RSS
RSS


Forum RPG basé sur une école de magie en plein coeur de Paris. Entre attaques de démons et suspicions des mortels, le monde semble êre au bord du gouffre, et l'Institut le dernier rempart contre la fin du monde... Mais, est ce que ce sera suffisant ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Intrigue 02
Et si vous veniez gagner un nouveau pouvoir ?
01/08/2013
Ouverture du forum. Nous avons deux ans !
Intrigue suivie : le Graal
D'étranges livres... Quatre livres pourraient vous mener jusqu'au Graal
Où sont ils ? Pourquoi ont ils été créés ? venez trouver les réponses ici
Bienvenue
Soyez les bienvenus dans notre petite famille ! On n'attend que vous ;)

Partagez| .

Toujours se donner à fond [Emilia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Toujours se donner à fond [Emilia] Mer 8 Juil - 19:58

Il était deux heures du matin et je n'arrivais pas à trouver le sommeil , après avoir fumé plusieurs cigarettes je me dirigeai vers la salle d'entrainement pour continuer à m'améliorer dans mes mouvements de combat . Après mon entrainement de cette semaine je me trouvais médiocre, je ne voyais aucune amélioration ces derniers temps ce qui me rendait d'une humeur massacrante .

Une fois dans la salle d'entrainement portant un bas de survêtement noir, des chaussures de sport noires et un débardeur rouge . Je me dirigeai pour choisir mon arme favorite avec laquelle je voulais devenir encore plus habile, la hallebarde . Étant un grand admirateur de l'époque des trois royaumes, cette arme me rappela l'un de mes héros préféré, Guan Yu . Un héros qui fit élever au rang de dieux de la guerre dans la mythologie chinoise . Son surnom de dragon de jade n'y était pas pour rien non plus et ma curiosité me poussa à me demander si cet homme n'avait pas été un Fáfnir lui aussi .

Mais le sujet n'était pas d'actualité , je devais me concentrer à mon entrainement aujourd'hui . Commençant des mouvements dans le style martial des shaolins, le visage totalement fermé à toutes émotions, la concentration à son maximum . Après le premier exercice il prit un petit moment pour récupérer, se mettant assis en tailleur, les yeux fermés et la hallebarde tenue dans sa main droite la pointe dressée vers le ciel . Laissant toutes ces pensées de coter pour ne pas accumuler de stress inutile où des pensées qui m’empêcherait de pouvoir continuer cet entrainement dans les meilleures conditions possibles .

Se relevant pour continuer sur sa lancée, augmentant l'intensité de l'entrainement avec des mouvements plus rapides et puissants . Des mouvements fluides comme s'ils avaient étaient apprit depuis sa plus tendre enfance . Restant concentré et voulant fluidifier ces mouvements dans un large espace, il déposa la hallebarde et il reprit l'exercice en tentant de se mettre en situation de protection de son coéquipier . Laissant sa détermination augmenter la précision de ces mouvements ainsi que des coups qu'il porte dans le vent imaginant un démon ou une autre personne menaçant les siens .

Le moment d'une véritable pause était venue après plus d'une heure d'entrainement. Prenant une bouteille d'eau qu'il vida en très peu de temps, l'effort était tel qu'il commençait déjà à ressentir les mauvais cotés de la soirée qu'il avait passés hier . Un peu trop forcé sur la bouteille n'avait pas été le meilleur de ces choix, il était entrains de regretter d'avoir trop joué au fêtard hier, mais bon il fallait bien se détendre de temps en temps surtout qu'il s'entrainait très souvent pour rester en forme au cas où il aurait une mission. La plus grande peur qu'il avait à ses jours c’était de voir un de ses coéquipiers mourir en mission, même si c'est une personne plus expérimenter, Julien ne se le pardonnerait pas car pour lui le fait de travailler en binôme renforce les liens et l'entente lors d'affrontements ou encore pour une bonne entente lors de longs trajets question que tout se passe pour le mieux .

Le moment d'une véritable pause était venue après plus d'une heure d'entrainement. Prenant une bouteille d'eau qu'il vida en très peu de temps, l'effort était tel qu'il commençait déjà à ressentir les mauvais cotés de la soirée qu'il avait passés hier . Un peu trop forcé sur la bouteille n'avait pas été le meilleur de ces choix, il était entrains de regretter d'avoir trop joué au fêtard hier, mais bon il fallait bien se détendre de temps en temps surtout qu'il s'entrainait très souvent pour rester en forme au cas où il aurait une mission. La plus grande peur qu'il avait à ses jours c’était de voir un de ses coéquipiers mourir en mission, même si c'est une personne plus expérimenter, Julien ne se le pardonnerait pas car pour lui le fait de travailler en binôme renforce les liens et l'entente lors d'affrontements ou encore pour une bonne entente lors de longs trajets question que tout se passe pour le mieux .

