacher . Quand soudainement je vis la sortis , elle était si proche , je laissa un soupir de soulagement malgré les blessures que j'avais je savais qu'un voyage à l'infirmerie s'imposerait pour moi . Quand soudain une plante géante s'interposa entre la sortie et moi , je n'avais plus le choix , il allait falloir que je m'enfuis . J'étais beaucoup trop vulnérable pour affronter cette chose sans mes pouvoirs de Fafnir . J'étudiais rapidement les angles qui s'offrait a moi et sans attendre je tenta de force le coté gauche en commençant a courir , non sa ne pouvait pas ce terminer ici , je ne pouvais pas tomber en ce lieu isoler , tant de personnes comptait sur moi . J'avais un regard déterminer , une respiration lourde mais remplis d'une force que je me devais d'utiliser pour espérer m'échapper d'ici .

Avec un léger sourire et une larme qui roula sur mes joues je me dis ." Si seulement ma sœur était là pour me voir , elle me trouverait ridicule ." Hurlant à pleins poumon tout en courant je dis .

- Je ne tomberais pas ! Ce n'est pas mon destin !

Tentant de courir plus vite je me rapprocha de la créature pour tenter de la passer , mais je laissa mon esprit s'évader un court instant en repensant à tout ce que j'avais déjà vécus et je savais que je ne pourrais abandonner , car ça ne faisait pas partis de moi .
Revenir en haut Aller en bas




✱ PNJ ✱
La Direction
http://institutchevalier.forumactif.org/#bottom http://institutchevalier.forumactif.org/
Quêteur - Niveau 1
► Messages : 899 ► Date d'inscription : 15/07/2013
► Crédits : 2300 ► Chambre : toutes ► Pouvoirs : - Bannissement temporaire
- Bannissement définitif
- Suppression de compte
- Sanctions en tout genre
- Tortureur en intrigues.


MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan] Ven 25 Déc - 19:33

 

   
Comment se perdre en 10 leçons
Elladan & Julien

   
Julien choisit la manière forte et légèrement suicidaire : il se met à courir droit devant lui et passe devant la créature, un peu surprise par cette attaque. Il sort de la clairière, et aussi du champ de force empêchant l'utilisation de la magie. Il pend sa forme de dragon et s'envole sans demander son reste.

Pour Elladan, les choses sont différentes. Son corps sera retrouvé trois jours plus tard, au pied de la montagne, et personne n'aimerait subir ce qu'il a subit. Mort et défiguré, ses blessures hanteront les cauchemars de l'étudiante qui l'a trouvé là durant des années.

Quête terminée. Julien gagne le droite de rejouer =)

   
©louha


Vote
Je vous surveille, je fais attention au moindre de vos geste. Je vous manipule et vous mets en danger. N'êtes vous pas là pour ça ? •MP(Lucy)∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Comment se perdre en 10 leçons [Elladan]

Revenir en haut Aller en bas

Comment se perdre en 10 leçons [Elladan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» la perte d'xp modifiable?
» Zorua / Zorua
» Ou comment perdre son temps devant un portrait...[venez!]
» Elladan et Elrohir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: L'institut Chevalier :: Les montagnes de la Faim-