Après ces quelques minutes de pause il était temps de se mettre à la musculation, il posa une serviette sur le banc de musculation et mit soixante-dix kilos au développé couché, il mit de la musique sur son téléphone pour pouvoir se détendre en commençant son exercice .
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Lun 13 Juil - 5:04

Je me revivais toute la scène, le bal de Noël, le début d'accouchement d'Alyona, les démons qui arrivent pour prendre le nouveau-né, Steve et moi se battant côte à côte, la boule de plasma me projetant contre le mur, et cette image que je reverrais toujours, celle de Steve se faisant trancher la gorge...

Je me réveillais, en sueur, cherchant de l'air. J'ai fait ce cauchemar depuis la mort de Steve, encore et toujours. Mais il n'avait jamais été aussi fort, aussi réaliste que ça. Je fermais les yeux, essayant de calmer ma respiration. Je regardais l'heure sur mon téléphone Me débarrassant de ma couette, j'attrapais mon pantalon de jogging gris et l'enfilais, avant de prendre mon paquet de clope et mes couteaux de lancé avec moi, d'enfiler des chaussures de sport noire et de sortir de cette chambre qui me faisait refaire le même cauchemar.

Je marchais assez rapidement dans les couloirs, dévalais les escaliers, et sortais du bâtiment des Dortoirs le plus vite possible. Une fois dehors je poussais un soupir de soulagement quand l'air frais me frôla la peau. Allumant une cigarette à toute vitesse, je m'empressais d'en tirer la première taffe avant de pousser un deuxième soupir de soulagement, cette fois beaucoup plus lent et posé que l'autre, ralentissant légèrement les battements de mon cœur. Et plus la cigarette approchait de sa fin plus ces battements retournaient à une vitesse normale.

En débardeur et en jogging, je m'avançais doucement vers la sortie de l'école, passant par le coin par lequel Elladan me faisait passer quand il me faisait sortir, il m'avait dit qu'il n'y avait jamais aucun garde, et puis j'ai dix-huit ans maintenant. Une fois de l'autre côté de l'enceinte de l'école, je me retrouvais en face de l'Immeuble des Chasseurs, exactement l'endroit où je pourrais me défouler. Entrant dans le bâtiment avec mon pass d'étudiante, je me dirigeais vers la salle d’entrainement, salle dans laquelle je passais tout mon temps quand je n'étais ni à la bibliothèque, ni dans les salles de cours.

J'y trouvais un homme, un homme que je connaissais fort bien, Julien, une sorte de mentor, celui-même qui m'avait appris à noyer ma dépression dans le sport, à me surpasser, à me fatiguer, pour ne plus penser à Steve, et à toutes les autres choses. Il écoutait de la musique, bonne occasion pour le surprendre, j'arrivais doucement derrière lui, pris l'haltère qu'il était en train de soulever pour la poser sur la barre faites pour. C'est que j'étais devenue forte grâce à lui, bon d'accord je m'étais un tout petit peu aidée de la télékinésie.

- Coucou !
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Lun 13 Juil - 16:14


Toujours entrains de m'entrainer je fus surpris par la jeune Émilia, tout en souriant je la regardais, cette jeune brune avec un visage d'ange . Mais avec son caractère bien ancré c'était aussi une femme forte, surtout depuis que je l'ai prise en main . À l'entrainer tous les jours pour qu'elle se renforce physiquement et mentalement . Après son "coucou" des plus mignons, je fus surpris de la voir soulever ma barre d'haltère avec tant de facilité, je me mis à sourire en coin . Me relevant du banc et venant à sa rencontre, posant une main sur ces hanches, je lui fis la bise et lui répondit en reculant .

- Coucou Wonder Women . Depuis quand tu soulèves soixante-dix kilos aussi facilement ?

Allant toucher ces bras pour vérifier si elle n'aurait pas pris en masse musculaire, mais aucune différence visible ou palpable . Me redressant pour la regarder avec un air taquin puis en reprenant un air sérieux tout en allant chercher mes cigarettes, l'allumant avec mon pouvoir de pyrokynésie m'appuyant contre le mur en croisant mes bras et je lui demandai .

- Tu es sure de ne pas avoir triché Emilia ? Attention à ce que tu vas répondre.

Mes yeux prenant un regard reptilien tout en regardant la demoiselle, cette cigarette fumante poser entre mes lèvres, claquant à intervalles réguliers les cendres dans mon cendrier de poche . Je ne lui en voulais pas de vouloir m'impressionner, ça m'amuser de voir sa . Mais il fallait que je lui montre que tricher n'était pas une façon de m'impressionner, même si j'aime beaucoup ces petites intentions qui m'allaient droit au cœur . Puis écrasant ma cigarette dans le cendrier de poche, je me plaçai face à elle et je lui dis..

- Si tu veux t’améliorer ma chère Emilia, il va falloir que tu me montres ce tu es capable, même si j'aime tes petites intentions je ne serais pas toujours là pour t'aider et il faut que tu le comprennes . C'est pourquoi j'ai voulu t'apprendre à te renforcer pour que tu ne te retrouve pas sans défense devant certaines situations dangereuses.

Allant récupérer un bâton d'entrainement, j'en lançai un pour Emilia et dans un sourire que je lui dissimulai en restant dos à elle je repris .

- Je veux te voir te donner à fond , mais à toi de choisir . Tu attaques ou tu défends pour cet exercice . Mais sache que dans tous les cas je donnerais tout ce que j'ai pour cet exercice . Tu peux penser que le combat est inégal, mais certaines rencontres que tu feras ne seront pas toujours simple.

Me retournant ensuite face à elle , mon corps a demi nu transpirant après la musculation que j'avais commencer je la regarda avec un sourire sadique tout en reprenant .

- Commence ton échauffement , je vais te montré se dont est capable un vrai chasseur .

Me mettant dans un coin pour l'assister dans son échauffement, j'étais fin prêt à vouloir voir celle-ci était capable et sans tricherie, je ne lui disais jamais que j'étais fier de sa progression . Mais je pense qu'au fond d'elle elle savait que cela me faisait plaisir qu'elle progresse à chaque entrainement, mais je devais augmenter l'intensité des entrainements car on ne sait jamais ce qui peut se passer dans une vie de chasseur . Le risque de mourir est bien plus grand que n'importe quelle autre personne . Mais pour moi je serais prêt à tout pour qu'elle ne connaisse pas ce genre de destin, je ne pouvais pas l'envisager . Je pouvais la comparer à une petite boule d'amour qui est tellement passionné dans ce qu'elle entreprend du moins c'est l'impression que j'en ai. Mais en tout cas de toutes les rencontres que j'ai pu faire à travers le monde , Emilia est l'une des personnes qui ma fait réfléchir le plus sur moi même et je n'ai pas eut peur de lui faire confiance . En étant dans mes pensées je ne remarquais pas que j'étais entrains d'avoir un sourire niait .
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Lun 20 Juil - 22:09

- C'est tout dans le talent, chéri, ce n'est pas pour rien qu'on m'appelle Wonder Woman !

Je lui souris, j'avais bien sur prononcé tout ça sur un ton totalement sarcastique, il savait autant que moi que je ne soulevais pas soixante-dix kilos aussi facilement. J'avais bien sur bien appuyé sur le chéri, usant du petit accent anglais que j'entends si souvent sortir de la bouche de maman. Je souris à la question du chasseur, je savais exactement quoi répondre.

- Je me suis aidée de mes pouvoirs, ce n'est pas de la triche, tous chasseurs doivent savoir user de leurs pouvoirs !

Je souris, je pensais que c'était la bonne réponse, enfin de mon point de vue c'était la bonne réponse. Je l'écoutais me faire la morale, me redire pour la centième fois qu'il ne sera pas toujours là pour ramasser les morceaux. Qu'il voulait m'apprendre à me battre, qu'il voulait me renforcer le plus possible avant que je soit envoyée sur le terrain. Il pouvait attendre un peu de temps, ce jour là n'arrivera que dans 5 ans, il n'avait pas à s'inquiéter tout de suite. Mais on avait pas besoin de devenir Chasseur pour connaitre le danger dans cette école, les démons viennent nous tuer de toute façon.

Pendant qu'il parlait, je me faisais une queue de cheval, car je savais qu'il allait me demander de m'entraîner, et je voulais garder ces cheveux hors de mon champ de vision durant le "combat". Je rattrapais agilement le bâton qu'il me lança en parlant, j'avais pris l'habitude, cela faisait quasiment deux ans qu'il m'entrainait, et il me semblait pourtant toujours aussi fort... Peut-être augmentait-il son niveau au fur et à mesure que le mien augmentait. Je ne pense pas... ce n'est pas le genre de Julien, il était tout simplement trop fort.

- Oui chef !

Lui dis-je sarcastiquement quand il me demanda de m'échauffer. Posant mon bâton, je commençais à doucement m'étirer. Chevilles, poignets, coup... tout y passait de la tête au pied. Il ne fallait toujours mieux être bien échauffée avant un combat. Cinq minutes plus tard, après avoir fini mon échauffement, je me levais pris mon bâton et lui dis :

- Je vais prendre la défense, viens quand tu veux.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Sam 25 Juil - 18:14


Je me mis a rire tout en voyant l'assurance d'Emilia lorsqu'elle me répondit qu'un chasseur devait savoir utiliser ces pouvoirs tout en la regardant , allant me changer pour enfiler un short en retirant mes chaussures . Me retrouvant juste en short devant elle je lui répondis .

- Il faut savoir que partout dans le monde tu peux te retrouver dans des zones où tu ne pourras pas utiliser ta magie ! Alors je vais t'inviter à revoir le jugement que tu portes sur tes capacités , même si se n'est pas un mal .

Puis en souriant d'un air taquin je laissa mon regard reptilien rouge prendre le dessus en souriant , regardant la jeune demoiselle droit dans les yeux , j'attendais qu'elle ai finit de s'échauffer . Posant le bâton d'entrainement et embrasant mes mains et ces pieds pour exécuter des mouvements fluides et puissant de boxe Thaïlandaise , son regard extrêmement  impassible , imaginant toutes les situations possible tout en observant l'espace qui l'entoure pour ne pas percuter Emilia par erreur . Augmentant petit à petit la vitesse de mes coups , mon corps transpirant légèrement sous l'effort et se laissant aller à son coter animal il finit son échauffement dans des coups sur une pose fixe et la puissance de chaque frappe se faisant ressentir , la chaleur montant petit à petit dans la pièce . Puis une fois finit et qu'elle me dit qu'elle allait prendre la défense je lui répondit .

- Ok mais alors prépare toi car je vais tout donner !

Attrapant un bâton de métal , je lui repris celui de bois et lui dit avec un sourire sadique .

- Prend l'arme que tu veux , je vais te montrer pourquoi je suis devenue un chasseur .

Me mettant en place , gardant mes mains et mes pieds enflammés tout en faisant tourné le bâton dans ma main sans altérer son état a cause de mes flammes . Regardant la demoiselle dans les yeux en attendant qu'elle ai finit de choisir , un léger sourire en coin tout en la regardant de mes yeux reptilien avec un air vraiment de sadique qui en ferait hésiter certains des plus déterminer . Gardant mon calme olympien , depuis le temps que je n'avais pas pu m'entrainer avec Emilia , j'allais lui montrer que le niveau monter d'un cran . Puis d'un ton sarcastique je lui demanda .

- Tu es en forme j'espère ! Parce que moi j'attendais ça depuis un moment .
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Mer 29 Juil - 22:41

Je le regardais en train de s'entrainer. Bof, même pas impressionnée, moi aussi je sait faire ça. Tient je te le fais même en fermant les yeux si tu veux. Je souris, bien sur que non je savais pas le faire, mais chut ça faut pas le dire. Et aussi il faut se dire qu'il triche légèrement en face, il a quasiment l'âge d'un fossile.

Alors que j'étais prête à combattre, Julien me reprit mon bâton des mains, et le posa dans un coin de la salle avec le sien avant de reprendre un bâton de métal. Ok... le métal c'est une première fois, mais j'aimais, ça devenait sérieux. Je commençais à penser que je devrais combattre à mains nue, avant qu'il me dise que je pouvais choisir n'importe quelle arme. Je m'avançais vers l'endroit où elles étaient entreposée. Regardant des armes, une par une, avant de tomber sur une qui me plaisait. C'était un bâton en métal, qui en apparence ressemblait parfaitement à celui de Julien, mais qui avec une certaine manipulation pouvait se séparer en deux, avec ou sans chaine au milieu. Je sais plus comment ça s'appelle mais je l'aime bien.

Je me familiarisais avec mon arme, la faisait tourner dans ma main, ressentant son poids. Je faisais des mouvement que Julien m'avait appris, en faisant attention à ne pas le frapper. J'avais l'air d'une experte comme ça mais pas du tout, c'est juste à force de faire la même chose qu'on apprend. Une perle de sueur me coula sur le visage.

Je me retournais vers Julien, avec un sourire sur le visage, je m'en fichais si ça faisait mal, je lui avait demandé de devenir mon mentor pour m'apprendre, la vraie façon de faire. Je m'avançais vers lui. Bien sure que j'étais prête. Je ne prétendais pas gagner, mais je me défendrais bien sur plus facilement qu'avant.

- Oui je suis prête, on commence quand.
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Jeu 30 Juil - 16:10


Je me mis à sourire me mettant en place pour le début du combat d'entraînement , le regardant droit dans les yeux avec mon regard reptilien des plus sérieux. Me concentrant sur les objectifs d'entraînement que je voulais faire travailler à Emilia et tout en étudiant toutes les possibilités, je lui dit.

- Prépare-toi, car cet entraînement ne sera pas comme les autres, je ne retiendrais aucun de mes coups, les blessures que je pourrais t'infliger seront réelles. Si tu souhaites arrêter à un moment donner il te suffira de crier "Stop" et je m'arrêterais ok ?

Oui, je m'inquiétais quand même pour elle, parce que je ne m'étais jamais donné à fond lors d'un entraînement, je m'étais toujours retenue dans mes coups portés. Je ne connaissais pas comment je réagissais quand je ne contrôlais pas ma force et je redoutais un peu le combat à venir. J'étais assez stressé, car je ne voulais l'envoyer à l'infirmerie.

Puis sans attendre je commença mes attaques portant des coups de bâton de métal qui tintèrent en percutant celui d'Emilia et variant les coups avec des coups de pieds . Et sans que je m'y attende-je sentis le bâton en métal s'abattre sur mes cotes, un léger gémissement de douleur se fit entendre et je fis un saut en arrière pour remettre de la distance. Je n'avais pas vu ce coup arrivé et j'étais surpris, intensifiant mes flammes sur mes mains et mes pieds, je la regardai droit dans les yeux. Ma fierté reprenant le dessus, j’intensifie mes coups allant jusqu'à percuter le bâton de la jeune demoiselle de mes coups de pied pour tenter de lui briser sa garde, mais elle tenait bon à mes assauts. Puis tout en souriant je lui dit avec fierté .

- Bien , tu te défends bien , mais que feras tu face à un adversaire de plus en plus rapide Emilia ?

Me mettant en place à nouveau et donnant des assauts plus rapides et puissant, tout en la fixant dans les yeux et en pivotant sur le côté droit, je lui donnai un grand coup en plein estomac en lâchant mon bâton de métal dans un grand cri qui l'envoya au sol. Me mettant tout droit, je la regardai dans les yeux et repris en souriant d'un air taquin.

- Tu es déjà au sol alors que je n'ai pas encore tout donné ? Aller relève toi Emilia ! Fais-moi honneur de l'enseignement que je t'ai transmis ! Je n'ai plus besoin du bâton maintenant que je suis prêt .
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Dim 2 Aoû - 6:00

Je posais mes yeux dans ceux de Julien, plus prête que jamais. Je me concentrais, quand Julien disais qu'il allait aller à fond, il ne rigolais pas généralement. Le problème c'est que lui connait mes limites, moi je ne connais pas les siennes. Il me fit sourire quand il me dit de crier "Stop" si j'avais envie d'arrêter, mais d'un autre côté il m’inquiétait, mais ça je ne le montrais pas, non j'avais une once de fierté. J'allais me faire taper dessus, autant ne pas montrer que je le redoutais.

Tout d'un coup Julien se mit à frapper, l'instant qu'il m'avait offert durant ces deux années d'entrainement, me permit de réagir assez vite à son attaque. Je bloquais tous ces coups, je ne laissais pas un sourire s'afficher sur mon visage car je savais que Julien avait une grande fierté. Je bloquais les coups avec fluidité, on pouvait presque avoir l'impression que j'étais une experte. Pendant quelques secondes tout ce que nous entendions étaient les tintements qu'émettaient les deux bâton de métal. Sans pouvoir m'empêchait de casser la monotonie de ce moment, j'appuyais sur la partie du bâton qui permettais de le séparer en deux, avec une chaine reliant les deux bouts, pour donner un coup dans les côtes de Julien. Je ne put retenir un petit sourire fier sur les lèvres quand ce dernier recula, surpris.

C'est à ce moment là qu'il fit apparaitre des flammes sur ses mains et ses pieds, faisant totalement disparaitre mon petit sourire. Il revint vers moi, alors que j'appuyais sur l'endroit du bâton qui faisait disparaitre la chaîne, contrant ses coups comme je pouvais avec maintenant deux bâtons métalliques dans les mains. Concentrée, je tenais bon, mais non sans mal. Il s’arrêta enfin. Alors que je croyais que s'était terminer, il se mit à parler de rapidité. Ne comprenant pas qu'il parlait de recommencer, je souris, prête à répondre, alors qu'il se remit directement à l'assaut.

Il accélérait et donnait des coups de plus en plus puissants progressivement. Je tenais, jusqu'au moment, ou il fit je ne sais quel mouvement de Kung Fu, ou je ne sais trop quoi, et qu'il me propulsa d'un coup de pied enflammé au sol. Je poussais un cri quand je tombais au sol, je ressentais une douleur terrible au niveau du nombril. Je ne devais pas céder, pas maintenant. Mon t-shirt avait un gros trou, à cause de la brûlure occasionnée. Je me relevais doucement et douloureusement en toussant. Enlevant mon t-shirt qui n'était bien sur de plus aucune utilité,  je m'enfichais que Julien me voit en soutien-gorge, de toute vu ce qu'il avait fait de mon t-shirt, t-shirt ou pas, c'est la même chose. Je respirais un bon coup avant de prendre mes deux bâtons, et de les relier avec une chaîne. Je me tenais droite face à Julien.

- Alors, on recommence ?

Lui dis-je en souriant. Il revint à l'attaque, je ne me laisserais plus avoir par sa rapidité, je l'aurais avant qu'il n'aille trop vite. Alors que nous combattions, je sortis mon fouet, qui était toujours dans ma ceinture, en reculant, avant de l'enrouler autour du pied de Julien et d'utiliser l'option électrochoc, et le fit tomber au sol. Je lui souris tout en lui disant sarcastiquement.

- Tu es déjà au sol ?


Dernière édition par Emilia Durant le Dim 2 Aoû - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Dim 2 Aoû - 20:02

Après avoir propulsé la jeune demoiselle au sol avec un coup de pied enflammé sur le ventre , je la regarda se relever en toussant et à cet instant elle fit la seule choses à laquelle je ne m'y attendais pas du tout . Elle retira son T-shirt et je resta sans voix , un peu gênée par la situation elle se tenait droite face à moi et j’arque un sourcil tout en lui répondant avec un petit air gênée , mes joues légèrement rougit .

- Oui ... On peut ... Recommencer , mais t'es sérieuse de te battre en soutien-gorge ?! Parce que à ce rythme on va finir par se battre à poil tu sais !

Tentant de mon concentré sur l'entrainement plutôt que sur les formes d'Emilia , je me remis à l'attaque tout en la regardant dans les yeux . Sortant un fouet de sa ceinture je fus assez surpris surtout quand elle recula pour l'enrouler à ma cheville me balançant une décharge électrique . Me retrouvant sur le sol je savais comment elle allait réagir . Puis je lui répondis en rigolant et en éteignant mes flammes .

- Oui déjà au sol , mais on devrait s'occuper de ta brûlure avant de continuer . J'ai pas envie que sa s'infecte et puis j'ai pas envie que tu tombes malade a cause de mes conneries . Aller ! Allonge toi !

Oui je commençais à m'en vouloir , je pense que j'avais était trop loin dans mes actes et je ne pouvais pas cacher mon air contrarié sur mon visage . Je la laissa poser ces armes et s'allonger , allant chercher de quoi m'occuper de la blessure . Revenant avec de la crème contre les brûlures , des compresses stérile , une serviette , une poche de froid et des bandages je m’attelas à la tâche . Mettant de la crème contre les brulures sur le creux de ma main et j'en appliqua doucement sur la brulure pour éviter de lui faire mal , puis je pose deux compresses . Lui passant doucement le bandage avec délicatesses sans un mots , comme si je tentais de m'excuser pour se qui c'est passer . Enroulant la poche de froid dans la serviette et la posant sur le ventre de la jeune femme . J’allai jusqu'à mon sac pour y prendre mon paquet de cigarette et je m'en alluma une et je lui en proposa une tout en lui disant .

- Si tu as un soucis avec ta blessure tu m'appelles .

Baissant le regard tout en savourant chaque bouffé de la cigarette sans la regarder dans les yeux .
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Jeu 6 Aoû - 5:15

Je regardais Julien et me mit à rire avec lui, fière de mon petit retournement de situation, bien sur je savais que si il voulait il pourrait riposter encore plus fort, mais il ne le fit pas. Il semblait inquiet pour moi. En effet une fois l'adrénaline partie, mon ventre recommençaient à me faire mal. Je m'allongeais sur le sol, comme Julien me l'avait demandé. J'avais l'impression que les flammes n'étaient pas éteintes. Un grimace apparente sur le visage, je n'avais plus qu'à attendre que Julien reviennent avec sa trousse de premier soins. Et je peux vous dire que la crème qu'il me posa délicatement fut source d'un sentiment très mitigé. D'un côté cela me faisait terriblement mal, car il touchait ma blessure, d'un autre la crème apaisait ma douleur. C'est très bizarre comme sensation. Après cela, il m'appliqua deux compresses, et enroula mon ventre avec un bandage avant de me donner une poche de froid, qui me fit le plus grand bien. Je lui souris. Il savait autant soigner que se battre, c'est pas mal. Quand il me tendis son paquet de cigarettes, j'en pris une avec plaisir. C'est à ce moment là que je ressentis une vague de culpabilité, je, je n'avais pas voulu lui faire mal. Merde... je devais être trop faible, et avoir laisser ma barrière emphatique tomber. Je la remettais autant que possible. Je détestais violer les sentiments des gens, car je détestaient qu'on lisent les miens.

- Merci... Dis-je pour le bandage et la cigarette. J'allumais la cigarette avec le cendrier que j'avais dans ma ceinture, oui à côté de mon fouet. Je profitais de la première bouffée, comme une sourde qui entendait quelqu'un chanter pour la première fois.
- Tu sais tu n'as pas à te sentir coupable, j'ai l'impression de m'améliorer chaque jour grâce à toi.

Un frisson me parcourut l'échine. Avec cette pochette de glace je commençais à avoir froid moi. Ou peut-être c'était du au fait que je sois en soutien-gorge, non vous croyez ? Je pense pas moi. Bon ok je l'avoue je suis un peu à moitié à poil. Mais c'est lui qui a commencé en brulant mon t-shirt. Je regardais Julien, et relâchait la fumée que j'avais à peine inhalé avant de lui demander :

- J'ai assez froid, et c'est pas mon ancien t-shirt qui va me réchauffer, t'aurait pas quelque chose à me mettre sur le dos ?

Lui dis-je avant un petit sourire gêné. Mais qu'est-ce qui m'avait pris de me mettre un soutien-gorge devant lui...
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Sam 8 Aoû - 14:36

Lorsqu'elle me dit de ne pas m'inquiéter et qu'elle s'améliorer chaque jour selon son impression, je ne pue m’empêcher d'avoir un sourire jaune tant je ne pouvais y croire, oui, je me sentais coupable, coupable de ne pas savoir contrôler ma force, cette force destructrice quand je prenais plaisir à me battre. Ce qui avait fait de moi un monstre, il fut une époque pas si lointaine que ça. Lorsqu'elle me demanda quelque chose à mettre sur son dos, j'allai chercher dans mon sac un de mes tee-shirts de rechange et lui donna, laissant mon visage froid, sans expression devenue blanc de tous les visages des morts que j'avais causées.

Puis soudainement un flashback me parvins , je me trouvais non loin de la place rouge à Moscou , nous étions en pleine hivers , la toundra m'avait surpris dans la traque d'un pédophile de la capitale . J'étais là dans la peine ombre de la nuit , le traquant comme un loup traque sa proie . Nous étions en 1602 après Jésus christ , au environs de vingt-deux heures , je faisais partie de l'armée russe à cette époque , j'avais juré de protéger chaque citoyen , mais cela faisait déjà un an que la famine avait touché le pays. La plupart des gens mourraient de froid ou de faim , puis moi et des hommes avions était interpeller par un homme frêle , limite tremblant sous le poids de son corps décharné il nous demanda de le suivre son regard était remplis de terreur . Nous arrivions à une ancienne ferme surement déserté, à peine arriver a la porte, je sentis l'odeur abondante du sang, envahissant mon nez . L'homme nous dit de rentrer, car lui ne pourrait supporter l'odeur une fois de plus , je m'élançai le premier, l'odeur était insupportable en effet. Vu que nous n'étions qu'au début de l'hiver, je vis dans plusieurs fosses creusées dans la grange des piles de cadavres d'enfant, certains étaient là depuis plusieurs mois et j'y trouvai un indice sur le tueur , une hache couverte de sang, je me mis accroupis tentant de me concentrer pour tenter de trouver l'odeur de celui-ci . Puis je me dirigeai vers un tablier de boucher et là je pu trouver son odeur , il avait un parfum que je connaissais , un parfum extrêmement cher, donc notre homme est quelqu'un de la haute sociéter . Maintenant, il restait à savoir qui ça pouvait être. Partant d'un pas assuré après avoir regardé les nombreux petits corps sans vie, comme une promesse silencieuse de rendre justice, je m'élançai pendant plusieurs nuits à travers la ville, cherchant le monstre de Moscou avec une passion qu'elle occupait tout mon temps et ma détermination. Je devais le trouver et vite. Deux nuits étaient passées et je l'avais enfin trouvé, ne voulant pas le laisser partir sans une petite visite de courtoisie, je passai par l'arrière de sa maison.sang Il me demanda si j'étais l'un des serviteurs de Baba yaga . Une sorcière du folklore russe qui terroriser tout le monde en cette période sombre que traversait le pays. M'avançant au pied de son lit, je commençai à l'étrangler, le serrant de plus en plus fort, jusqu'à ce que sa tête se sépare de son corps. Et je pris la fuite dans un nouveau but. Traquer et tuer tous les hommes qui s'en prennent soit aux membres de ma race ou ceux qui tuent des enfants.

Reprenant mes esprit , je remarqua que j'avais pris ma forme Mi-Draconique/Mi-Humaine sans m'en rendre compte . Et d'une voix triste avec l'effet d'une voix draconique , je dis à Emilia .

-Est-ce que je vaux mieux que les Démons Emilia ? Avec tous les meurtres que j'ai faits lors de ma vie est-ce que je ne devrais pas être tué pour ça ?

Baissant la tête honteusement en repensant à tout ces visages que j'avais dans mes cauchemars , à tout ces hommes que j'avais tuer d'une lame ou de mes mains je me demandais vraiment si je valais mieux qu'un démon . Puis je repris.

- Si je pouvais, je te ferais voir mes souvenirs pour que tu puisses te rendre compte de quel fardeau qui me pèse malgré ces années.

Mes yeux se remplirent de larmes , pas de tristesse mais de culpabilité .
Revenir en haut Aller en bas




Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia] Mar 15 Sep - 16:04

Je remerciais Julien d'un sourire quand il me passa un de ses t-shirt. Je l'enfilais, je nageais dedans mais ça me donnait un certain style. Je me faisais un chignon négligé avant de me tourner vers Julien. Cet entrainement m'avait tuée. Je m'allongeais sur le sol de la salle d'entrainement. Cherchant de la fraicheur, venant du sol, je dessinais le signe de l'infini sur le sol avec mon doigt. Tout d'un coup, une autre vague de culpabilité me prit, cette fois plus forte que l'autre. Ce n'était pas de la simple culpabilité d'avoir frappé un peu trop fort, c'était bien plus compliqué que ça. Je me relevais, sachant que ce sentiment ne venait pas de moi, je voulais voir si Julien allais bien. Il était sous sa forme mi-draconique/mi humanoïde, un regard vite. Je le secouais un peu pour le sortir de sa transe. Ce qui fonctionna tout de suite. Il sembla surpris d'être sous cette forme. Mais le plus surprenant dans cette histoire c'est ce qu'il allait me dire. Valait-il mieux que les démons qui ne cessaient de nous attaquer et de nous tuer ? Oui il n'y avais pas photo. Je n'eus même pas besoin de réfléchir pour répondre. Les démons n'éprouvent pas de sentiments, et lui il éprouvait de la culpabilité. Sentiment inconnu aux démons.

- Bien sur que tu vaux mieux que tous ces démons, tu as surement tué, mais ce qui te distingue d'eux c'est que tu le regrette. Le fait que tu poses ces questions montre que tu te remet en question, donc que tu as une conscience.

Je m'approchais de lui, le prenant dans mes bras, je sais c'est un dragon, il doit avoir un demi-millénaire, mas les Bisounours ont raison, il n'y a rien de plus fort que le pouvoir des câlins, moi niaise ? Non... Je suis juste là pour mes amis, surtout que lui a été là pour moi dans les moments les plus difficiles... C'est en le serrant de mes bras que je pensais à quelques chose...

- Viens j'ai un truc pour toi qui pourrait te changer les idées !
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toujours se donner à fond [Emilia]

Revenir en haut Aller en bas

Toujours se donner à fond [Emilia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "on a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt" ◊ wolf wintertales
» [Foret] On a beau donner à manger au loup, toujours il regarde du côté de la forêt. [PV : Alexander Taylor, Sarah Grandpré & Alyss Jackson]
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Chevalier :: Salles d'entrainement-